Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Morlaix & Arts de la Rue : FAR : Quel gâchis ! Par Alain DAVID

samedi 5 février 2011 - Contacter l'auteur - 7 coms

Le titre Original ...

FAR : Quel gâchis ! Quand le courage politique sera-t-il au rendez-vous ?

Ainsi les jeux sont faits et, ni à Morlaix-Communauté ni à la mairie de Morlaix, la disparition des Arts de la Rue ne semble susciter beaucoup d’émotion.

Montage Spk ...

http://www.dailymotion.com/video/xd...

- POURTANT

En mai 2010 Yvon HERVE écrivait à propos du Mai des Arts : «  Je souhaite que cette nouvelle édition soit aussi époustouflante, déroutante, conviviale que les éditions précédentes.
Vive le théâtre de rue en Pays de Morlaix
 ».

A propos du FAR il récidivait : «  C’est toujours avec autant d’enthousiasme qu’est attendu ce festival d’été comme l’est chaque année le Mai des Arts et nous sommes fiers d’apporter notre pierre à l’édifice commun à savoir l’animation et l’attractivité du territoire  ».

Lors du débat organisé en aout à l’Ecole du Poan Ben la vice-présidente chargée de la culture ne tarissait pas d’éloges sur la qualité du FAR.

- QUOI D’ETONNANT ? …

Lorsque l’on sait que la qualité du travail du Fourneau et son succès sont reconnus par tous. Que l’audience du FAR a, depuis longtemps, dépassé les limites de la région et est devenu un évènement de portée nationale voire internationale qui participait fortement à l’attractivité du Pays de Morlaix.

Avec la complémentarité du FAR et du Mai des Arts, le Fourneau a su, à la fois, mettre la culture à proximité des populations et assurer l’accès au plus grand nombre.

Manifestation gratuite, le FAR a aussi su, dans ces temps de grande difficulté, demeurer un rassemblement convivial pour nos habitants et un moment de rencontre naturelle avec les férus des arts de la rue et les estivants.

- ET POURTANT …

Morlaix-Communauté (avec quelles procédures de réflexion et de prise de décision ?) a décidé de suivre, deux ans plus tard, le déplorable exemple donné par la majorité municipale de Morlaix. Avec en plus la même justification étriquée :

«  Ca coûte cher… et en plus ce n’est même pas bon. D’ailleurs des gens nous l’ont dit !  »

Quel mépris pour le travail des professionnels, pour l’engagement des bénévoles ! Quelle assurance dans la qualité et la validité de ses jugements en matière de culture ! Comme si le choix des artistes devait relever des élus !

- L’EMOTION EST FORTE

La quasi-totalité des réactions souligne à la fois le gâchis que constitue le départ du Fourneau après 25 ans de développement des Arts de la Rue à Morlaix. Elles soulignent aussi la responsabilité (ou plutôt l’irresponsabilité) des élus qui, à Morlaix et à Morlaix-Communauté, ont pris la décision de saccager ce qui était devenu un élément fort du patrimoine-culturel de la région.

- LES DECIDEURS TENTENT DE MINIMISER LES CHOSES

« On ne se sent pas orphelins… » « l’animation peut se dérouler sans Le Fourneau… » « Nous donnerons du plaisir aux Morlaisiens… » On ne peut mieux nier la qualité du travail fourni et montrer sa méconnaissance des Arts de la Rue qui ne sont pas seulement « animation » mais d’abord et surtout « culture », « rencontre » et « partage ». Et que dire du « refus de la dictature des Brestois …. ».

- QUE LA POPULATION AIT ENFIN LA PAROLE

Diminution drastique de la subvention de Morlaix ; non respect d’une convention pourtant votée à l’unanimité et étouffement programmé du FAR à Morlaix-Communauté ; tout cela a été décidé sans que la population ait son mot à dire.

Il est temps que les « décideurs » se rappellent que leurs pouvoirs ne leur sont que délégués par la population qui, seule, détient la souveraineté.

Alain DAVID *

* Ndr postier avec l’accord pour diffusion..+++

-----------------------------------------------------------------------------------

Observez la gestuelle des menottes enfantines, elles ouvertes et innocentes, .....à vous la suite.

Reportage vidéo : Les Jardins Solidaires à Morlaix

Les nouveaux militants « Cisterciens » ouvrent leurs jardins solidaires.

