Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Nos vieux valent mieux que leurs profits

vendredi 21 septembre 2018, par MARTINE LOZANO

Nos vieux valent mieux que leurs profits

« Il y a une vingtaine d’années, l’Etat a fait appel au secteur privé, car les maisons de retraite publiques étaient dépassées. »
« Mais on assiste à une dérive » nos parents et nos grands-parents sont-ils maltraités dans les Ehpad, ces maisons de retraite médicalisées dans lesquelles beaucoup de personnes âgées vont finir leurs jours ?
« Les vieux sont nos parents, ceux qui nous ont donné la vie et l’éducation. Ce sont aussi ceux que nous deviendrons plus tard. »
« On assiste à une logique de discrimination des plus vieux. »
« Le traitement qui leur est réservé est de plus en plus remis en cause. »

l’enquête « Maisons de retraite : Derrière la façade » réalisée pour le magazine « Envoyé spécial » sur France 2 (à 21 heures), La journaliste Julie Pichot a enquêté sur les Ehpad privés, ces maisons de retraite médicalisées privées dont un quart est géré par des groupes (Orpea, Korian…) cotés en Bourse. Le prix de ces établissements varient entre 3000 et 10000 euros.

Couches rationnées, , personnels insuffisants, gavage alimentaire draps souillés, matelas à même le sol, nourriture froide sans compter cette vieille dame abandonnée dans un couloir en pleine nuit, demande de l’eau et propose de payer pour pouvoir s’hydrater, soins expédiés, cette dame allongée par terre en culotte, pensionnaire à moitié dénudé tombé par terre ,négligence au nom du profit . manger pour 4 euros par jour quand on paie des frais d’hébergement de plus de 3 000 euros par mois un cuisinier témoigne. Les dépenses alimentaires sont gérées au centime d’euro près. Pas deux yaourts par jour par résident, juste un. « Pas de viande ou de Pas de viande ou de poisson frais, mais des bas morceaux de viande et beaucoup de surgelés » pour tenir des tarifs journaliers hallucinants (le coût repas journalier, ou CRJ, avoisine 4,22 euros sur les 100 euros versés par jour).

.
« Le pensionnaire incontinent peut rester des heures dans son urine et ses excréments »
« j’ai honte », « on fait en dix minutes des toilettes qui en exigeraient vingt-cinq… » dit ne aide soignante ! le personnel soignant est en grande souffrance.

Martine lozano

Portfolio