Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Gauche : ne plus tarder !

mardi 1er juillet 2014 , par Stop la rigueur ! - Contacter l'auteur - 30 coms

On peut cosigner en ligne ici cette tribune unitaire parue dans Libé...http://gaucheneplustarder.fr

Des responsables politiques du Front de gauche, d’EELV, de Nouvelle Donne appellent à rompre urgemment avec la politique de Hollande et Valls.

Le choc qu’a représenté la double gifle administrée aux dernières élections n’en finit plus de provoquer des réactions inquiètes, voire effarées. Va-t-on vraiment laisser la gauche s’affaiblir sans limites jusqu’à disparaître comme en Italie ? Pour nécessaires qu’elles soient, ces réactions ont une faiblesse, celle d’être désordonnées, et partant de ne pas dégager une perspective commune et crédible de résistance et de reconquête.

La situation que nous connaissons a certainement des causes multiples. Il est donc normal qu’on cherche à les cerner, ce qui suppose que les analyses se développent, s’épaulent voire se confrontent. Mais le rythme de l’analyse n’est pas celui de l’action. Ou plutôt il n’est pleinement productif que s’il est pris dans une dynamique politique qui permette le regroupement plutôt que la culture de son point de vue propre.

Or le temps nous presse ; le retard est si grand qu’il va venir bientôt à manquer.

Il existe entre nous un point d’accord fondamental. La responsabilité principale de l’affaissement du soutien aux diverses composantes de la gauche et de l’écologie politique, de la montée de l’abstention et du renforcement de l’extrême droite, réside dans la politique Hollande-Valls. Dans sa forme, tant le reniement des promesses de campagne fut total et provocateur, jusqu’à épouser sans complexe le langage même et les formules de l’adversaire libéral. Et bien sûr sur le fond, les choix successifs durcissant au fur et à mesure la conversion complète aux politiques de la finance et du Medef, imposées y compris contre les mobilisations populaires qui les contestent, qui sont pourtant particulièrement porteuses d’avenir. Politique de l’austérité qui fait pourtant la preuve partout qu’elle est le problème, pas la solution.

A quoi il faut ajouter le rejet d’une réelle et profonde transition énergétique, pourtant immédiatement indispensable et potentiellement créatrice de profusion d’emplois non délocalisables. Et l’abandon de la quasi-totalité des réformes sociétales promises, dont l’emblématique droit de vote pour les étrangers non communautaires. Ceci enfin dans une caricature des comportements antidémocratiques d’une Ve République manifestement à bout de souffle.

Cette politique est à la racine de nos difficultés. Il faut impérativement rompre avec elle. Il faut qu’elle soit combattue sans compromis (et déjà par le rejet du budget rectificatif, comme, urgemment, par l’abandon du Traité transatlantique) sans quoi il ne restera plus qu’à tenir la chronique d’une catastrophe inévitable.

C’est ce à quoi nous appelons. Mais ces appels sont condamnés à prêcher dans le désert s’ils restent dispersés. Nous nous devons de plus de ne pas nous cantonner au refus. Il faut donner à voir les issues possibles. Nous ne manquons pas d’idées pour les énoncer, parfois divergentes c’est vrai, mais bien plus souvent communes sur des points essentiels. Ce qui manque c’est l’affirmation que nous voulons nous y atteler ensemble et un cadre commun pour les discuter. Membres des Socialistes Affligés, d’Europe Ecologie-Les Verts, du PCF, du PG, d’Ensemble !, du Front de Gauche, de Nouvelle Donne, Féministes, Militant-e-s du mouvement social, nous appelons à agir en ce sens. Prendre ainsi nos responsabilités c’est aider à ce que se lève l’indispensable grand mouvement citoyen qui donnera corps à l’alternative à gauche. Nous ne souhaitons pas nous y substituer, mais aider au contraire à son mûrissement.

Ne plus tarder, pas une minute.

Signataires : Clémentine Autain, porte-parole d’Ensemble !, Julien Bayou, conseiller régional EELV, Françoise Casteix, ancienne députée européenne, Nouvelle Donne, Leila Chaibi, membre du bureau national du PG, Caroline de Haas, militante féministe, François Longérinas, membre du Bureau national du PG, Isabelle Lorand, membre de l’exécutif national du PCF, Elise Lowy, conseillère régionale et membre du bureau exécutif d’EELV, Philippe Marlière, politologue, co-fondateur des socialistes affligés, Myriam Martin, porte-parole d’Ensemble !, Francis Parny, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France et membre de l’exécutif national du PCF, Jean-François Pélissier, conseiller régional d’Ile-de-France, porte-parole d’Ensemble !, Danielle Simonnet, conseillère de Paris, secrétaire nationale du PG, Marie-Christine Vergiat, députée européenne, Front de gauche, Marie-Pierre Vieu présidente du groupe Front de gauche Midi Pyrénées.

Mots clés : Economie-budget / Partis politiques /

Messages

  • Le problème des organisations signataires de ce texte, ce sont les alliances qu’elles ont réalisées pour les municipales, justement.
    Ça entame un peu la crédibilité.