Une après midi ensoleillée, de jardinage et de musique, jour de la Saint Yves la Festive Régionale le samedi 22 mai 2010. Une manifestation champêtre en partie organisée par le Comité de Chômeurs et Solidaires de Morlaix. Un bon moment de convivialité et de partage, libéré des ancrages. Comme quoi, tout peut arriver, on ne vous le dira jamais assez.

L’Anecdote : Tout Arrive ! ;-)

Pour mémoire :

http://www.agoravox.tv/culture-lois...

Un membre de l’équipe d’animation de ce jardin « Cistercien » nouvelle G créé ici à Morlaix, m’a confié en aparté car par timidité, il n’osait l’exprimer devant ce haut public de staff venu en représentation ce jour là spécialement à Morlaix (même si parfois tout peut arriver).

Car, il souhaiterait également acquérir, et ce après la mise en place de la serre municipale prévue au mois de septembre prochain, d’un enclos de 6 m x 4 m et de 3m de haut environ (de couleur vert, si possible). Afin d’y stocker leur outillage (pelles, râteaux, et autres brouettes) et ainsi de les mettre à l’abri d’envies de jardinage incontrôlées...me disait-il !

Il en profite donc, pour faire passer son message…alors

Si toute fois, quelqu’un d’entre vous aurait une petite idée, un déstockage ou reclassement récupérable, n’hésitez surtout pas d’en faire part auprès de qui vous savez, sait-on jamais ....

«  Tout peut forcément arriver »

PM ; http://www.agoravox.tv/culture-lois...

Mots clés : Arts, Spectacle, Culture / FR - Nord Ouest (02) /

Messages

    • "Plus fort " crie le public à l’acteur timide.
      « Moins fort » ordonne le pouvoir à l’artiste téméraire !
      Extrait des voeux de la Fédération Nationale des Arts de la Rue (Année 2010)

      Berceau ! Nous reviendrons...

      Nos créations " France visiteurs" ,"la Bête" et "les Misérables" sont
      passées dans ce berceau breton, nous avons joué plus de 500
      représentations en France et à l’étranger (Ah la mauvaise qualité se
      répand Mr Yvon Hervé et Me Agnés Le Brun...)

      Bravo à l’équipe du Fourneau ,ses " militant(e)s passionné(e)s "
      d’avoir créer les circonstances de cette rencontre sous un
      Viaduc ,dans un champs , à un rond point , à côté d’une rivière ,sur
      un trottoir... , sous la pluie ou le soleil avec ces 47000 spect
      ’acteurs .

      Bravo aux élu(e) de terrain lucides pour qui la démocratisation
      culturelle n’est pas une vaine action . Cette politique qui permet au
      plus grand nombre d’habitants, non seulement de se divertir, mais de
      s’émouvoir, de s’interroger sur notre monde pour mieux l’appréhender
      et vivre ensemble.

      Bravo à l’équipe du Fourneau, aux employé(e)s des services
      municipaux , aux technicien(ne)s , aux commerçant(e)s à nos voisin
      (ne)s d’un instant qui ont su créer les conditions d’accueil pour le
      "public-population" et les artistes, car la culture, Mr Yvon Hervé et
      Me Agnès Le Brun, reste un élément indiscutable de la problématique
      de la cohésion sociale.

      La politique culturelle de ces 28 communes de La Communauté de
      Morlaix étaient pour nous , artistes, un exemple. Nous colportions,
      en bons messagers dans les autres villes de France, cette aventure
      artistique singulière.... (diversité esthétique, diversité des
      publics,diversité des lieux, diversité des communes,partage des
      émotions et des réflexions...)

      Aujourd ’hui nous sommes tristes...
      mais nous ne resterons pas muets...

      Comme ils disent " Gardons le Cap"...

      PUBLIC DU PAYS DE MORLAIX ET DES ENVIRONS,
      à très bientôt chez vous !

      Colombes le 7 Février 2011
      Pour La compagnie ANNIBAL ET SES ELEPHANTS
      Thierry LORENT

  • Depuis le Petit Blanqui 23/08/2010

    FAR +A + MINABLES

    La Région et les TV locales

    Morlaix communauté.

    Un article précédent du Petit Blanquiste [1] critiquait Morlaix-Communauté qui s’est engagée à subventionner Tébéo, la nouvelle TV locale ; durant trois ans, 55.000 euros seront versés annuellement à cette chaîne privée, détenue à 51% par le quotidien Le Télégramme et à 20% par un club d’entreprises. Pourquoi une telle faveur ? Quel intérêt réel pour la population ?

