Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Pour une rue François Béranger à Amilly

mercredi 1er septembre 2021, par Pétition en ligne

D’innombrables personnes apprécient et sont toutes très attachées à l’œuvre de François Béranger. De nombreux chanteurs actuels (dont Sansévérino, Tryo,...) s’inspirent de lui.

Nous pensons qu’il serait important de pouvoir commémorer sa mémoire en donnant son nom à une rue de sa ville natale.

De plus, cet acte mémoriel permettrait aux générations présentes et futures de connaître le grand poète qu’il fût, qu’il est et qu’il sera tant que l’on se souviendra de lui et de son message.

- Signer la pétition sur Change.org


Une pétition vient d’être lancée pour un hommage par sa ville natale d’Amilly à cet auteur-compositeur libertaire, décédé en 2003.

Le 28 août dernier, François Béranger aurait fêté son quatre-vingt-quatrième anniversaire. L’auteur-compositeur-interprète engagé, très engagé même, diront certains, s’est éteint le 14 octobre 2003 dans le Gard. On sait moins qu’il était né en 1937 à Amilly, dans l’agglomération montargoise.

Il y a quelques semaines, une pétition a été lancée pour qu’une rue de sa ville natale soit baptisée du nom de l’artiste. Une initiative que l’on doit à l’association "Les prospecteurs du 7e art" et à Frédéric Sigda, lui aussi auteur-compositeur et peintre.

L’hommage de Sanseverino

En 2015, l’association de l’agglomération montargoise avait déjà consacré un documentaire d’une vingtaine de minutes à François Béranger, actuellement l’un des plus vus sur la web TV des Prospecteurs. Et comme l’explique Erick Serdinoff, le président, les reportages effectués cet été par de jeunes membres de l’association dans la Nièvre, lors d’un festival où Sanseverino chantait Béranger, a donné envie aux uns et aux autres de relancer une action.

Frédéric Sigda a quant à lui découvert l’œuvre de François Béranger il y a quelques années :

"J’écrivais des chansons et des copains m’ont dit que ça ressemblait à François Béranger, que je ne connaissais pas. Depuis, l’intérêt a été croissant."

Les 4 et 5 septembre, lors du festival des arts de la rue des Croqueurs de pavés, à Châlette-sur-Loing, Frédéric tiendra un stand pour présenter la pétition et surtout, parler de François Béranger, aujourd’hui assez peu connu du grand public, malgré une notoriété importante dans les années 1970. "C’était un copain des membres de Charlie Hebdo ; il avait notamment fait la musique du film L’An 01, de Gébé et Jacques Doillon", rappelle-t-il.

"La pétition n’est qu’un point de départ, presque un prétexte finalement, notre but étant vraiment de faire connaître François Béranger. Mais c’est aussi une réparation mémorielle : à ma connaissance, le seul endroit qui porte son nom, c’est à Fresnes", indique Frédéric Sigda.

Une lettre adressée au maire d’Amilly

Et en effet, au sein de la Maison des jeunes et de la culture (MJC) Louise-Michel de Fresnes, le studio d’enregistrement a reçu le nom du natif d’Amilly.

Pourquoi si peu de reconnaissance ? "C’est un auteur-compositeur un peu clivant, libertaire, dont les œuvres sont intemporelles : Magouille blues ou Mamadou m’a dit sont toujours terriblement d’actualité", reconnaît Frédéric Sigda, qui a reçu la bénédiction des enfants de François Béranger pour lancer la pétition. Lorsque celle-ci aura récolté un nombre de signatures suffisant, une lettre devrait être adressée très officiellement au maire d’Amilly, Gérard Dupaty, pour lui demander que la mémoire du chanteur soit honorée.

Source La REP

- Pour signer la pétition : rendez-vous sur change.org

Derniers articles sur Bellaciao :