Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Re : sondage CSA L’Huma

jeudi 26 avril 2007 - Contacter l'auteur

L’huma, sondage à retardement : "Comment ont voté les électeurs de gauche"

A propos du sondage CSA exclusif publié par l’Huma

Je crains que nous ne nous soyons pas trés bien compris :

J’ai fait part de cet article de l’ Huma qui rapporte , apparemment "in extenso", le sondage CSA qu’elle vient de commander et de payer.

Une telle démarche : à postériori - après le scrutin du 1er tour- n’aurait-elle pas été plus utile, plus efficace, avant le scrutin, et aussi avant ces polémiques fratricides suite à la réunion nationale des comités antilibéraux qui ne trouva pas de réponse positive à la question :

Quelle personnalité serait la mieux placée pour défendre le programme des comités antilibéraux ? ( les 125 propositions)

Suis-je assez clair ?

Autrement dit : ce sondage à postériori n’aurait-il pas pu être économisé, en le remplaçant par un sondage à priori ?

Je prétend que ce type de sondage, associé à de nouvelles consultations - plus larges de préférence ( c’est a dire non limitée aux habitués, initiés, tribuns professionnels ou non etc..) permettant d’élargir le cercle des initiés, comme disait Antoine Vitez.... toit cela aurait peut-être permis de s’entendre mieux sur la candidature. qu’il s’en dessine une plus consensuelle.

Un score a deux chiffres était possible, voir à plus de 20. Il me semble que le sondage CSA que vient de payer l’Huma en donne des indications.

Démocratie. Démocratie ! En allant au plus large ! Vers le Peuple ! Et en nécoutant réellement, même si ça bouscule !

Ce scrutin nous a montré une forme d’intelligence de notre Peuple. Il ne se livre pas comme çà, ne s’aventure pas, reste prudent, méfiant, a pris la mesure de l’adversaire. Ce dernier est doué aussi d’une prodigieuse intelligence. autrement dit : la France, dans toutes ses composantes, y c ompris sa bourgeoisie, est le pays le plus intelligent du monde.

Il rest que nous ne disposons pas encore de l’organisation politique qui soit à la hauteur des aspirations de notre Peuple, et quoiqu’en dise José Bové, ce n’est pas parce le parti actuel se crispe sur des positions inadaptées, qu’il ne doit pas exister.

Beaucoup ont la même attitude, sans appartenir à aucune organisation, ou après y avoir appartenu ( ce ne sont pas les plus exemplaires) ! D’autre part, le fait de na pas être encarté, ne délivre pas gratuitement un label d’infallibilité - çà se saurait !-

Ses dirigeants, ses militants, avec tous ceux qui sont intéressés au changement doivent réfléchir, tirer les leçons des échecs pour aller vers des succès.

Quelle organisation mettre au service de notre Peuple ? Il n’y a pas d’autre question.

Rémi

Mots clés : Collectifs Unitaires / Partis politiques / Présidentielle 2007 /
Derniers articles sur Bellaciao :