  • blabalabla...comme d’ab !

    regardez qui a signé cet appel !

    ils ne faut rien attendre de ces gens !

    le NPA était contre toute alliance avec le PS et nombre de ceux qui publie cet appel l’on poignardé dans le dos...n’accordons aucune confiance a ces charlots !

  • Gauche : ne plus tarder !

    Un peu comme des yaourts avec date limite deconso..juillet 2011 !!

    Tu peux les consommer sans trop tarder..

    Mais faut pas venir te plaindre si, sans tarder, t’as une chiasse carabinée, et que couvert de boutons..roses..tu te retrouves en agonie !

    Ces signataires représentent , pour moi, tout ce que je considère le moins fréquentable des politicards !

    Au moins un mec de DROITE , un PS , dirigeant ou"notable", si t’es un tantsoi peu clairvoyant, tu sens tt desuiteque c’est l’adversaire !

    Ceux-là, par contre sont au"peuple", à la classe ouvrière,, aux jeunes, ce que les curés pédophiles sont à la protection et au respect des gamins !

    Ce texte est plus à jeter aux chiottes que le pire des DVD vantant lazoophilie !

    Les signataires sont , depuis des années , de toutesles fourberies d’"union", de toutes le pétitions visant à casser l’ESPOIR, , de toutes les tentatives de cocufiage de ceux qu’ils prétendent aimer, défendre !

    Je les connais bien.., je les méprise !

    Ils s ont ce que Satreappelait "les SALAUDS"

    Ils te vendent leur salade de"gôôche" comme d’autres essaient de te refourguer une bagnole d’occase soit disant révisée mais qui au bout de 5km , te foutdans le fossé, moteur en feu et roues réchappées en charpie !

    Parce qu’elle était juste repeinte pour caher la rouille !

    D’autres militants , y compris duPC , des Verts ne m’inspirent pas un tel dégoût !

    Mais cette brochette -je sais que certains y verront du style haîssable de ma part, j’en connais quelques uns !

    J’ai eu la preuve de leur duplicité de larbins du K,et quelques uns ont eu à m’entendre leur dire, droit dans les yeux, ce qu’ils m’inspirent !

    Je le dis sans hésiter,ils me rappellent cet épisode datant de 1809, quand Napoléon règle ces comptes avec ceux qu’ils soupçonnent d’avoir comploté contre lui

    ref :Historia

    Napoléon concentre ses foudres sur Talleyrand. Ce 29 janvier, il exige qu’il se démette de sa charge de grand chambellan. Talleyrand s’exécute. Ce geste ne calme pas pour autant la fureur de Napoléon, qui apostrophe Talleyrand en pleine séance du Conseil. « Vous êtes un voleur, un lâche, un homme sans foi », avant de conclure par le fameux «  vous êtes de la merde dans un bas de soie », qui fera dire aux observateurs de la scène que Napoléon avait conservé un vocabulaire de sous-lieutenant.

    Talleyrand, impassible en apparence, mais au fond de lui ulcéré, distillera dans les salons un mot non moins fameux : «  Quel dommage qu’un si grand homme soit si mal élevé"

    Et bien moi, petit homme communiste très bien élevé-au sens de ce qu’est une transmission filiale de repères de classe, je l’affirme et je signe

    Cette"merde" en ligne ?

    Même pas dans des bas de soie !

    Elle dégouline, puante, de guépières et jarretelles de putes !

    Un jour le récit de la LUTTE des classe, moteur del’HISTOIRE qu’écrivent les MASSES, apprendra à nos petits enfants que, non contents d’êtres clowns tristes, ces"gens" se roulèrent dans la boue de tous les caniveaux de"gôôche"

    Pour quelques cuillerées de soupe distribuée par leurs maitres duMEDEF et de la rue Solférino..

    Beurk...

    A.C

    • Mais faut pas venir te plaindre si, sans tarder, t’as une chiasse carabinée, et que couvert de boutons..roses..tu te retrouves en agonie !
      Tiens le revoilà avec ses "bons" mots.
      Ces signataires représentent , pour moi, tout ce que je considère le moins fréquentable des politicards !
      Il ne suffit pas de l’affirmer et de la crier haut et fort pour que ce soit vrai !

      Ceux-là, par contre sont au"peuple", à la classe ouvrière,, aux jeunes, ce que les curés pédophiles sont à la protection et au respect des gamins !
      Ce texte est plus à jeter aux chiottes que le pire des DVD vantant lazoophilie !

      Des comparaisons osées et lamentables qui n’honore pas celui qui les fait.Toujours dans l’outrance, fidèle à lui même AC

      D’autres militants , y compris duPC , des Verts ne m’inspirent pas un tel dégoût !
      Ah formidable il y en a encore a vos yeux qui ne vous revulsent pas. Vous êtes fort minable..

      Vous finissez dans l’insulte scatologique. vous allez finir par dégouter vos derniers soutiens , s’il en reste encore.

      Rien de construit. Que l’invective,l’insulte , les crachats verbaux.
      C’est à se demander si vous ne vous méprisez pas vous même.
      Mais où avez-vous accumuler cette dose de rancoeur pour mépriser ainsi, je me le demande ?
      Star, tsar , rats....

