BELLACIAO
jeudi 19 septembre 2019 (08h46) :
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?

De :
1 commentaire
JPEG - 300.5 ko

Dans le cadre de la semaine mondiale pour le climat du 20 au 27 septembre, l’ensemble de la population est appelée à se mettre en grève et à descendre dans la rue vendredi aux côtés des jeunes. Comment les organisations syndicales françaises s’approprient-elles et relayent-elles cette mobilisation pour rendre la grève effective ?

« En septembre prochain, des millions de personnes quitteront leur poste de travail ou leur domicile pour rejoindre les jeunes grévistes climatiques dans les rues et exiger la fin de l’ère des combustibles fossiles », annonce la page Global Climate Strike qui regroupe de très nombreuses associations et ONG à travers le monde. Pour la première fois, une grève contre le réchauffement climatique invite l’ensemble des travailleurs à quitter leur poste.

Lire la suite : https://rapportsdeforce.fr/ici-et-m...


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
19 septembre 2019 - 11h24 - Posté par Marc ARAKIOUZO - 92.***.101.**

Je ne manifesterai pas pour le climat, encore moins pour une ineptie du type "fin des énergies fossiles". Et j’espère que les classes exploitées et dominées ne se feront pas embrigader dans ces foutaises.

Les urgences sociales et la défense de nos droits face à l’état pénal sont un milliard de fois plus importantes et vraiment urgentes.

Le GIEC ne vous dira jamais que pour "sauver la planète" en 2050 il faut faire payer des impôts aux riches, ni qu’il faut réduire les dépenses militaires pour des opérations mondiales (ou au moins internationales) d’afforestation, de création d’oasis artificielles dans les déserts chauds - arides.

Petits bourgeois angoissés, les écolos, eux non plus, ne militeront pas pour les vraies solutions = planter 1200 milliards d’arbres, hydrogène liquide...etc.





> Version web de cet article