Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Résultat bien décevant. Oui mais…

lundi 23 avril 2007 - Contacter l'auteur - 5 coms

Ce résultat décevant mérite que l’on adresse cependant quelques félicitations à certaines personnes qui y ont largement contribué.

- Merci aux élus du PCF qui ont unanimement participé à la campagne de Marie-George Buffet et qui n’ont pas ménagé leur peine pour qu’elle connaisse le score que l’on sait,

- Merci notamment à P. Braouzek, C. Perreux, R. Martelli, les élus de Saint Denis et sans doute d’ailleurs,

- Merci à R. Hue qui, dans plusieurs déclarations tardives et à peine voilées, suggérait le vote utile,

- Merci à de nombreuses personnalités des Comités antilibéraux qui se sont révélées imbattables dans "l’art du double jeu",

- Merci à C. Autain, C. Villiers et quelques autres encore,

- Merci à O. Besancenot qui, après avoir accepté en 2005 l’invitation des communistes d’être à leurs côtés sur les estrades puis dans les Comités antilibéraux, choisit de tout abandonner et de "Jouer perso",

- Merci à J. Bové qui, sans doute pour remercier les communistes de la solidarité qu’ils lui ont apporté dans des moments difficiles, s’est comporté en maître incontesté du "Je sors pour mieux rentrer",

- Merci enfin à tous ceux ont toujours été très actifs pour vider la gauche de toute sa substance réellement transformatrice,

- Merci à M. Rocard, D. Strauss-Kahn, B. Kouchner et à tous les autres trop nombreux pour être nommés ici,

- Merci enfin à tous les responsables des grands médias nationaux qui, avec beaucoup d’application et de méthode, ont systématiquement ignoré toutes les initiatives de Marie-George Buffet, celles de ses grands meetings nationaux comme celles des initiatives dites "de terrain",

- Merci à ces mêmes responsables d’avoir rendu infaisable les grands débats permettant la confrontation des idées et des programmes, auxquels les citoyens avaient droit.

Ouf ! L’exercice auquel je viens de me livrer est peu productif sur le plan purement politique, mais permet d’évacuer sa révolte. Ça fait du bien !

Dans un registre plus sérieux, j’allais oublier

- Merci et bravo à Marie-George et à tous les militants qui l’ont accompagné… loyalement.

Mots clés : Collectifs Unitaires / Partis politiques / Présidentielle 2007 /

Messages

  • A ceux qui se disent encore du PCF,, qui ont participé à la curée contre lui, et qui demandent des comptes à la direction, je dis que ce sont eux qui devront en rendre aux 92% d’adherents
    qui ont décidé de la candidature de Marie-George.

  • Je suis tout à fait d’accord avec cet article.

    Je suis déçu, mais comment voulez vous lutter contre le vote utile quand l’ensemble des journéaux télévisés, de la presse écrite... et même de certains antilibéraux style Bové ou Besancennot clamment à longueur de temps, tout au long de la campagne, que le PCF n’existe plus (ou du moins n’a pas d’avenir) ?

    Pour ceux qui font du lynchage de la ligne de MGB, il faut arrêter les conneries maintenant ! Je suis d’accord, il faut faire l’analyse de la période (collectifs antilibéraux, campagne, résultat...) mais il ne faut pas non plus s’auto flagéler.

    D’abord, on l’a voté à une écrasante majorité cette ligne politique.

    Ensuite, on a fait une très bonne campagne (pas partout je sais... mais ceux qui ne l’ont pas faites qui sont-ils ? et pourqoi ?), il ne faudrait pas l’oublier. Mais il est difficile de se rendre compte, que pour un participant à Bercy, c’était une très grande mobilisation... mais que pour le citoyen lembda qui regarde la télé... cela n’a pas existé !

    Que retient le téléspectateur moyen : que MGB a passé sont temps à devoir répondre que non, le PCF n’allait pas disparaître... qu’il fallait voter pour ses idées... pendant ce temps, pas le temps de faire de la politique sur le fond ! Et pourtant elle a essayé !!! et nous avec ! Mais en filigramme, il retient le PCF n’existe plus.

    Ce qui est clair, c’est que l’on avait un programme qui plaisait, qui répondait aux attentes des gens... mais il faut reconnaître, que pour cette élection présidentielle, l’important c’était d’avoir un candidat de gauche au second tour. Je sais que certains diront que c’est trop facile, que le PS n’est pas de gauche... mais en tout cas, c’est ce que j’ai observé dans mon entourage, que j’ai pu lire de nombreuses fois sur le net...

    Alors arrêtons de s’auto flégéler et faisons en sorte que SR soit élue ! Car si on veut des élus aux législatives, il faut que la gauche apparaisse comme le vote utile pour donner une majorité de gauche à une présidente issue de la gauche.

    Stop aux état d’ames ! Ce qui peut nous arriver de mieux maintenant, c’est une victoire de Ségolène Royal le 6 mai.

    Jean-Claude 14

  • J’approuve à 100% ce message de Michel Joulé.

    Cependant, il faut ajouter d’autres éléments d’analyse ce que d’autres ne manqueront pas de faire. Surtout, il faut se donner le temps de souffler....

    J’ai voté et fait voté Marie George, je ne le regrette pas et je ne suis pas le seul. En effet, notre candidate a fait une campagne formidable, j’en veux pour preuve le silence des médias qui d’ailleurs préfèrent laisser parler Robert Hue que les authentiques organisateurs de sa campagne. Je préfère voter pour des idées que pour des personnalités médiatiques (hier Laguiller, aujourd’hui Besancenot....) ou données gagnantes depuis le début (le trio Sarko, Ségo, Bayrou).

    Pour le reste, l’espoir ne meurt pas avec une élection. Les scores des Verts ou de Bové, qui s’imaginaient les uns comme les autres avoir supplanté le PCF et avoir créer LA nouvelle dynamique montrent que les choses ne sont pas si simple. Le réflexe "vote utile" a été plus fort que la raison. Je sais que l’amertune ne conduit nulle part même si j’avais le coeur gros hier !

    Merci à toutes celles et à tous ceux qui se sont donnés pour cette campagne, sur le terrain, sur la toile, dans les meetings. Merci à Marie George Buffet. Merci aux camarades du PCF. Merci à Bellaciao.

    Je suis sûr d’une chose : ce n’est pas fini !
    La fin de l’histoire (l’Histoire), je n’y ai jamais cru.

    BIBI (33)

  • Michel.

    Tes anciens camarades de la section de Marcq-en-Baroeul te saluent !

Derniers articles sur Bellaciao :