Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Un musée de l’Histoire de France, mais quelle Histoire ?

mercredi 21 janvier 2009 - Contacter l'auteur - 2 coms

Par Maurice Rajsfus

Entre deux étapes fixées par son agenda surchargé, notre Président s’est surtout inquiété de l’absence d’un indispensable symbole de notre Identité nationale : un musée de l’Histoire de France. Joli coup de clairon destiné à renforcer ce sentiment patriotique qui semblerait faire défaut à la jeunesse de ce pays.

Mais de quelle histoire s’agit-il ? Quand donc peut bien commencer cette histoire qu’il conviendrait de célébrer ? Avec Vercingétorix, défait à Alésia ? Avec Attila, roi des Huns, battu en 451 aux Champs catalauniques ? Avec Clovis, converti au catholicisme, vers 496 ? S’agit-il surtout de la France de Saint-Louis ou de Jeanne d’Arc ? De la France de la Noblesse et de l’Eglise triomphante ou de celle des Révolutions ?

Dans ce musée de l’Histoire de France, sera-t-il question du colonialisme et de ses méfaits ? Y aura-t-il une salle consacrée à la France de Vichy et aux exploits de sa police ? Est-ce que l’histoire des luttes sociales, qui a transformé notre pays, sera évoquée ?

Où donc notre Président, et ceux qui se sont immédiatement enthousiasmés pour ce projet, iront-ils chercher les documents incontestables que doit présenter un musée digne de ce nom ? Va-t-on s’activer à vider certains musées de leur contenu, après un tri sélectif, destiné à présenter une histoire reliant nécessairement les glorieux Gaulois à notre société du XXIe siècle –ce que ne cesse de revendiquer Jean-Marie Le Pen ?

Les conservateurs de ce musée, sans doute outrageusement chauvins, auront-ils pour mission d’exalter les traditions "judéo-chrétiennes" qui seraient celles de notre pays, au détriment d’un passé frondeur, lorsqu’il était possible de couper la tête du roi de France ?

C’était là une réaction naturelle, en souvenir des jacqueries sauvagement réprimées, au cours des siècles passés. Fera-t-on connaître aux visiteurs, sans les dénigrer, les barricades de juin 1848, et celles de la Commune de Paris en mai 1871 ? Y aura-t-il des salles consacrées à la Libération de Paris et à Mai 1968 ?

En clair, ce musée sera-t-il la représentation d’une France rétrograde, ou de celle qui n’a jamais pu se résoudre à supporter trop longtemps le joug des tyrans ?

- http://www.rue89.com/2009/01/21/un-...

Mots clés : Expos-musées / Gouvernements / Histoire /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :