Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Ne pas donner de leçon

mercredi 28 janvier 2015 , par Dedalus - Contacter l'auteur - 9 coms

Quelques remarques à propos des récentes élections en Grèce.

On peut considérer comme une péripétie sans grande importance l’alliance de Syrisa avec un parti ouvertement de droite, avant toute chose cela doit être mis en regard de l’attitude " criminelle" du parti communiste Grec, qui n’a fait (jusqu’a plus amples informations ?) Aucune propositions à Syrisa, rappelons pour mémoire l’attitude de Lénine vis à vis de la Douma (ou des soviets, ma mémoire me fait défaut, si,qq peut préciser ?) , s’adressant au SR de Gauche.

« Prenez le pouvoir, chaque fois que vous voterez en faveur du peuple nous vous soutiendrons et vous combattrons dans le cas contraire »

A mon sens c’est une attitude révolutionnaire qu’aurait du avoir le PKE.

Je ne sais si mr Tsipas était obligé de s’allier avec un parti de droite, il semble que l’on ne lui a pas laissé le choix ?? la constitution de la Grèce est un facteur supplémentaire, (pour ma part je ne défendrai jamais une alliance aussi conjoncturelle soit-elle avec un parti de droite.

Je pense que le problème de la dette est dans l’immédiat secondaire,(non que celui-ci ne soit pas important), les mesures internes seront décisives pour appréhender la politique de Syrisa,

Cordialement

Mots clés : Elections-EluEs / Europe / Partis politiques /

Messages

  • mis en regard de l’attitude " criminelle" du parti communiste Grec

    Cela ne justifie pas a mon sens une alliance contre nature.
    Il me semble, (sauf non connaissence des réglementations Grecques)
    qu’ils pouvaient présenter a la chambre leur programme , et en cas de refus
    s’appuyer sur les masses , et les mettre en marche.
    Une élection ,meme victorieuse, ne terrassera pas la bourgeoisie, sans que les
    travailleurs ne descendent dans la rue pour exiger leurs droits.
    Je dit ça avec humilité car vu nos résultats en France, nous n’avons que des souhaits a faire sur la Grece et non des leçons a leur donner.

    • Non seulement ne pas donner de leçon mais aussi apprendre de leur expérience.
      l’alliance avec un parti de droite est évidemment une tactique imposée par la conjoncture,le problémé est bien qui sera le moteur dans cette alliance et jusqu’à quand ?

      c’est bien sûr du coté de l’engagement des masses que viendra une véritable solution et c ’est pour cela que les mesures les plus radicales en termes sociaux doivent être prises dés maintenant,de façon à gagner les indécis de dimanche dernier.
      le réel n ’est jamais conforme à nos souhaits,et nos désirs ne dictent pas l’histoire ,nous devons utiliser ce que nous donne l’instant,sans perdre de vue le but ,ce qui n’est pas une justification je précise ,de "la fin justifie les moyens"

    • Impossible selon la constitution Grecque de présenter un gouvernement issu d’un parti ou d’une coalition NON MAJORITAIRE EN SIÈGES A L’ASSEMBLÉE

      Hélas il manquait juste 2 sièges a syriza pour être majoritaire

      Saluons
      1/ la démarche de Tsypras de refuser de prêter serment sur la bible dans un pays ou le poids de l’église est oppressant
      2/Son premier geste officiel qui fut d’aller se recueillir sur la stèle érigée a la gloire des militants et résistants communistes tombés sous les balles nazi
      3/ la première décision du gouvernement syriza qui est de stopper la démarche de privatisation du port du Piré (le plus grand port grecque)

      C’est vrai que le refus de toute discussion du KKE avec syrisa questionne il aurait put pour le moins faire comme le PCF en 36 soutenir ce qui est bon pour le peuple sans participer et voter ainsi a la chambre pour un gouvernement Syrisa ; Ce qui ensuite leur donnaient du poids sur les décisions puisque leur voix étaient indispensables pour toute majorité...

      Chacun est maître chez lui c’est l’affaire du KKE .... a suivre ...

  • Décidement les partis communistes se comportent souvent de travers ; chez nous, il s’allie avec le PS de droite et en Grèce, il ne s’allie pas avec Tsipras !
    Que faire avec ce parti ?....
    Heureusement qu’au Vénézuéla, les pauvres n’ont pas refusé un mec de l’armée !

  • Dedalus ,avant de qualifier de criminelle la non participation du KKE à la majorité de Syrisa , tu devrais te renseigner . A moins que tu ne considères positives toutes les participations du PCF aux différentes majorités socialistes , dont le bilan à toujours été favorables aux actionnaires parasites et non pas à ceux qui produisent les richesses . Si Syrisa tient ses engagements ( à ce jour pas de raison d’en douter) ils trouveront le KKE à leurs côtés au Parlement et dans les luttes . Tu n’a qua lire leurs déclarations et leurs actes . Le KKE ne veut pas berner d’illusion le peuple grec . Il faut dire la vérité , point de salut pour les peuples prisonniers de l’ U.E. . Malgré la vraie bonne volonté de Syrisa , les Junckers , Hollande ; Merckel et cie feront tout pour que Syrisa échoue . Par contre les peuples de l’U.E. peuvent par leurs luttes et leurs choix politiques modifier les rapports de force pour construire autre chose .. Et ça c’est de la responsabilité des partis anti-capitalistes de le dire et d’ aider à cette nouvelle construction . Les traitres c’est ceux qui cachent cette réalité aux peuples et pas le KKE et d’autres qui la font connaitre . OUI ne pas donner de leçon et être hônnete intellectuellement aussi !!!!