    • AC utilise un langage fleuri mais il a raison ..............c’est de la merde ..........rien que de la merde.............

    • Putain tum’aimes" ouquoi ?
      Je combats l’homophobie mais en hétéro "intégriste"
      je te dis ça pour le cas ou tu"réverais..

       :)

      Star, tsar , rats..

       :)

      Pauvre Star..éteinte, , tsar soc dem , rats..-dégout !!
       :)

      Mais où avez-vous accumuler cette dose de rancoeur pour mépriser ainsi, je me le demande

       ?

      En fréquentant des cons socialisants dans ton genre,les frontistes de Gôôôche !
      Atteints de MST
      Maladie Socialistement Transmissible

      Qui te conduit, à venir jouer les escort-boys (ou girls) de la bande de Foutus Déchets Guignolesques !

      faut te calmer, tu vas arriver épuisé aux prochaines sénatoriales !

      Va te falloir, toi et tes pôtes , aller racoler quelques "grands électeurs"(??) pour que la "gôôche de la Gôôche" puisse faire reposer quelques fessiers de notables dans cette Assemblée populaire !

      Restons en là..

      A la niche, stp !

      Ya Camba-Délices qui vient de vous jeter deux trois os. ;
      Dépêche toi, il n’en y en aura pas pour tout le monde..

      Le bonjour à tes"camarades" de ma part

      Puisque moi, je me cache pas derrière un pseudo pour crachouiller des insultes perso aux habitués du Site !

      Dis leur que chancogne leur dédie cette citation d’O WILDE, aux "signataires deGôôche"

      IL est des moments où il faut choisir entre vivre sa propre vie pleinement, entièrement, complètement, ou traîner l’existence dégradante, creuse et fausse que le monde, dans son hypocrisie, nous impose.

      Pour bien leur montrer que c’est vraiment "moi" A.C , dis leurque grossier, scato etc.,..j’ai même pensé à eux, comme à toi d’ailleurs en retrouvant ceci :

      Ahmadou Kourouma devait penser à certains qui "cotisen"t encore quand il a écrit

      Prévenir la trahison, débusquer le faux ami, le jaloux parent, le traître avant qu’il inocule son venin est une opération aussi complexe que de nettoyer l’anus d’une hyène.

      Et comme je te considère comme ondit vulgairement, pour un trouduc..je tequitte en pensant que tes "commentaires" risquent ne pas pouvoir être conservés pour la postérité puisque KOUROUMA nous l’enseigne

      Un pet sorti des fesses ne se rattrape jamais.

       :)

      A.C

    • C’est bien ce que je remarquais dans mon post précédent ; des crachats verbaux , des invectives , des insultes et aucun argument
      Pauvre AC , je ne m’abaisserai pas à un niveau s ibas.
      Que de rancœur , de mépris, d’aigritude.... Qu’avez-vous subi pour réagir ainsi ?
      Pitoyable tellement vous êtes ridicule.
      Le tutoiement est chez vous visiblement une forme de condescendance surtout lorsqu’il est doublé d’insultes .Il ne vous grandit pas.
      finalement , vous n’intéressez que Trois ou quatre gugusses , probablement toujours les mêmes qui pensent avoir trouvé leur mentor.
      Assez , je ne vous salue pas. comme je l’ai dit dans un post précédent , bellaciao est pour vous comme le divan d’un psychanalyste. Vous n’êtes intéressé que par votre nombril. Vous n’émettez aucune idée intéressante. C’est le néant.
      Je n’interviendrai plus sur vos posts.

  • bla bla bla

    des pet’ts bourges en mal de places avec les prébendes qui vont avec .....

    bref la gauche dans toute sa splendeur

    vive la mort de la gauche pour que renaissance un mouvement de l’émancipation sociale

  • "stop à la rigueur",

    T’as pas mieux en magasin que la turlutte finale ?

    Nous, les prolos on veut la COORDINATION DES LUTTES.....

    ....Et toi comme un con tu proposes LA COLLABORATION DES PUTES !!! (politiques)

    Malgré tout, je pense que AC sera d’accord avec moi sur ce constat :

    "vaut mieux éplucher une clémentine que "dépiauter" un françois ".

    LR

  • Je suis étonné de la violence des réactions.

    Je passe sur la forme, j’en ai parlé ailleurs, triste et improductif.

    Mais sur le fond...?

    Les signataires sont des réformistes. Moi je suis dans un autre camp, celui des révolutionnaires. Donc déjà je ne me sens pas directement touché par ce qui se trame dans ce camp qui n’est pas le mien. Je ne me sens pas trahi par ces gens-là, je ne peux me sentir en colère, ils sont sur d’autres positions que moi, tout simplement.

    Par ailleurs, pas directement concerné, je vois plutôt d’un oeil favorable le fait que ça tangue chez les réformistes, que des réformistes plus "traditionnels" s’opposent aux socio-libéraux qui dominent la gauche.
    La situation serait meilleure si les "réformistes authentiques", FdG et Verts, soutenaient le gouvernement de droite socialiste ?
    A l’inverse, des réformistes ne peuvent devenir soudain révolutionnaires par un coup de baguette magique.
    Donc, pour moi, non évènement, pas de quoi sortir l’artillerie lourde.