    Ce type de largesse est d’autant plus incompréhensible que, dans le même temps, Morlaix-communauté s’inquiète qu’avec la réforme de la fiscalité des collectivités « les recettes de la communauté vont stagner, ce qui limitera évidemment le développement de services ou d’équipements intéressants pour la population ». [2]

    Les élus du pays de Morlaix ne sont pas les seuls à user avec légèreté de l’argent public : d’autres collectivités du Finistère, comme Quimper-communauté et Brest-Métropole océane, contribuent également au soutien financier de Tébéo.

    Région Bretagne.

    Maintenant, c’est le Conseil régional qui va mettre la main à la poche.

    Sous couvert d’un projet qui fédérerait trois TV locales - TV Rennes 35, Tébéo et Ty Télé - les élus régionaux se sont engagés à verser annuellement 1 million d’euros à la société par actions créée pour l’occasion et baptisée Destination Bretagne.

    L’audience de ces TV locales justifie-t-elle un tel investissement de l’argent public ?

    Si on se rapporte aux données concernant la plus ancienne d’entre elles - TV Rennes 35 - on nous dit que 55.000 personnes « la regardent chaque jour pendant une durée moyenne de 55 minutes » ; on nous dit aussi que le nombre de téléspectateurs potentiels de cette chaîne est estimé à 1,2 million. [3] C’est dire que cette chaîne TV n’intéresse qu’à peine 5% de la population bénéficiant de sa couverture.

    JPD

    [1] http://lepetitblanquiste.hautetfort...

    [2] http://www.agglo.morlaix.fr/fr/comm...

    [3] Le Télégramme, 22 août 2010.

  • PRESSE ET CONFLIT D INTERETS / AAAHHH

    Tébéo, du Groupe Télégramme de Brest, financée par nos impôts, et membres de l’association "Investir dans le Finistère" , qui milite pour la centrale gaz de 450 MW en Finist29

    • En Pays de Morlaix comme ailleurs, il n’y a pas de hasard .
      Le jour même où le Centre national des arts de la rue le Fourneau annonce devoir jeter l’éponge sur un boulot de 14 ans mené sur, et avec, les 28 communes du Pays, un nouveau festival « Entre terre et mer » est annoncé conjointement par le Président (PS) de l’Agglomération et la Mairesse (UMP) de la ville Centre .
      ( du jeudi 28 juillet au dimanche 31 juillet 2011, cf Le Telegramme du 1er fevrier 2011)

      Pour Edouard Coudurier, PDG du Télégramme, pas de doute : ce nouveau festival « Entre terre et mer », qu’il a été le premier à appeler de ses voeux, permettra à la baie de Morlaix « de reconquérir sa fierté ».

      Et le PDG mécène de préciser :
      « Jamais en Bretagne une fête de territoire, qui fédérera tout un pays, n’avait ainsi été initiée par une entreprise privée. Plus de la moitié des 770.000 €uros pour l’instant programmés viendront de fonds privés. Les collectivités locales seraient , elles aussi, d’ores et déjà mobilisées... ( dont Morlaix Communauté pour 50 000 €uros) . Alors, le pognon toujours dans la poche des patrons ? Et maintenant, les voila qui se mêlent en plus, de divertir généreusement le peuple, à leur sauce trad’...

      Subversifs et dérangeants, empêcheurs de tourner en rond comme des p’tits bateaux, acteurs et passeurs du théâtre de rue en Pays de Morlaix allaient ils devoir se résoudre à s’éteindre à petit feu ?
      Le Conseil d’Administration du Fourneau en a décidé autrement : chapeau les artistes : en Pays de Morlaix et ailleurs, les combats pour les biens communs continuent !

    • Dommage ,effectivement , je ne peux que vous envoyer les voeux de soutien d’une spectatrice (touriste )et que deviennent les actions artistiques ,en partenariat avec les chiffonniers ( du bord de l’estuaire ,mais le nom m’échappe !!!)bref des actions estimables avec les "Frères Ripoulin etc ............. cordialement marie.lina

  • Bibi me dit

    rdv samedi 12 à 16H16 devant la mairie de morlaix. apporter du far.

Derniers articles sur Bellaciao :