Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Déclaration de José Bové

vendredi 30 mars 2007 - Contacter l'auteur - 13 coms

L’unité des forces de la gauche anti-libérale fonde ma candidature.

Je me félicite qu’Olivier Besancenot redécouvre les vertus de l’unité des forces anti-libérales. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Mais quand même, quel dommage que le dirigeant de la LCR, rejoint par Marie-George Buffet, n’ait pas jugé utile de construire cette "opposition politique crédible" pour la campagne présidentielle et ait préféré faire cavalier seul imité en cela par la candidate du PCF.

Chacun sait qu’une des raisons de ma candidature est de faire entendre, pendant cette campagne, la nécessité de l’unité des forces de gauche anti-libérales, politiques et sociales et que les comités qui soutiennent cette candidature collective réunissent, entre autres, des milliers de citoyens, des militants unitaires de la LCR, du PC, des Verts et des mouvements altermondialistes et écologistes.

Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi la proposition unitaire lancée par le candidat de la LCR devrait se limiter au seul cas de victoire de la "gauche molle". Si la droite gagne, pourquoi n’y aurait-il pas besoin de l’unité d’une vraie opposition de gauche ?

Je reste toujours disponible pour construire cette unité tellement indispensable et particulièrement pour les législatives pour lesquelles des accords pour des candidatures unitaires de la gauche anti-libérale crédibiliseraient l’appel du dirigeant de la LCR.

Le 29.03.2007

JOSE BOVE

Mots clés : Collectifs Unitaires / Présidentielle 2007 /

Messages

  • LE BOVE QUI VEUT SE FAIRE AUSSI GROS QUE LE BOEUF !!!

    Il est comme vahiné, Bové, il est gonflé. Après être parti en guerre contre la LCR et le PCF pour mieux les écarter ; après avoir claqué la porte parce que minoritaire dans les collectifs et monté une pitoyable manoeuvre pour écarter MG Buffet pour satisfaire des relents anti-communistes ; après être revenu par la fenêtre (oh ! pardon un vote électronique !!) tel un sauveur suprême prétendant être le représentant des collectifs (300 sur 800 !!! et encore en écartant les éléments indésirables).

    Voilà que lui, le diviseur pour mieux regner, en appelle à l’unité !!! Et il ose écrire "L’unité des forces degauche anti-libérale fonde ma candidature". Curieux, je croyait qu’il s’était auto-proclamé après un prurit abdominal ?

    Cet appel vise à cacher le vide sidéral de son auto-campagne et encore une fois, par cette manoeuvre, à rejeter sur autrui ses propres tares.

    Eh bien non, M. Bové, vous portez une partie de l’échec du rassemblement des forces anti-libérales et je ne serais pas surpris que vous ayez joué en sous-marin du PS. L’avenir le dira. En tout cas votre candidature restera pour ce qu’elle est : aventurière et diviseuse.

    Je persiste et je signe.

    Jacques Gleises

  • C’est un peu fort de café cette déclaration. Il a le feu au cul et il s’empresse de demander de l’aide à ceux qu’il a rejetté. Drole de façon d’agir pour un candidat ayant quitté le mouvement pour tenter de rebondir par la suite en balayant les votes de tous les collectifs. Et qui plus est il n’arrête pas de fulminer contre la justice qui ne l’a pas mis en prison(pauvre martyr). Je crois q’il a fait sienne la chanson de J.Dutronc : je retourne ma veste ! Jean

  • O Besancenot qui a choisit de faire cavalier seul , imité en celà par la candidate du pCF .... et de J.Bové.....Bizarre que tu te sois oublié josé.....!!!!! rien à dire à part que ta candidature,laquelle tu devais mettre enretrait en l’absence de dynamique, est une source de division supplémentaire....voilà c tout donc pas de moral à recevoir de toi...
    Bruno.B

  • JOSE veut nous faire découvrir l’unité lui qui avant la réunion des collectifs à SAINT-OUEN
    avait retiré sa candidature en nous jouant la musique de l’union alors que tu avait la frousse du
    résultat obtenu par les collectifs plus de 60% pour MARIE GEORGE BUFFET.
    Non JOSE on ne sort pas en claquant la porte sur l’union et en laissant ses sous-marins
    dans cette réunion pour mieux la torpiller (AUTAIN BRAOUZEC SALESSE PIQUET et VILLIERS)avec un anti-communisme primaire bafouant les collectifs locaux, pour mieux revenir par la fenêtre
    a la suite d’un vote électronique (C’est connue la grande majorité des smicard peut recevoir
    internet) mais cela ne te dérange pas car en écoutant tes conseilles il laissent les pauvres au
    PARTI COMMUNISTE .
    Et bien oui contrairement à tes BOBO qui ne représentent qu’eux même je préfère faire
    l’union démocratiquement avec l’ensemble de la majorité des collectifs qui porté MARIE GEORGE
    BUFFET sans fermer la porte à tes supporter à condition qu’il soit dans une démarche unitaire.
    Ce n’est pas en développant un anti-communisme viscéral que tes conseillers feront
    avancer le débat ;
    NON JOSE L’ENNEMI COMMUN C’EST LA DROITE DE SARKOSY ET BEYRROU ET L’EXTREME
    DROITE DE LEPEN ET DE VILLIERS.
    POUR L’UNITE VOTONS MARIE GEORGE BUFFET SEULE CANDIDATE ANTILIBERALE PORTEE
    DEMOCRATIQUEMENT A LA CANDIDATURE

