Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

À la communauté artistique, les plasticiens de l’art contemporain

dimanche 28 septembre 2014 , par Lili-oto artiste plasticien / art contemporain - Contacter l'auteur - 2 coms

À l’intention de la communauté artistique, de tous les plasticiens :

Nos conditions de vie sociale d’artiste plasticien, peintre, sculpteur, installateur, vidéaste, photographe, performer, artiste numérique, multimédia se sont dégradées dans ce milieu très opaque et verrouillé des institutions d’art contemporain en France et du marché national ou international de l’art.

Trop de délits de favoritisme, de clientélisme culturel, d’injustice artistique, d’affairisme constituent des facteurs favorables à l’exclusion sociale, à l’épuration artistique vecteurs de talents gâchés et meurtris. Artistes nous vivons une grave crise culturelle face à un monopole institutionnel officiel depuis 3 décennies qui s’exemplifie façonnant un art en France sous contrôle d’état et de l’ingénierie culturelle muséale des conservateurs, de gold technocrates au sein du ministère de la culture et de l’Europe (l’UE ou l’Union européenne).

La mise en place d’une servitude artistique renforce l’hégémonie de grands collectionneurs d’art (industriels ou financiers) et consolide l’autoritarisme commercial de grands marchands d‘art contemporain nous privant de notre liberté de diffusion et d’expression dans l’espace public en rupture avec les conventions culturelles internationales qui nous protègent. Notre exclusion artistique sociale et artistique est le fruit d’une politique culturelle déloyale et frauduleuse. C’est une grave violation de nos droits nationaux et internationaux.

Ce mépris pour notre liberté de création artistique conjugué à une instrumentalisation de nos publics cimentent et fortifient le rôle politique, culturel des institutions publiques d’art contemporain. Résistez, organisez-vous, résistons au patronage culturel, aux magouilles et à cette corruption politico-affairiste de la classe politique française.

Comme dans les années d’avant-guerre, les années 1910 et les années 1930, notre pays, son mode de gouvernance et les grands médias sont manipulés par de grands monopoles industriels et financiers qui modélisent l’espace public et les institutions publiques.

Sachons réagir face à ces prédateurs productivistes qui déshumanisent au nom de la barbarie des pans entiers de notre société !

Lili-oto artiste plasticien....

Artiste non à la guerre
France, Artistes dites non aux guerres de Hollande ! L’argent coule à flot pour financer ces guerres alors que nous sommes plongés dans l’austérité.
french artists no war !
HOLLANDE FRANCE NO WAR = Artists against war : Holland, who benefits from war, arms dealers, the arms industrial and their shareholders ! said the french artist Lili-oto
Artistas contra la guerra
HOLLANDE FRANCIA NO GUERRA = Artistas contra la guerra : Holanda, quién se beneficia de la guerra, traficantes de armas, las armas industriales y sus accionistas ! dijo el artista francés Lili-oto
Francia - Artisti contro la guerra
HOLLANDE FRANCIA No alla guerra : Artisti contro la guerra : HOLLANDE, che beneficia di guerra, trafficanti di armi, traffico di armi, industriale ei loro azionisti ! ha detto l’artista francese Lili-oto

lien : http://www.lili-oto.com/

Mots clés : Arts, Spectacle, Culture / Expos-musées /

Messages

  • ""À la communauté artistique, les plasticiens de l’art contemporain"
    oui la culture est le parent pauvre de notre civilisation et le capital s’y déploie avec maéstria pour faire encore gonfler ses profits ,et surtout pour ne pas dire uniquement avec l’art contemporain .
    Aussi lire cela :

    " notre pays, son mode de gouvernance et les grands médias sont manipulés par de grands monopoles industriels et financiers qui modélisent l’espace public et les institutions publiques.""


    c’est assez comique car justement c’est l’art contemporain qui est l’unique bénéficiaire de ce bourrage de crane et de l’intox en faveur de l’art contemporain et quasiment que lui.
    Aucun autre art n’est aussi bien défendu,promu,mis en avant, favorisé que l’art contemporain .
    Un artiste qui veut s’affirmer et faire carriere n’a pas d’autre choix ,sinon il sera ignoré.

    • "l’art contemporain" est le meilleur allié avec le cinéma de la globalisation du néo libéralisme et du marché financier véreux, là où le marché financier est au top, l’art contemporain est au top !!! l’art contemporain manipule, c’est pour ça que j’utilise le sigle art contemporain pour dire autre chose que la voix officielle du marché d’art et du discours des institutions publiques d’art contemporain, par exemple au nom de l’art contemporain, j’ai organisé en 2010 une expo contre Sarkozy, ce qui n’arrivera jamais au nom de cet art contemporain officiel, faire ça artistiquement ça a un nom : c’est du artjacking  !!!! Je fais ça depuis 1993. On fait la même chose que ceux qui on détruit le sens des mots avec la propagande néo libérale style "tva sociale" ou autres... nous on dit art contemporain=contestation, art contemporain=controverses, etc... Lili-oto http://a402.idata.over-blog.com/0/33/48/71/l-Artiste/l-artiste-revue.jpg

Derniers articles sur Bellaciao :