    PS : quand le NPA (auquel je n’appartiens pas) a essayé il y a quelques années de dresser un "cordon sanitaire" en rejetant toute alliance avec qui ne rompait pas avec le PS et en proposant l’alliance de tous ceux qui n’étaient pas liés au PS, il s’est retrouvé bien seul... Là j’ai eu des regrets.

    • TU RIGOLES AU QUOI ?

      le cordon sanitaire du NPA ...MDR !!! :

      en pleine bataile des retraites, BESANCENOT himself proposait au PS un front commun avec le PS , si, si , vous pouvez-vérifier si vous avez la mémoire courte ...le PS qui avait pourtant déja annoncé que l’allongement de la durée de cotisations et la "réforme" des régimes de fonctionnaires , étainet inévitables ...

      Dans le même temps MELENCHON proposait un " référendum" !!!

      être révolutionnaire , ça ne se proclame pas , ça se prouve ...

    • Ces signataires , ce sont des pyromanes qui crient au feu , ils vont certainement s’adresser à eux-même leur pétition , EUX qui ont largement contribué à désarmer le monde du travail en liquidant le PCF , en supprimant tout référence au communisme , en noyautant la direction de la CGT pour freiner les luttes ( voir le numéro de duettiste de LAURENT et LE PAON dans l’ HUMA d’avant hier) , EUX qui dès l’élection de HOLLANDE ont déclaré appartenir à la majorité pour la faire pencher à gauche , avec le succès que l’on constate chaque jour , EUX qui viennent d’être désavoués par le peuple qui leur à mis une grande claque électorale à deux reprises , car mis dans le même panier que le pouvoir ? ...

      Si il ya une pétition à signer , c’est celle initiée par les communistes de ROUGE MIDI pour la création d’une véritable organisation révolutionnaire , ne vous privez pas pour la signer et la faire circuler sans modération ...

    • Richard, tu es de mauvaise fois...

      Besancenot était pour une action qui debouche sur une greve general et une crise politique avec le gouvernement Sarko. Comme le PS avait prit le train en marche et ne c’etait rallie que par calcul politique a la contestation, appeler le PS a une veritable fronde était un moyen de le mettre face a ces contradictions car jamais il n’aurait franchi la ligne rouge...pas plus que le FdG d’ailleurs !

      Le NPA est souvent maladroit et pas trés fut-fut, je te l’accorde, mais il y a quand meme une difference entre lui et les autres partis de speudos gauche ( PC compris). Le NPA ne sera jamais au pouvoir et toujours combattu par la gauche plus que par la droite, mais pour ceux qui votent encore c’est un moyen de "crier" leur ras le bol aux politiques professionels de quel bord qu’ils soient.

      Bonne journée

    • je suis de mauvaise foi , car selon toi car BESANCENOT VOULAIT PROVOQUER UNE GREVE GENERALE ... en appelant à la constitution d un front commun avec le PS qui comme chacun est un fervent partisan de la grève !!!

      quand à faire ami-ami avec le PS pour le mettre face à ses contradictions , c ’est aussi crédible que de critiquer l’europe capitaliste et se présenter aux européennes "pour faire entendre la voix des travaileurs " qui eux n ’entendent pas celle du NPA .( rappelle moi le score du NPA aux municipales et européennes )

      J’en resterais là , car on va encore me taxer de méchant , mais je préciserais quand même pour aller dans le même sens que toi que je ne mets pas le NPA et le PS dans le même sac , mais il y a des convergences que l’on doit dénoncer , les petits calculs , les faux accords , , les travailleurs ont en plein le dos ...et ça ne fait pas avancer la LDC d’un poil , et ça discrèdite tous les partis ...

    • Camarade,

      Essayons de mettre"au clair" deux questions

      A/ Les questions de formes

      Nous sommes sur le"net" et chacun , inconsciemment ou pas(chez moi c’est conscient) joue parfois du"clavier"avec plus ou moins de "bonheur",provocation, outrance.

      Violence ?

      Si tu relis quelques échanges épistolaires qu’ont eu des révolutionnaires entre eux,...tuverras que même moi, je suis un agneau !

       :)

      Par ailleurs, j’ai souvent de longsmails d’échanges très amicaux abordant des questions personnelles de"vrai vie" avec tel ex dirigeantnational du PcF, qu’ici il m’arrivera de citer en le traitant de qualificatifs à faire rougir la plus grossière des poissonnières du Vieux Port

      B/Restons sur le FOND

      Là entre toi et moi, il ya une sérieuse divergence :

      Les signataires sont des réformistes. Moi je suis dans un autre camp, celui des révolutionnaires. Donc déjà je ne me sens pas directement touché par ce qui se trame dans ce camp qui n’est pas le mie

      Les mots ayant un sens,s’il y avait encore un espace pour le"réformisme" , une possible amélioration des conditions d’existence sans pour autant "travailler" à un changementDE sociéte(cela a été le cas durant des décennies , disons près de DEUX SIECLES deCAPITALISME) , alors là, effectivement , l’attaque contre ceux dontil est question ici, serait plus que"discutable"...