    • Comparer Syriza au PS il fallait oser.
      C’est un parti réformiste sans nul doute
      Mais j’ai pas vuq ue le KKE prônait la lutte armée ni le renversement révolutionnaire - y’s’présentent bien aux élections bourgeoises non ?
      Bref. Ca c’est fait.

    • On verra jusqu’où va Syrisa...

      L’attitude du KKE ne me semble pas dicté par une "pureté" idéologique, plutôt par le sectarisme.

      Les parti communistes ont eu tendance soit à jeter le bébé avec l’eau du bain (jeter leur radicalité avec le stalinisme), comme le PCF, soit à tout garder, comme le KKE.

      Cette situation grecque me fait aussi penser au parti communiste cubain, qui n’a pas soutenu le mouvement révolutionnaire mené par Castro et Guevara. Tsipras n’étant certes pas Guevara, mais... attendons pour voir et juger.

    • Pour Buenaventura.

      « A moins que tu ne considères positives toutes les participations du PCF aux différentes majorités socialistes ».

      Je ne vois pas trop le rapport entre les accords "gagne –pain" du PCF avec les socio libéraux(le PS), et le soutien à un parti qui se prononce contre l’austérité, la "remise en cause de la dette" etc.. Et qui est porté au pouvoir par une majorité"populaire(à moins de considérer que le peuple s’est trompé).

      Si l’on considère que la venue au pouvoir de Tsyrisa constitue(potentiellement) une rupture avec la politique mortifère mené par les partis acquis au libéralisme, alors un parti "ouvrier " conséquent avec lui-même se doit de soutenir un parti dont les masses populaires ont fait à un moment donné leur porte paroles sur la base de son propre programme.

      Cordialement

      Dedalus

  • Moi , je trouve que les PC , enfants de la 3° Internationale , ils ont des fins diverses et variées..
    Prenez le"nôtre""

    . Je me marre toujours quand, en vieux ex marchaisien , je vois quelques amis trotskistes qui continuaient à traiter LAURENT de"stalinien"
    TRISTOUNET, oui..mettant en soldes les restes d’un passé des plus "complexes" ..Partageant les "valeurs communes républicaines" dans un Appel à défiler , cosigné par l’UMP.., les yeux rivés sur la calculette "démocratique" pour savoir , selon les cantons, quelle tenue enfiler ..pour ne pas être privé d’une cuillerée de soupe socialiste dans tel outel exécutif..(Ces cuillères ont un air..louche, non ?)
    Prenez le KKE.chez nos amis grecs.
    ...D’un côté il n’entend pas se laisser "européiser" par le PGE que préside Laurent et il signe avec d’autres partis(sauf le Peuceu-feu) des textes dont j’approuve l’essentiel
    ..Et en m^me temps, espérant qu’en restant au chaud sous la pélerine ex "communiste" version Brejnev...et en faisant de la sortie de l’Euro, de l’UE , un préalable à toute discussion avec Tsipras (que je ne prends ni pour Castro, ni pour LENINE) il s’isole des travailleurs -y compris de ceux qui lui ont donné un score en progrès ) ..sans pour autant que cela le conduise à faire une analyse MARXISTE d’une"situation concrête" pour instiller dans l’allégresse populaire un zest de"fondamentaux de la Lutte des Classes"...

    Que voulez vous, ces deux façons de se conduire en "communistes", me confirment , s’il en était besoin, que sans prétendre avoir RAISON, j’ai pas eu..tort designer l’Appel que nous avons initié avec les ROUGES VIFS..desBDR
    C’est pas parfait ? Oh que non..!!
    Mais quand plus de 700 signatures sont recueillis, c’est un tout tout petit"machin" à arroser d’"EN COMMUN"
    Ferrat l’ a chanté quand (avec d’autres et connement )je fronçais les sourcils d’entendre "notre Jeannot " s’en prendre à la sacro sainte parole de G.MARCHAIS...(oui moi aussi je fais souvent "mon bilan"")...
    (Comme le dernier effectué sur ma NISSAN NOTE cabossée c’est pas tout à fait "globalement" réjouissant....)
    "

    C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinvente
    Sans idole ou modèle, pas à pas, humblement
    Sans vérité tracée, sans lendemains qui chantent
    Un bonheur inventé définitivement
    Un avenir naissant d’un peu moins de souffrance
    Avec nos yeux ouverts en grand sur le réel
    Un avenir conduit par notre vigilance
    Envers tous les pouvoirs de la Terre et du Ciel
    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui"

    Cet APPEL à RECONSTRUIRE je l’avais logé ici quand je pensais tenir un "blog" alors que je suis NUL..!
    http://a.c-rouge.over-blog.com/…/re-construction-de-l-organ… ;

Derniers articles sur Bellaciao :