Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

VENEZUELA : N’est pas en faillitte face à la guerre économique de l’impérialisme ! !

lundi 2 février 2015 , par JO - Contacter l'auteur

LE Venezuela A FAIT FACE A LA BAISSE DU PRIX DU PETROLE GRACE A SES FONDS D’EPARGNE

Caracas, 1° février AVN - L’Etat vénézuélien a supporté la baisse des prix du pétrole, la principale source de rentrées d’argent du pays, grâce à l’épargne de ressources au moyen de mécanismes comme le Fonds Chinois-Vénézuélien, a indiqué ce dimanche le vice-président pour le Socialisme Territorial, Elías Jaua.

Depuis la fin du mois de juin 2014, le prix international des hydrocarbures a baissé de 60% suite à l’augmentation illimitée de la production de brut de schiste de la part des Etats-Unis pour inonder le marché et affecter l’économie des nations exportatrices comme l’Iran, la Russie et le Venezuela.

"Le FONDEN et le Fonds Chinois-Vénézuélien sont des mécanismes de prévision que Chavez a mis en place pour sauvegarder l’investissement en toutes circonstances, c’est ce qui nous permet aujourd’hui d’entreprendre un plan d’investissement comme celui que nous annonçons cette semaine" a indiqué Jaua à Últimas Noticias, en évoquant le programme d’ouvres d’infrastructures présenté lundi dernier par l’Exécutif.

Dans ce plan, on envisage la construction de 400 000 toits dignes, à travers la Grande Mission Logement Venezuela, ainsi qu’un ensemble de travaux de viabilité et de transports qui demandent un investissement total de l’Etat de 264 millions de bolivars et 5 000 millions de dollars.

Ces travaux génèreront environ 734 000 emplois directs et 1 120 000 emplois indirects dans le cadre des politiques pour donner une impulsion au développement du pays.

Pour garantir l’investissement de ses ressources, l’Exécutif national a constitué en 2005 le Fonds de Développement National (FONDEN) qui reçoit des apports de Petróleos de Venezuela (Pdvsa) préalablement approuvés par l’Assemblée Nationale.

Entre 2001 y 2010, Pdvsa a remis directement à la nation 83 834 millions de dollars pour le développement social sur lesquels 36% (29.459 millions de dollars) ont été destinés au FONDEN.

Pour sa part, le Fonds Chinois-Vénézuélien est un mécanisme de coopération bi-national basé sur la relation de coopération, de respect et de bénéfice mutuel.

Pendant sa visite en Chine, en janvier dernier, le président vénézuélien, Nicolás Maduro, et son homologue chinois, Xi Jinping, ont décidé de renouveler le financement de ce mécanisme pour 7 000 millions de dollars.

(source Assoc. CUBA SI)

Mots clés : Amérique Latine / Sud / Economie-budget / Gouvernements /
Derniers articles sur Bellaciao :