Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

HIPPOCRATE ET LES HYPOCRITES*

jeudi 23 août 2012 , par Alain ACCARDO via A.C - Contacter l'auteur - 4 coms

Avant propos :

Alain est , avec Peyret, le camarade qui m’a permis de faire plus ample connaissance avec Marx.
Ô certes, à 29 ans, adhérent tardivement au P.C, déjà impliqué depuis 4 ans dansl’activité syndicale à la Cégèt, , je savais que Karl M n’était pasl’avant centre allemand du FC Berlin que LUXEMBURG n’était pas un oubli de"O" pour situer un pays européen et que LENINE n’était pas unchampion d’ altérophilie ,anabolisé , de la grande équipe d’URSS.

Mais comme tant de prolos , tant de militants , c’est dans une école fédérale de 15 jours ( n’ayant pas connu la philo , avec mon Bac moins un, je n’étais venu au PC que, -selon à peu uprès la formule d’ARAGON "comme on va à la fontaine"..)que le fis"connaissance" avec le Barbu..

Ma première réunion de cellule-je pensais que ce serait aussi la dernière, vu mon côté assez "atypique" , d"incontrolable-que je crois avoir entretenu durant des décennnies, me fit connaitre , apprécier ce qu’ALAIN ACCARDO apportait à l"intelligence collective"

Nos routes se séparèrent alors que nous étions tous les deux membres du Bf du PC33...Il s’éloigna du PCF avant moi,pour d’autres raisons que les miennes plus tard, son apport au courant "Bourdieu" est utile à qui veut éviter le "rouillage "de neurones(1)

Je ne sais si Alain lira cet article que je mets en lignepuisque ses écrits sot publics.

Si c’est le cas, un simple MERCI, Camarade et AMI

A.C

Au début du mois d’août, une association girondine, « Le droit à la santé pour tous », a publié un manifeste signé par 111 médecins (professeurs, praticiens hospitaliers, généralistes libéraux et autres) dénonçant le dépassement abusif d’honoraires de plus en plus pratiqué par les médecins du secteur 2, au grand dam d’un nombre croissant de malades qui, faute de pouvoir se payer des soins dont le coût excède largement le tarif remboursé par la Sécu, renoncent à se soigner.

On comprend l’indignation et l’écoeurement des médecins signataires qui appellent leur corporation à ne pas imiter « les moins scrupuleux de (leurs) confrères » et à refuser le dépassement d’honoraires. Ces médecins soucieux de ne pas transformer leurs malades en un troupeau de vaches laitières, sont des « justes » qui méritent d’être salués : ils n’ont pas oublié, quant à eux, qu’ils ont juré, en prononçant leur serment d’Hippocrate, de ne pas se « laisser influencer par la soif du gain ». Dans le monde effrayant que nous a fabriqué le mercantilisme libéral, il est réconfortant d’entendre des appels comme celui-là, surtout de la part d’une profession où l’on n’est guère enclin habituellement à contester l’ordre établi.

La chose est d’autant plus remarquable que, non contents de dénoncer les dépassements « abusifs » de leurs collègues en proie à l’esprit de lucre, ces médecins protestataires, par la voix du docteur Bernard Coadou, le président de leur association, se sont permis d’administrer une leçon au gouvernement socialiste, auquel ils ont reproché expressément sa « frilosité » : « Le gouvernement dit "on va s’attaquer aux dépassements d’honoraires abusifs", nous on a tendance à dire que tout dépassement d’honoraires est abusif ».

Docteur Coadou, vous et vos collègues signataires avez droit à un coup de chapeau de tous les honnêtes gens, en particulier des plus pauvres, pour vos qualités humaines et votre civisme. Je vous donne le mien très volontiers ici, avec mes vœux pour la prospérité de votre association. Mais permettez-moi d’ajouter une remarque :

Vous avez relevé à juste raison que le gouvernement se propose non pas d’interdire les dépassements, qui restent parfaitement légaux, mais uniquement d’empêcher les abus.

Dans ces conditions, qui donc pourra juger du caractère abusif ou non d’un dépassement sinon les praticiens eux-mêmes ? Autant dire que rien n’empêchera les « moins scrupuleux » – et ils sont de plus en plus nombreux – de tomber dans l’excès. Il faudra donc continuer à accorder une confiance aveugle à des gens dont beaucoup n’en sont pas dignes.

Du coup vous taxez le gouvernement de « frilosité ». J’emploierais plus volontiers le terme de « tartuferie », en précisant que les socialistes, orfèvres en la matière, n’ont toutefois pas l’exclusivité de cette affectation de vertu.

En fait, l’hypocrisie qui consiste à prendre, apparemment dans l’intérêt de tous, des mesures dont on sait d’avance que faute de pouvoir être vraiment appliquées, elles ne nuiront pas aux intérêts des lobbies (évadés fiscaux, patrons voyous, commerçants poujadistes, etc.) qu’on veut ménager ou favoriser, est un procédé bien rodé utilisé par tous les gouvernements sans exception dans notre République. Disons les choses franchement : c’est grâce à des impostures de ce genre que le système capitaliste a pu s’assurer tant de complicités. Ce système ne peut fonctionner qu’en spéculant sur l’incurable bêtise qui affecte la plupart des citoyens à qui on a réussi à faire croire que le Marché c’est le lieu de rencontre de chaque liberté individuelle avec toutes les autres, et que l’Etat n’est là que pour empêcher les excès et corriger les pratiques frauduleuses d’une minorité de tricheurs. On se garde évidemment bien d’insister sur le fait que toute confrontation sur le marché (celui de la santé, de l’éducation, de l’emploi, du logement ou tout autre) s’effectue inévitablement sur la base des rapports de forces préexistants, avec leurs inégalités et leurs privilèges. Et que c’est précisément en abandonnant le système à sa logique propre, en intervenant le moins possible ou seulement à la marge, qu’on peut le mieux assurer la reproduction des rapports de domination. C’est ça la liberté telle que la conçoivent les adeptes du libéralisme.