      Mais nous ommes entrés -pardon dele redire- dans un moment del’histoire ou le Capital ne peut que tenter de saccager avec violence ce qui , un tant soit peu, met en péril un taux deprofit , une perpective de domination que la CRISE SYSTEMIQUE rend TOTALEMENT "nouvelle" , qui n’autorise plus de"marge"

      Donc, le Capital se doit de "huiler" ses rouages de destruction massive d’une humanité qu’il lui faut conduire, à reculons et à marche forcée, vers la"Barbarie"..

      Le révolutionnaire , lui, tente de "reprendre la main" , de défendre la barricade pour la renforceret pouvoircontre-attaquer dans un rapport de forces permettant d’envisager une victoire de CLASSE.et un e marche vers le COMMUNISME

      Dans cette lutte, tout ce qui désarme notre camp, entretient l’illusion , me rappelle, au mieux, ceux qui en Aout 44, tentèrent d’imposer, via le consul Nordling un "cessez le feu" entre Von Choltitz et les FFI commandé par ROL..

      Et, au pire, ceux qui craignaient que la fin de l’Occupation ..ne mette un terme à leur petit marché noir...
      Logique avec ton approche, tu écris

      OBJECTIVEMENT en action visant à retarder, contrarier, la REVOLUTION, les ex réformistes sont aujourd’hui, contre-révolutionnaires

      Donc, selon moi, la suite de ton commentaire ne peut que me conduire à ne pas "te suivre"
      Tu dis

      Je ne me sens pas trahi par ces gens-là

      ,
      Pas plus que je ne me sens trahi par Hollande

      Ce qui fait que je trouve que certine virulence àson égard démontre que d’autres ont "cru" à un relatif"mieux"sans saisir le BESOIN pour le K de changer d’équipe..

      Mais quand tu ajoutes

      je ne peux me sentir en colère, ils sont sur d’autres positions que moi, tout simplement

      ..là je suis sur une autre logique
      - D’abord, et tu peux comprendre vu que tu es un militant, cet engagement fait de passion pour un "idéal" de BONHEUR, je ne l’avais pas dans mes gènes, pas plus quetoi.

      Je vais mourir, avant toi , je l’espère- communiste

      .En ne laissant à mes gosses que le fabuleux héritage de quelques valeurs dont celle que rappelait HUGO"Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent"

      Ce qui explique que, moi, le soidisant"dur de dur" le stalinien insensible, , en mars 2012, je n’ai pas pu éviter d’avoir les yeux mouillés quand un des lutteurs de l’usine "THE de l’ELEPHANT-FRALIB "de Gémenos m’expliquait, la boule au ventre son combat ,ce que celavaitsignifié de moments "contradictoires"

      Tout en me donnant des explications (que je ne comprenais pas"techiniquement) sur son métier

      Dans ce hangar d’allure de chambre mortaire, sans les travailleurs,
      ..., au milieu de ces machines que lui et ses copains "bichonnaient" protégeaient

      Pour qu’un jour elles redémarrent.

      Cette émotion m’a conduit, seul chez moi, à laisser couler mes larmes de bonheur quand j’ai appris récemment leur Victoire !

      Parce qu’ un genou à terre du géant capitaliste del’Agroalimentaire comme UNILEVER, c’est un ESPOIR que" l’avenir ne sera pasmaudit"comme chante FERRAT

      https://www.youtube.com/watch?v=XlNb9-lhFSs

      Je veux faire tomber ce vieux monde en poussière
      L’avenir l’avenir ne sera pas maudi
      t

      Un jour futur puis des millions de jours
      J’avancerai parmi des millions d’hommes
      Brisant les murs de ce siècle trop lourd
      Croquant l’amour comme la rouge pomme

      Les signataires de ce texte crapuleux d’enfumage du terrain de la GUERRE des classes,sont de pitoyables snipers, tirant dans le dos de mes enfants.
      En mêmetemps ils ont de ce petit bataillonde VOLONTAIRES, payés pour jeter dans la tombe du Pc,tout ce qui est réefrence encore vivante d’ESPOIR, dans la mémoire collective..

      J’ajoute, mais c’est secondaire, que sans quelques centaines de milliers demecs commenous qui ont travaillé, les couilles en avant contreles patrons, au service des nôtres, cette tribu de lâches...n’aurait jamais pu , comme ils le font aujourd’hui, déterre les restes de Marx pour les asperger d’acide ROSE !!

      Pour ces raisons, non, Camarade, je ne peux pas rester spectateur, voire amusé de les voir se bouffer la rate, en sinistres apparatchiks se disputant l’accès à la cantine de la rue Solférino..

      Agissant , non plus simplementen larbins du K ...mais, au vu de cequ’estcemoment de la LDC, en pourvoyeurs de balles pour la mitrailleuse de Gattaz...

      Donc, avec colère et détermination, je riposte !

      En légitime défense.

      Cordialement

      A.C

    • commentaire s’adressant celui - Posté par 90.**.1.*

    • ça ne veut pas dire qu’ils avaient raison, au npa, mais au moins avant d’argumenter contre leur position il faut la comprendre et ne pas la déformer.

