Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Quand « le peuple se fait peuple »

vendredi 16 janvier 2015 , par sergio - Contacter l'auteur

quand « le peuple se fait peuple » (pour reprendre l’expression de l’un de mes proches amis politiques (proche de Marx, mais pas forcément "marxiste"...), maxime dont je vous avais déjà entretenu auparavant, (voir ci-dessous le rappel signalé par un astérix (*), publié dans l’article intitulé : « C’est quoi l’enjeu politique actuel ? (saison 2) »), paru sur ce site.

*...ce type de consultation peut aisément se transposer à différents niveaux : local/communal/municipal/cantonal/régional/national. Créer un large consensus pour construire la démocratie directe, (c-à-d, sans intermédiaires, ni représentant(e)s, (licencier les soi-disant élu(e)s du peuple), dans laquelle nous aurons dissout les assemblées, les parlements... car contrairement aux néolibéraux ou aux partis politiques (institutionnels ou pas), nous ne voulons pas contrôler l’appareil d’Etat, mais le dissoudre dans le peuple !..., car notre organisation c’est le peuple ! Un peuple qui a enfin recouvré « la parole » ...

Comprenez-moi bien, il ne s’agit évidemment pas des gesticulations politiciennes actuelles (sous le feu des médias internationaux, aux ordres du néolibéralisme !), suite à cette manif nationale, organisée et contrôlée par les fauteurs de troubles (eux-mêmes !), et sous le sceau de l’"union national" (sous-entendu contre l’Islam et contre les islamistes de tous bords, y compris les plus modérés d’entre-eux...), car nous n’avons pas cru un seul instant aux slogans développés par les représentants de pays entièrement responsables « du bordel mondial actuel » qui sous le prétexte d’épargner sur notre sol les exactions d’islamistes extrémistes incontrôlables (pas pour tout le monde bien sûr !...), bombardes et tuent en notre nom d’innocentes victimes, (dont on ne fait jamais le décompte, et pour cause !), très souvent (trop souvent) d’innocents civiles non-armés (femmes, enfants, et vieillards), parce qu’ils-elles sont « au mauvais endroit et au mauvais moment », comme de bien entendu !
Nous y sommes ! Le peuple aurait (enfin) dissout le gouvernement (les gouvernements internationaux, occidentaux et autres), sans vraiment les dissoudrent puisqu’ils s’expriment, encore et toujours au nom du peuple souverain !... Va comprendre ? sergio

PS : je me suis un peu emmêlé les crayons, dans l’article intitulé : « On ne nous enterrera pas avec Charlie » un bout de phrase a disparu (?), il fallait lire : « c-à-d, l’assassinat de 17 personnes le jour même et le 9 ! », alors qu’il est paru : « c-à-d, l’assassinat de 17 personnes le jour même ! », désolé... Que ceci ne vous empêche pas de venir manifester dimanche prochain à la fontaine des Innocents (métro : Chatelet), contre l’islamophobie ambiante, venez-nombreux(ses) et en famille (comme dirait Valls !)

Mots clés : Gouvernements / Mouvement / Sergio /
Derniers articles sur Bellaciao :