On espère que l’association « Le droit à la santé pour tous » saura poursuivre sa réflexion critique sur le système de santé en particulier et social en général et qu’elle ne manquera pas d’adresser un jour prochain, pas seulement aux « moins scrupuleux » des médecins mais à toute la corporation, un appel à cesser d’apporter massivement leur soutien aux tartufes patentés de l’UMP et du PS.

J’assume le "gras" du passage concerné...
A.C


NOTES

(1) Cette attaque contre le danger d’intelligence révolutionnaire collective, nous la devons, nous communistes qui avons été au coeur de l’"appareil" , à l’équipe de mutants qui osèrent vendre sans aucune information du Parti, l’ECOLE de GIF sur Yvette , qui firent , pour raison d’anesthésie du corps militant, feu à volonté croisé, cohérent, programmé sur le secteur ORGA(cellules d’entreprise, EDUCATION , PRESSE)

(2)

Liste non exhaustive de quelques textes d’A.A.(selon Wikipedia)

A/ Initiation à la sociologie de l’illusionnisme social : invitation à la lecture des œuvres de Pierre Bourdieu, Le Mascaret, 1983 ; réed. 1991

La sociologie de Bourdieu. Textes choisis et commentés, avec Philippe Corcuff,

Journalistes au quotidien : essais de socioanalyse des pratiques journalistiques, avec G. Abou, G. Balbastre et al.,

Journalistes précaires, avec G. Abou et al., Le Mascaret, 1998. Réédité en poche chez Agone en 2007. (page consacrée au livre sur le site de l’éditeur)

Introduction à une sociologie critique. Lire Bourdieu, Le Mascaret, 1997. Réédité en poche chez Agone en 2006. (page consacrée au livre sur le site de l’éditeur)

Le petit-bourgeois gentilhomme. La moyennisation de la société, Labor, 2003.

De notre servitude involontaire. Lettre à mes camarades de gauche, Agone, 2001. (page consacrée au livre sur le site de l’éditeur)


B/

Sous la direction de Pierre Bourdieu, :

La Misère du monde, Seuil, 1993.
Le petit bourgeois gentilhomme. Sur les prétentions hégémoniques des classes moyennes, Agone, 2009. (page consacrée au livre sur le site de l’éditeur)

Engagements. Chroniques et autres textes (2000-2010)
, Agone, 2011. (page consacrée au livre sur le site de l’éditeur)

on peut lire :

La chronique d’Alain Accardo, blog d’Alain Accardo sur le site des éditions Agone.

Mots clés : Alain Chancogne / Economie-budget /

Messages

  • Le 33 c’est si loin du 75 que l’esprit confond Gif sur Yvette avec Limeil Brevannes et la CGT et le PCF !

    • Merci d’avoir rectifié.

      c’est pas la distance c’est l’âge !

       :)

      Tu as raison, j’ai deconné.

      Heureusement que toi aussi , tu te plantes avec Limeuil...

       :))

      Voilà ce que c’est que de pas vérifier avec google ce qu’on écrit

      Je suis d’autant plus coupable que j’ai fait partie de cette curieuse"école " mise en place pour assurer le dimanche matin qui l’a "cloturée", l’inauguration de Draveuil par Georges Marchais.

      .Certains qui liront confirmeront que ce"stage ITC" (??) fut l’occasion de fous rires étouffés quand, en "nocturne" on avait droit à tel cours de Bernard Marx (ou de P.Boccara ??) ventant les apports d’"ISSUES" la revue du galimatias économiste de ceux qui ont précédé les actuels Dimicoli et autres joyeux"inventeurs de la"sécurité-formation -machin truc" ou de la "démocratisation de la BCE.."ou du "garnd pole public etc etc ", avec bien sur la mixité de Société(privé-public)..

      De plus , cest un de mes meilleurs copains, un sacré ex secrétaire fédéral du PCF3i,le regretté François RIVIERE qui a dirigé DRAVEUIL de nombreuses années..

      Cordialement.

      A.C

      ..

  • extrait du serment de l’ordre français des médecins :

    " ...au moment d’être admis a exercer la médecine, je promets et je jure être fidèle aux lois de l’honneur et de la PROBITE ; mon premier souci sera de rétablir, de préserver de promouvoir la santé dans TOUS SES ELEMENTS PHYSIQUES , ET MENTAUX , INDIVIDUELS ET SOCIAUX .... je DONNERAIS des soins a L INDIGENT et a quiconque me le demandera . Je ne me laisserai pas influencer par LA SOIF DU GAIN ou la recherche de la gloire ..."

    Voir sur WIKIPEDIA , l ’intégralité de ce serment ainsi que celui d ’HIPPOCRATE .

    Que fait l’ordre des médecins chargé de faire respecter ce serment ? que font les responsables de la santé ?

    TOUS de hypocrites , des parjures , des complices de ce système capitaliste qui fait de notre santé une marchandise comme une autre .

    bravo à ces médecins qui font honneur à leur profession , espérons que d’ autres les rejoindront ....

Derniers articles sur Bellaciao :