      Ils font un distingo (qui me parait valide) entre
      - émettre un projet politique (et là intervient le cordon sanitaire : pas possible d’élaborer un projet politique commun, de se présenter en commun, avec ceux qui acceptent d’être dans des majorités dominées par le PS, par exemple avec le PCF),
      - lutter sur un objectif précis, par exemple contre une "réforme" crapuleuse sur les retraites : dans ce cas l’unité la plus large possible est de mise.

      Quant à vouloir mouiller le PS, à vouloir jouer au plus malin en essayant de le mettre en porte-à-faux,je ne sais pas si c’est une bonne idée, mais il ne faut pas la travestir en parlant de je ne sais quelle connivence et en étant dans le fantasme et le procès d’intention. C’est de la tactique, bonne ou mauvaise, faut pas mélanger avec la stratégie et faire ce genre de procès, nananère t’es pas vraiment révolutionai-reuh, c’est toi qu’as dit mais c’est pas toi qui es.

      Et je trouve un peu étonnant d’utiliser comme argument que les travailleurs n’entendent pas la voix du NPA (ce qui est un fait) car ils entendent encore moins la tienne ou la mienne. La seule voix encore un peu entendue est celle du fn (puis du PS), tu en tires quoi comme conclusion ?

      A mon avis il faut faire attention aux simplifications outrancières.

    • Je partage ton avis sur l’absence d’espace pour le réformisme (c’est bien pour ça que je ne crois à aucune possibilité de leur côté), mais ... les réformistes existent et agissent.

      D’autre part, j’ai l’impression que tu raisonne comme si il y avait un enjeu entre nous et eux, en ce moment. Or ce qu’ils disputent, c’est entre PS et eux, pas entre eux et nous (nous les révolutionnaires). Malheureusement. Car nous n’avons rien de concret à proposer en ce moment, nous n’existons quasiment pas.
      Je ne suis pas clair...

      Je veux dire que, si leur projet se développait un peu, il tireraient des gens, des électeurs, du PS (ou de l’abstention désabusée) un peu plus à gauche (vers leurs mauvaises pseudo solutions réformistes). Ils n’affaibliraient pas notre camp qui est inexistant et à reconstruire. Dans un autre contexte, je comprendrais qu’on fasse le choix d’une confrontation directe, s’il y avait un enjeu.***

      Exprimé autrement, j’ai l’impression que lorsqu’ils portent l’idée que "une gauche" pourrait faire un peu plus à gauche que les socio-libéraux, à l’insu de leur plein gré ils tirent un tout petit peu dans notre direction. Ils rendent notre tâche un tout petit peu plus facile (ou au pire ils n’ont aucune influence), mais en tout cas pas plus difficile.

      Et partir de l’idée (je ne sais pas si c’est la tienne) que pour reconstruire un camp communiste il faut préalablement faire table rase de toute autre proposition progressiste (comme l’illusion réformiste) me semble dangereux.

      *** Un enjeu entre réformistes et révolutionnaires, j’en ai vu un lorsque la création sur les chapeaux de roues du PG est venue contrecarrer la création du NPA. Mais depuis, la gauche radicale, quelque soit la facette, npa, lo, communistes ex-PCF, anars etc. n’a malheureusement plus grand chose à perdre.

    • pour faire court , car notre débat ne doit pas monopoliser le fil , j en tire la conclusion que les travailleurs attendent une autre offre politique que celle qui leur est présentée actuellement , raison pour laquelle je milite avec d ’autres pour la création d’ une organisation révolutionnaire avec comme visée le communisme ( cela va certainement te sembler un détail mais le NPA et le FDG ont été jusqu’ a supprimer le mot communiste de leur sigle ) et je t’invites à nous rejoindre , tu peux commencer par signer l’appel de ROUGE MIDI ...

    • Très certainement, nous n’avons pas la même approche du lien entre"Orgas" et"masses"

      Donc, obligatoirement dans l’actuelle "décomposition-recomposition" du "politique" , nous avançons avec des vécus, des opinions sur le futur qui sont parfois opposées.

      (Nous sommes, au coeur du sujet que cet article des"nains" nous permet d’avoir et dont je me réjouis qu’ilpermette un échange militant)

      tu écris :

      Or ce qu’ils disputent, c’est entre PS et eux, pas entre eux et nous (nous les révolutionnaires

      Pas selon moi.

      Je sais que tu réponds à Richard, par ailleurs sur ton refus de"complotisme"

      Il ne s’agit pas de complot

      La bourgeoisie a besoin de rebattre les cartes !

      L’actuel "jeu" datant de 58 ne permet plus d’entretenir ce que sous Mitterand on a appelé l’état de grâce.

      La violence du K , ycompris en entretenant des illusions sur l’équipe d’alternance(cf Hollande 2012) , nourrit de la "demande de solutions" ..pour , espère-t-on majoritairement, vivre "un peu mieux"

      Or les institutions de la 5° avec les réajustements monachiques rajoutés depuis-élection au suffrage direct, quinquennat-) visaient à une bi-POLARISATION, -dans les rapports de force d’alors- et donc à la mort du courant révolutionnaire .........qu’incarnait un PCF influent, actif, et -malgré tous ses défauts- reconnu , par les travaileuurs comme"LE PARTI"

      La démarche programmatique (je suis un des responsables , j’assume cette tragédie !) a grandement facilité la tâche du Capital !!
      Aujourd’hui, labourgeoisie a, selon moi, un urgentissime besoin de se donner un peu d’air

      C’est pourquoi, oui, je persiste :

      Mélenchon etson PG ne sont qu’un commando envoyé de Solférino pour accélérer la liquidition pécéienne.

