Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

"Larzac 2003" en chifffes

lundi 11 août 2003 - Contacter l'auteur - 3 coms

PARIS (AP) - Nous sommes en 2003 après Jésus-Christ. Toute la planète
est occupée par le capitalisme... Toute ? Non ! Un petit village
d’irréductibles Gaulois, installé avec ses brebis sur le plateau du
Larzac, résiste encore et toujours à l’envahisseur...

Ce week-end, l’étrange village de "hippies" et de paysans s’agrandira
pour accueillir sur ses plateaux rocailleux entre 50.000 à 100.000
contestataires de tous bords. Voici le rassemblement du Larzac en
quelques chiffres :

- Lieu : le plateau du Larzac est le grand causse du sud du massif
central, s’étendant sur environ 1.000m2 avec des altitudes entre 560m et
920m

- Site : une centaine d’hectares gracieusement prêtés par des militants
de la Confédération paysanne

- Dates : du 8 au 10 août

- Affluence : entre 50.000 à 100.000 personnes attendues

- Personnel : entre 3.000 à 3.500 bénévoles dont quelque 200 bénévoles
des services de santé et de secours (médecins, infirmières, protection
civile) et 50 pompiers

- Près de 200 associations présentes sur le site

- 5 grands forums et 12 forums thématiques

- Trois scènes musicales : Larzac, Résistance et Transgénik

- Plus de 50 concerts prévus, dont un concert géant samedi soir avec
Manu Chao et Asian Dub Foundation

- Plus de 30 compagnies théâtrales et fanfares

- Environ 20 chapiteaux dont des tentes destinées à la projection de
films documentaires

- Une centaine de stands de restauration, dont un marché des producteurs,
des restaurateurs locaux et bio, des stands de vente de produits de
commerce équitable

- Six buvettes géantes d’une longueur totale d’environ 500 mètres !

- 150.000 litres de bière fournie par des brasserie artisanales ou familiales

- 150.000 litres d’eau

- 0 point de vente de tabac

- Coût total de l’opération : 600.000 euros dont une subvention du
régional de 50.000 euros et des dons associatifs et privés

Mots clés : Economie-budget / Mouvement /

Messages

  • 150,000 litres d’eau

    divisé par 200,000 visiteurs, calculez pour comprendre un problème que ns avons partagé pendant qq jours avec ceux qui subissent cette pénurie au quotidien...

    Ceci dit, c un des reproches que l’on peut faire à l’organisation ; les familles avec jeunes enfants, c limite insouciant d’avoir "joué avec leur santé...

    magali // allocarpentras.com

    • Quand on part dans un champ sachant les températures en ce moment, chacun doit prévoir son eau et na pas la gaspiller. Et surtout quand ammène des enfants...
      On n’a juste moi et mes amis manquer d’eau ’fraiche’.
      Les organisateurs ont fait en outre leur possible et fournit des bouteilles d’eau devant l’afflux de personnes qui a augmenté tout le weekend..
      Merci aux organisteurs, et aussi aux bénévoles car ils ont été très courageux.

      LODY qui espère un monde meilleur...

    • Venir à 7 sur le plateau, en comptant 4 à 5 litres d’eau par personnes et par jour. Nous avons fait le compte et nous sommes venus avec "nos" réserves (bidons, bouteilles,...). "Nos" réserves que nous avons partagés : surtout avec de "jeunes" parents.

      Très difficile d’échapper au "commerce" de l’eau dans un tel rassemblement. Pas assez de bénévoles et aussi (peut-être) refus de "flicage", je ne sais pas.

      A chacun "d’agir". Entre les forums, les rencontres, les échanges, les "ramassages" de bouteilles en verre à 5 h du matin, et tous les coups de main, nous sommes revenus plutôt fatigués. Une très bonne fatigue.

Derniers articles sur Bellaciao :