Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Non chiudo mai un cane in macchina alla luce diretta del sole.

jeudi 3 juin 2021 , par jy.D - Contacter l'auteur

Parfois il faut traduire des choses évidentes dans un langage simple.
C’est la raison du succès de l’anglais, car contrairement au français, il n’y a pas trop de différence entre l’écrit et le parler.

C’est comme la loi qui dit que “nul n’est sensé ignorer la loi’”

L’article 49 alinéa 3 est un bon exemple de l’impossiblité de comprendre le droit français.

Déjà, bon, il y a forcément 48 autres articles dont je devrais avoir connaissance, mais c’est rien à côté des amendements, qui donnent une idée de l’infini.

Pour parler simple, 49.3 permet de dire merde aux députés opposés.

Et parler simple également, c’est une règle qui permet de faire passer des lois totalement dégueulasses, et merci bien la démocratie c’est bien joli mais laissez les gens sérieux avec le respect que vous leurs lever, car vous avez voté pour eux, et parce que vous ignorez cette loi que vous n’êtes pas sensé ignorer.

Il y a des lois vraiment évidentes, comme « tu ne découperas personne en morceaux avec une tronçonneuse » , mais la plupart des lois faites pour limiter la liberté de l’autre camp, qui à son tour bidouillera les lois pour s’assurer des privilèges.

En une simple observation, presque toutes les lois commencent par « il est interdit de... »

C’est la raison pour laquelle le slogan « il est interdit d’interdire » a frappé mon esprit, comme le votre si vous n’êtes pas tombé du nid après 1970.

Alors désormais, on assiste, attristés, à des collectifs qui sont le reflet de l’opinion publique, mais pas de la loi.

Alors pourquoi ne pas écrire une constitution dont chaque loi commence par : « Il est autorisé de... »

Vous serez d’accord moi qu’une constitution de ce type ferait au moins 10000 pages.

Mais je ferai cette remarque en retour : Pourquoi les lois « il est interdit de... » sont si nombreuses et si contredites par des amendements.

Bon, vous êtes maintenant autorisé à fermer cet article.

Juste une auto-loi : Il est interdit de commenter son article.

Mots clés : jy.D /
Derniers articles sur Bellaciao :