      .Parce que , comme disent les affiches quand un magasin va fermeret qu’on solde :"TOUT doitdisparaitre"..
      L’étape de recomposition à venir(je l’écrivais ici il ya deux ans) c’est deux grands PARTIS à l’anglosaxonne ou à l’allemande, pour de la gestion de "grande coalition".
      En surfant sur cette idée répandue "Il ya des choses bonnes à gauche et à droite, mon bon monsieur"

      D’ou le besoin de faire monter l’épouvantail FN qui restera à la marge avec ses 20 pour cent...jusqu’à cequ’une partie dite "dédiabolisée", puisse, comme en ITALIE, devernir fréquentable , ministrable

      Deux partis de gouvernement occuperont la"scène" que la classe ouvrière aura désertée, comme elleaura déserté l’affrontement de CLASSE..

      - Genre de"Parti Démocrate à la française" se paiera ’originalité d’avoir un Valls, telModem, et sa contestaion dite"radicale, ouLaurent et JLM airont rejoint les Hamon et Emmanuelli, voire quelques zozos d’EELV..

      - Ils concurenceront ceux qui incarneront d’ex" valeurs"républicaines néobonapartistes(ex "gaullistes) , d’ex demo-chrétiens , après avoir nettoyé lesécuries d’Augias

      C’est selon moi, pourquoi ils"tuent"TOUS Sarko, qui ne pouvait servir que 5 ans.!

      .
      Comme Hollande ne servira que la même durée

      Donc la question n’est pas de rivalité PS et FDG , mais de complémentarité dans ce ratissage "large" , car le"coeur de cible" de ce duo, c’est NOUS

      Pas "NOUS, les révolutionnaires auto-proclamés, estampillés comme tels, et réunissant dans une approche "virtuelle" des rapports de classe, quelques pauvres dizaines de milliers de militants dont lamoitié au moins a atteint la cinquantaine !

      Mais NOUS, la classe ouvrière encoreen "activité" , la jeunesse, les"damnés de la terre" (chomeurs des"quartiers", "sans droits" etc) !

      Ceux là, comme nous n’ont rien à CIRER des expressions "gauche" "Droite", "gauche de la gauche", "Front de ceci ou"union " de cela !

      C’est avec EUX, en partant de ce qu’il ya dans leurs têtes, sans s’imaginer vaincre sans convaincre, avec patience, en nous affranchissant des pseudos "dirigeants( qui ne"dirigent plus rien"), d’Organisations (totalement désorganisées !)..que NOUS, "tous ensemble" nous pouvons faire REVIVRE l’ESPOIR.

      Est ce possible en "pactisant" avec ces"diables roses" ?
      NON

      Leur besoin de sembler combattre la "social démocratie"(?) fait il bouger les lignes ?
      NON.

      Tout ce qui n’est pas un "plus" pour notre"équipe" est une passe àl’adversaire !!

      Je tacle sans retenue pour les tibias des guignols !
       !

      J’estoque !
       :)

      Cordialement

      AC

      Communiste "footeux "et "aficionado"

      NB

      je vais profite de ma pause de 9joursen terres catalanes pour rencontrer des militants de"PODEMOS" et autres "indignats"

      Pour apprendre de ces camarades -souvent"communistes" sans le savoir- cequi peut "serrvir" dans la LDC..

      Au retour, je pondrai un truc sur "Luttes et perpective"

    • "" cela va certainement te sembler un détail mais le NPA et le FDG ont été jusqu’ a supprimer le mot communiste de leur sigle )"
      tu fais une fixation sur les mots,qui certes sont importants mais moins que lke projet politique(je parle du npa pas du fdg)
      j’aurais voulu conserver le mot communiste,la majorité a voté autrement,mais en faire une démonstration de refus du communisme est totalement faux.
      je te rappelle que le parti communiste a bien gardé le mot,en conclus tu qu’il est toujours communiste ?

    • l’appel à un front commun large contre l’attaque sur les retraites c ’est une tactique qui peut se comprendre :

      Quant à vouloir mouiller le PS, à vouloir jouer au plus malin en essayant de le mettre en porte-à-faux,je ne sais pas si c’est une bonne idée, mais il ne faut pas la travestir en parlant de je ne sais quelle connivence et en étant dans le fantasme et le procès d’intention. C’est de la tactique, bonne ou mauvaise, faut pas mélanger avec la stratégie et faire ce genre de procès, nananère t’es pas vraiment révolutionai-reuh, c’est toi qu’as dit mais c’est pas toi qui es.

      je pense que ce fut une erreur mais de là à considérer que c ’est une preuve d’alliance avec le PS ,c ’est assez risible.
      Quand je passais devant le piquet des élus PS ,dans les manifs je criais "tiens le FMI est avec nous !" ç’est dire qu’aucune illusion ,ni connivence avec le PS était de mise.
      Et le soir sur la tribune du meeting commun avec ps,pc,npa,cgt etc... je me demandait bien ce que ja faisais là ! et je n’ai pas applaudi l’intervenant PS.
      Oui cette tactique a été une erreur,il fallait dire clairement que le PS n’ était que la roue de secours du capital,on aurait pas été compris ??
      pas certain !

