Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Je crache sur cette Europe… où règne la statistique !

jeudi 12 juin 2014 , par Daniel Vanhove - Contacter l'auteur - 2 coms

Comment osent-ils !? J’ai crû m’étrangler en lisant une info (trop) peu relayée à propos d’une décision prise dans les instances de l’UE… et vu les nombreuses réactions de l’écrasante majorité des internautes qui en ont pris connaissance, il semble que je ne sois pas le seul…

De quoi s’agit-il ? Lisez plutôt : « En février dernier, Eurostat, un institut statistique communautaire rattaché à la Commission européenne, a édité un règlement qui impose aux États membres de prendre en compte les activités illicites dans le calcul de leur PIB. (…) La France a jusqu’au 30 septembre pour transposer ce règlement. Si elle se refuse encore à le faire, elle s’expose à une condamnation par la Cour de justice de l’Union européenne, donc à une forte amende, et à une injonction de transposer le texte. » ([http://www.lepoint.fr/economie/la-prostitution-et-la-drogue-bientot-prises-en-compte-dans-le-pib-francais-10-06-2014-1834284_28.php])

Jusqu’à présent le Royaume-Uni, l’Italie et récemment la Belgique (sinistres irresponsables !) viennent d’emboîter le pas à cette directive. La France hésite encore, mais pour combien de temps ?

A force de courir après les USA, j’avoue très humblement que face à pareil « règlement », les mots me manquent pour dire toute la colère et le dégoût que ces décisions européennes m’inspirent !

Et d’abord, pourquoi obéir à une « institut statistique communautaire » !? Quels citoyens auraient mandaté tel « institut » pour les représenter !?

Ainsi donc, tout ce qui a toujours été dénoncé comme argent sale va désormais venir gonfler les statistiques dont ces technocrates sont tellement friands. Et pour quelques points devant une virgule, l’inavouable aura droit de cité…

Que les chômeurs se réjouissent, voilà du travail grassement payé qui vient à leur rencontre !

Que les étudiants qui s’esquintent dans d’incessantes études onéreuses les cessent séance tenante, y a du boulot à chaque coin de rue !

Que les services spéciaux, les brigades, les escadrons de police et de gendarmerie retournent faire la circulation aux carrefours, désormais les voyous – des plus dangereux jusqu’aux petits dealers – sont encouragés par l’UE et les Etats qui la composent à faire fructifier leur business !

Que ceux qui ont payé de leur vie la chasse à tous les mafieux d’Italie et d’ailleurs nous pardonnent, mais quelques statistiques obscènes ont eu raison de leur sacrifice !

Vains et hypocrites ces débats parlementaires pour savoir s’il faut punir les clients de la prostitution !

Par ailleurs, quelles économies ne va-t-on réaliser ! Sans compter la libération de tous les malfrats qui purgent leur peine derrière les barreaux, invités dès à présent à participer aux quelques points de croissance tellement indispensables à contenter ces eurocrates de mes deux !

Et dans la foulée, détendez-vous familles inquiètes pour l’avenir de vos enfants : au diable l’éthique, ils pourront désormais se prostituer tranquillement et dealer tout ce qui leur tombera sous la main, puisque c’est Bruxelles qui l’impose ! Et je parie qu’il ne faudra plus très longtemps pour incorporer dans ces fameuses statistiques tout le pognon des paradis fiscaux dont on nous dit qu’il se chiffre par milliards d’euros chaque année ! Les calculs sont déjà établis. Il ne suffit plus que la bénédiction de quelques encravatés de l’UE !

J’enrage… et j’arrête-là…

Sauf à dire que les tempêtes médiatiques autour des propos d’un J-M Le Pen à côté de cela, ne sont que roupies de sansonnet ! On amuse la galerie pendant que l’innommable obtient ses lettres de noblesse au prétexte d’enjoliver un PIB !

Ensuite, ce sont les mêmes qui feront mine de s’étonner du désamour des citoyens pour cette Europe, abjecte ! Et dans la foulée, pour l’adhésion au FN…

Et j’en conclus que ce genre de décision est vraiment la preuve que cette Europe-là est à vomir et à renverser d’urgence, mais en sanctionnant au passage tous ceux qui participent de près ou de loin à pareilles décisions, que ce soit à titre national ou européen. Leur impunité serait inacceptable !

Daniel Vanhove –
Observateur civil -
Auteur -
10.06.14

Mots clés : Economie-budget / Europe /

Messages

  • J’ai quelques remarques :

    D’abord, je suis très heureux de m’être abstenu lors du scrutin du 25 mai 2014, pourquoi élire des parlementaires dans de telles conditions ?

    Ensuite, comment quantifier le PIB avec des activités illégales – pour quantifier l’activité afférente à la drogue, j’ai entendu que les statisticiens, tiendraient compte notamment du prix de revente et du taux de pureté de la came… Il faudra payer des gens hautement qualifiés pour ces calculs sans aucune utilité pour l’humanité, et dans le même temps les services publics sont remis en cause.

    Enfin, avec ce nouveau procédé de calcul, nos dirigeants auront le choix de favoriser l’économie légale ou illégale selon leur bon vouloir. Le développement de l’économie illégale, plus facile et plus rapide, pourrait même avoir des répercutions positives (un leurre) sur les indices économiques (croissance) d’un pays. Les pays vertueux seront désaventagés par rapport à des pays corrompus, ces derniers ne seront pas enclins à lutter contre leur économie parallèle. Qu’importe le flacon pourvu d’avoir l’ivresse !

    Pendant ce temps l’UE continue de négocier le TAFTA...
    L’UE est au service de qui ? En tout cas pas des citoyens !

  • voir la vidéo : http://youtu.be/jLFoO2jH8

    Godfrey Bloom au parlement Européen le 21 .11. 2013

Derniers articles sur Bellaciao :