Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Face au candidat de l’UMP, face à la droite dure, pour résister et gagner...

lundi 4 juin 2007 - Contacter l'auteur - 1 com

Signez la pétition

de Nicolas Bonnet

Cher(es) ami(es), cher(s) lecteurs de Bellacio,

C’est avec plaisir que j’ai découvert l’intêret que vous portez à ma candidature face à celle de Arno Klarsfeld dans la 8ème circonscrition du 12ème arrondissement de Paris. Je vous remercie tous du soutien que vous m’apportez dans le combat que je mène au quotien face à cette droite dure et ce candidat arrogant.

Des lettres ouvertes et pétitions circulent dans notre arrondissement concernant la personnalité d’Arno Klarsfeld, candidat présenté par l’UMP aux élections législatives :

Oui, c’est un ami personnel de Nicolas Sarkozy.

Oui, il n’habite pas dans notre arrondissement, et il l’a tout juste traversé en roller ou lors d’une course à pied.

Oui, il est médiatisé à outrance et il se promène sur les marchés accompagné de 25 militants et quelques caméras.

Oui, il a refusé le débat avec les autres candidats.

Oui, il a fait son service militaire en Israël et ne se cache pas d’avoir participé à des opérations militaires.

Dans la dernière période, il s’est monté comme un serviteur zélé de Nicolas Sarkozy dans sa chasse aux immigrés. Désigné médiateur dans le cadre des demandes de régularisation déposées par les familles "sans papier" d’enfants scolarisés, il n’a pas levé le petit doigt pour aider ces familles, même lorsqu’elle remplissaient les conditions requises.

Mais pour le battre lors de ces élections législatives, ces arguments ne sont pas suffisant par rapport à la dangerosité de son programme. Arno Klarsfeld, est avant tout le candidat UMP, celui d’une droite brutale qui veut aller trés vite pour casser toutes les conquètes sociales et briser la résistance.

S’il est élu, il défendra le programme de l’UMP dont il ne veut pas débattre. Quel programme ?

C’est la création du Ministère l’immigration et de l’identité nationale pour une immigration choisie, sans respecter les droits fondamentaux de la personne et la liberté de circuler et de travailler.

C’est l’application d’un plan de prévention de la délinquance basé sur la détection des troubles comportementaux dès l’age de 3 ans, invitant les professionnels à repérer des facteurs de risque prénataux et périnataux, génétiques, environnementaux et liés au tempérament et à la personnalité. Un plan de prévention s’appuyant sur la notion « d’héritage génétique ».

C’est des attaques successives contre le code du travail, avec l’appliction d’un contrat unique sur la base CNE et du CPE que nous avons rejeté en masse, car il donne la liberté de licencier sans aucune mesure durant les deux premières années du contrat....et pourquoi pas passer directement aux contrats journaliers ?

C’est le refus d’accepter et d’applique le vote démocratique contre le traité constitutionnel européen de 2005 , et continuer la construction d’une Europe libérale, une Europe faite sur mesure pour le grand patronat.

C’est l’annonce mensongère d’un meilleur accès à la propriété de son logement tout en favorisant la spéculation immobilière.

C’est la privatisation de grands services publics et la marchandisation de grands secteurs tels que la poste, l’énergie (EDF, GDF), et des universités.

C’est une remise en cause de notre modèle social et de nos acquis sociaux tel que la sécurité sociale et les retraites, pour offrir un nouveau marché aux fonds de pension.

La liste est longue, mais finalement c’est la destruction de grandes avancées sociales portées en partie par le programme du Conseil National de la Résistance. Ils veulent le changement, ils veulent tourner une page, ce n’est pas un programme d’avenir c’est un retour en arrière !

Oui nous devons écrire une nouvelle page et nous voulons construire une sociéte humaine et solidaire.

Alors pour battre Arno Klarsfeld, pour lui mettre la giffle que tout le monde attend, je m’engage à être à la pointe du combat contre cette droite dure, je m’engage à porter un projet constructif pour l’avenir de notre pays en présentant de nouvelles lois de progrès social :

L’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font du profit.

Le remboursement à 100% des soins et des médicaments pour tous et en priorité pour les enfants, les jeunes et les personnes dépendantes.

La réquisition de tous les logements vides, sanctionner lourdement le non respect de la loi SRU. La construction de 600 000 logements sociaux en 5 ans et le blocage de l’augmentation des loyers.

Un plan d’urgence d’éradication de la pauvreté avec le SMIC à 1500€ net, de suite, et la création d’un grand service public de l’emploi et de la formation.

Une réforme fiscale orientée vers la justice et l’efficacité avec la refonte du barème de l’impôt sur le revenu pour en finir avec les allègements dont bénéficient les plus riches ; instauration de dix tranches et remontée du taux maximal à 55%. Le doublement de l’impôt sur la fortune pour les tranches situées entre 750 000 et 1 200 000 € ; triplement au-delà.

Instauration d’une taxation sur les transactions financières et abaissement de la TVA au taux zéro pour les produits de première nécessité.

La politique des « quotas » ne feraient que renforcer le pillage en faveur des employeurs des pays développés. Je propose donc DES MESURES D’EFFICACITÉ POUR VIVRE DANS LA DIGNITÉ :

Abroger la loi CESEDA qui institue « l’immigration choisie », c’est-à-dire une politique néocoloniale, et qui renie le droit d’asile. Les modalités du droit d’installation des étrangers seront fixées dans le respect absolu de la dignité et des droits fondamentaux des personnes, en relation avec les principes essentiels de développement des pays du Sud et de l’objectif de co-développement de tous les peuples.

Pour cela j’appelle tous les citoyens du 12ème à participer à un réel Front Populaire qui est en train de se construire autour de ma candidature face à cette droite dure, une grande résistance pour construire demain.

Je vous propose donc de signer l’appel à voter auprés des communistes du 12ème sur les places de marché, aux sorties de métro, dans toutes les rencontres que nous organisons ou sur mon site internet.

Il reste une semaine pour mener ce combat jusqu’au bout !

Face au candidat de l’UMP, face à la droite dure, pour résister et gagner, voter pour un jeune député communiste.

Nicolas Bonnet candidat du PCF dans la 8ème circonscription de Paris

http://www.nicolasbonnet.fr

Mots clés : FR - Ile de France (01) / Législatives 2007 / Nicolas Bonnet / Partis politiques /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :