Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Covid en Martinique : On ne nous dit pas tout, n’est-ce pas ?

vendredi 20 août 2021, par joclaude - 2 coms

Covid en Martinique : la litanie des décès lue à la radio ressemble à une "hécatombe" | AFP

NDLR : A vous donner froid dans le dos !

D’une voix grave et sur un fond de violons, Julie énumère les noms des défunts en Martinique : l’animatrice de Radio Caraïbes International voit s’allonger la liste quotidienne d’avis d’obsèques alors que l’île, encore peu vaccinée, traverse une explosion des cas de Covid.

Voir la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=C5-oKJdD2kc

Messages

  • Oui, et alors ???
    On vaccine, on ne vaccine pas ?
    On impose un passe, on n’impose pas ?
    On essaie d’endiguer rapidement, de toutes les façons y compris les plus contraignantes pour en finir et vivre normalement ?
    Ou, on laisse aller au choix de chacun et chacune avec tous les risques que cela implique (NDLR : les antivax et antipass sauront ils/elles prendre leur responsabilité si elle est avérée dans une extension de la pandémie ?) ?
    L’antimacronisme justifie-t-il toutes ces positions et postures antivax et antipass ?
    En attendant, les morts s’égrainent.
    On peut être contre Macron et, à côté, accepter le vaccin y compris son obligation pour certains et certaines en fonction de leur activité. Idem pour le passe qui est, malheureusement, le seul moyen actuellement de vérifier que l’accès aux endroits publics sont sécurisés pour toutes et tous.
    Tant que nous n’aurons pas atteints un taux d’immunité collective minimum (80% ?) nous assurant d’une marginalisation de la pandémie, nous sommes obligés de passer tous et toutes ensemble par là.
    Et l’antimacronisme n’y fera rien. Ce n’est pas Macron (ni Trump, ni Biden, ni Merkel, ni...) qui sont les inventeurs de ce virus. Au contraire, nous devrions exiger plus de vaccins, plus de lits d’hôpitaux, plus de traitements curatifs, plus de prévention...
    C’est pour ça, je me répète, je ne vois pas ce que les camarades révolutionnaires (ou qui se disent comme tels), font dans ces manifestations ; sauf avec l’intention d’éduquer, de porter la bonne parole et donc, en premier lieux, l’intérêt de se faire vacciner.
    Sinon, ce sera le passe au-delà du 15 novembre et sans doute encore plus restrictif, si il n’y a pas de baisse significative des cas de Covid.

    • Pour en finir et vivre normalement ? Sauf que Macron et Schwab ont assez dit que rien ne sera plus jamais comme avant. Sur Radio Classique, Attali a parlé carrément de "civilisation du masque".
      L’accès aux endroits publics sont sécurisés pour toutes et tous ? Avec un vaccin qui ne dispense pas du port du masque (certes inutile) ni du test PCR pour les interventions chirurgicales.
      Ce n’est pas Macron (ni Trump, ni Biden, ni Merkel, ni...) qui sont les inventeurs de ce virus. Virus ou rare fenêtre d’opportunité ?
      Plus de traitements curatifs ? Avant qu’il y en ait plus, il faudrait déjà qu’ils soient autorisés.
      "Ce sera le passe au-delà du 15 novembre et sans doute encore plus restrictif, s’il n’y a pas de baisse significative des cas de Covid."
      Ça me parait assez significatif :
      https://ourworldindata.org/coronavirus/country/france

Derniers articles sur Bellaciao :