  • Je pense que vous ne manquez pas d’air monsieur bové, vous avez été le premier à former la division dans les collectifs pour essayer d’évincer à marie george buffet ,par votre anti communisme )voir les fausses déclarations que vous avez faites sur cuba, lire l’article de salim lamrani à qui vous vous êtes bien garder d’y répondre )alors qu’elle a été élue par les collectifs et par son parti, vous vous étiez retiré parceque vous vouliez être le seul a porter les propositions des collectifs mais vous étiez en minorité dans votre propre collectif parceque elle vous est supérieur politiquement,et respectueuse de ces engagements ,on ne peut pas en dire autant de vous qui avez changé de nombreuses fois d’opinions,je ne pense pas qu’on puisse vous donner notre confiance,je trouve vos propsitions déplacées et je le regrette parceque je vous estimais bien dans vos luttes contre les ogms,je pense qu’il aurait été préferable pour vous de rester dans le domaine qui vous convenait le mieux.A L DE TOULOUSE

    • Tout à fait d’accord avec ce que viennent d’écrire certains des contributeurs : la candidature Bové au titre de l’unité antilibérale est une imposture. Celle-ci ne trompera hélas une fois de plus que les bobos et les gogos de tous poils génétiquement modifiés au réflexe anti-PCF.

      Moi aussi je persiste et je signe : Bové et ses copains anti-coco c’est non, trois fois non ! Ils (Les Braouezec, les Onfray, les Perreux et leurs soutiens médiatiques) auront tout fait pour qu’en quelques mois je passe d’une certaine admiration pour le syndicaliste José (ben oui, je le croyais sincère !) à la méfiance pour l’opportuniste Bové (qui part et qui revient, qui cajole et qui menace, qui récupère les politiciens sans foi ni parole et qui tape sur le PCF parce que c’est facile....) et aujourd’hui, je le dis sans ménagement, au mépris pour ce personnage qui a dévoilé son vrai visage.

      L’unité oui, mais pas avec des faux-frères !

      Les bobovétistes veulent la peau de Marie Georges et derrière elle, ils ne le cachent même plus, ils veulent couler le PCF (depuis le temps qu’on nous bassine avec la mort inéluctable du PCF...) et n’ont pas hésité dans leur haine aveugle à mépriser le vote des collectifs en majorité favorables à la candidature d’une femme honnête et courageuse qui elle n’exigeai rien d’eux que l’égalité dans le processus.

      Alors Bové et ses coups médiatiques, basta !

      BIBI (33)

  • jamais josé bové s’est proclamé candidat des collectifs antilibéraux, contrairement à buffet et à sa direction du pcf. Vous etes tres tres dur avec bové, qu’est ce qu’il a à gagner à se présenter ? rien alors pourquoi toute cette haine contre lui ? La direction de la LCR et du PCF sont dégoutés de voir leurs militants faire campagne pour lui, mais ils n’ont pas été forcés ces milliers de militants,citoyens,syndiqués, vous les croyez completement idiot ou completement manipulés ? vous donnez vraiment l’impression de mépriser tous ces militants.Qu’on le veuille ou non, cette candidature à ammener un vrai élan citoyen, je suis d’auvergne et c’est la premiere que je milite au niveau politique, et c’est trop fort de militer aupres des communistes, des trotskystes, des verts, grace a nous tous nous avons réussi à faire venir plus de 2000 personnes au meeting, des distributions de tracts devant les centres commerciaux, collage, des blogs à n’en plus finir...
    L’élan est la et c’est grace à cette candidature que moi et d’autres militeront tout au long de cette campagne pour faire comprendre aux citoyens qu’un autre monde est en marche, qu’un autre monde est possible

    • Avec en toile de fond, l’anticommunisme, de Bové et beaucoup de ceux qui l’entourent, à qui ferez vous croire qu’un autre monde est en marche ?

    • c’est complètement faux :bové a eu le culot de se proclamer à pls reprises le seul candidat légitime des collectifs et a tjs reporté la faute sur les autres , js sur lui ...MGB, elle, avait pris acte de l’échec de la candidature unique (pourtant elle était la seule à avoir une légitimité par le vote) et elle a dit qu’elle serait la candidate des collectifs qui souhaitaient la suivre ...qt aux militants du PCF, ils sont ultra minoritaires à avoir choisi de soutenir José , je rappelle qu’il ya eu vote au sein du PCF, et que même de nmbreux mlitants ont appelé à voter pr MGB alors même qu’ils avaient sutenu bové un certain temps...

      Marjo

    • ET CA CONTINUE !
      VOS COMMENTAIRES ? UN GROS TAS D’IMMONDICES.

      Gonzague des Pyrénées.

      HONTE AU WEBMASTER !

    •  ???

      tu nous demandes de censurer ???

      il faudrait savoir ce que vous voulez :)

      TM

    • Désolé mon copain bovovésien, mais bové s’est réclamé des collectifs : déclaration sur France 3 : "si je suis candidat, c’est parce que l’ensemble des collectifs m’a choisi" !!! et il en rajoute sur la couverture de son bouquin... MGB, elle, a eu l’honneteté de ne pas se réclamer des collectifs.

  • L’unité des forces de la gauche anti-libérale fonde ma candidature.

    Ca, c’est le mur du çon franchi à Mach 2.
    L’unité des aigris, ultra-minoritaires qui plus est, pourquoi pas mais les chiffres sont implacables pour le candidat putschiste et égocentrique Joseph Bové : il est la cinquième roue, crevée, de la gauche antilibérale.

    C’est finalement très bien qu’il se présente et se décrédibilise à tout jamais.

Derniers articles sur Bellaciao :