    • si la tactique DU NPA consistait à mettre le PS face à ses contradictions , l’echec est total , elle a au contraire servi le PS , il a pu ainsi apparaitre comme un défenseur de notre système de retraite...
      Quand à la disparition du mot communiste du sigle du NPA , ce n est pas un détail puisque celà a fait débat et que d’ailleurs tu reconnais avoir été contre , si lA DIRECTION DU PCF a pour l’instant conservé le qualificatif communiste c ’est parce qu’elle est obligé d’y aller doucement , d ’ou l’ étape FDG ou la référence au communisme est absente ...

      comparer ma force miltante à celle du NPA pour dire que je ne suis pas plus entendu que lui , est ridicule , je ne suis plus encarté dans un parti , je suis "seulement" cégétiste , est ce une raison pour minimiser et tenter de discréditer ce que nous faisons à l’écart des partis qui ont trahi ,nous essayons de faire du neuf , nous savons que c est difficile , que le chemin sera long , que vraisemblablement je ne verrais pas naitre cette organisation révolutionaire indispensable pour aller vers le communisme , mais nous ne renonçons pas ...restez au bord du chemin, en se contentant de faire des analyses aussi pertinantes soient-elles ne sert à rien , il faut mettre les mains dans le cambouis , et pour reprendre ton expression agir partout ou celà est possible en tendant un cordon sanitaire avec tous ceux qui se réclament de la gauche ou du mouvement révolutionaire mais qui dans les faits deviennent des alliés objectifs lorsque la LDC s ’aiguise .

    • est ce une raison pour minimiser et tenter de discréditer ce que nous faisons à l’écart des partis qui ont trahi

      Non, je suis d’accord (c’était un retour de boomerang).
      Mais il n’y a non plus aucune raison de ne pas respecter des militants révolutionnaires sincères, même s’il peut leur arriver de faire des erreurs.
      Aucune raison de minimiser ou tenter de discréditer ni toi ou moi, militants sans parti, ni le NPA ou LO.

      On est en train de se faire laminer, comment ne pas voir qu’on a besoin de tous les révolutionnaires qui n’ont pas trahi (faire des erreurs, on en fait tous, n’est pas trahir).

      Quant au mot "communiste", tu crois qu’on arrivera plus vite au socialisme avec 50.000 Olivier Besancenot militant "anticapitaliste" ou avec 50.000 Pierre Laurent militant "communiste" ? (là je crois qu’on sera d’accord :-))

    • sur la fin de ton texte on peut -être d ’accord car LAURENT COMME TOUS LES DIRIGEANTS DU PCF NE SONT PLUS COMMUNISTES , je considère que BESANCENOT est sincèrement communiste mais que lui et le NPA cherche davantage à défendre leur boutique et participent trop souvent au jeu des institutions ( élections européennes par exemple ) et celà au détriment du rassemblement de tous les communistes encartés ou non pour construire une orga communsite digne de ce nom .

    • le NPA cherche davantage à défendre leur boutique

      ça me semble naturel, quand on est convaincu que sa boutique est un outil important dans la LDC. Après c’est une question d’équilibre, de dosage : l’outil ne doit pas devenir une fin en soi sinon on devient hors-sol.

      et participent trop souvent au jeu des institutions ( élections européennes par exemple )

      Là-dessus je partage ton avis. Je pense qu’il y a du boulot infiniment plus urgent et utile qui devrait passer avant cette gabegie d’énergie et de fric.
      Le npa part du principe que "si tu ne participes pas aux élections, tu n’existes pas politiquement". Je pense que désormais c’est faux.

  • Cette gauche de la gauche (disons des réformistes radicaux) a mauvaise conscience de s’allier périodiquement avec le PS et, en plus, est en perte de vitesse (du fait de ces alliances mais elle ne veut/peut pas le voir) auprès des prolétaires.
    Maintenant, il faudrait qu’on la sauve (encore une fois) de ses propres choix conscients, sous prétexte qu’elle se dit de gauche et donc la seule solution aux maux de la société. Eh bien non, qu’elle crève comme le PS et les autres qui se postent à gauche par opportunisme.
    S’il y a un camp à reconstruire c’est celui du communisme et donc ça se fera sans eux ; surtout sans eux et même contre eux.

    • Au secour , les social dem félons vont faire la révolution a notre place !

      Depechons nous camarades, ils nous prennent de vitesse ils en sont aux
      petitions

    • Ces bouffons désignent Valls et Hollande comme seuls responsables de la politique patronale de "gauche" : la plupart de ces politicards appartiennent à des partis qui ont voté -ou laissé passer- la "réforme" des retraites de "gauche".
      ils veulent simplement prendre leur place, à Valls et Hollande, ...pour faire la même chose.

Derniers articles sur Bellaciao :