Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

YSL/Bergé : la vente crandiose peut-être la plus gonne ! (zaz)

jeudi 26 février 2009 - Contacter l'auteur - 2 coms

Liminaire. Vente YSL/Bergé : la position de l’Ocséna

D’abord, soyons clairs, nous n’avons rien naturellement de personnel contre Pierre Bergé que beaucoup tiennent dans le pays pour un homme de bien, en plus du fait louable qu’il soit mécène.
La vente concernée tombe toutefois peut-être un peu mal dans le contexte de crise que connaît actuellement la France. Elle arrive en outre après l’incontestable succès de l’expo Picasso, qui a pris dans la presse parisienne toutes les apparences d’une réussite de communication en même temps que tous les excès d’un apparent délire.

Le beau, la culture ne doivent pas dissimuler des choses non-annexes attachées étroitement à l’art et qui ne sont pas que grandeur : l’art notamment a une fonction politique suspecte, il est possible opium du peuple, l’art a une fonction de signe, il véhicule des dominances de classe, l’art a une dimension économique, prosaïquement il est fric et il est spéculatif. Après le tout récent krach mondial bancaire, ça prend un goût amer.

L’Ocséna dans sa démarche n’ambitionne que de rappeler accessoirement ces quelques points.

Dans l’immédiat, chers amis et ennemis, avant de développer plus longuement cet "abstract" de notre position

Voici au fil des heures, les "zaz" qui nous sont venus spontanément :

- "Foule au Grand Palais pour la collection Bergé-Saint Laurent" (l’Express.fr)

Tu vois ! encore plein de manars et d’ouvriers voués corps et âme à la beauté, c’est ça aussi le grand miracle culturel du sarkozysme.

- "Foule au Grand Palais pour la collection Bergé-Saint Laurent" (l’Express.fr) bis

En cette période de crise, c’est un peu trop ! halte à l’hyper-déblocage français !

Même Pierre Bergé sur ce coup-là commence un peu à nous faire chier.

- Est-ce que ça veut dire alors qu’on ferme peut-être la culture ?

- Non ! mais ça veut dire franchement qu’on peut sans complexe laisser fermer certains journaux.

- Ah, la culture ! Tous les excès qu’on voit en ce moment à Paris, dans les musées, au Grand Palais, ces excès sont émouvants

Ils sont le chant du cygne de notre société.

Nous souhaitons que l’agonie ne soit pas inhumaine et longue

Nous prions pour que l’effondrement du marché spéculatif de l’art soit aussi rapide que possible.

L’hypermerdage et la totale folie parisienne de la "Culture" sont par un certain côté un affront fait au peuple français : Des têtes doivent tomber !

Commençons par Albanel !

- Mais qu’a-t-elle fait de mal Albanel ?

- Et qu’avait-elle fait Marie-Antoinette ? Juste ou pas juste, est-ce que nos glorieux ancêtres, ça les a un seul instant gênés ? Abattre un pouvoir décrié, ça a d’abord une fonction symbolique, faut pas raisonner bêtement matérialiste.

- "Vente YSL-Bergé : le public ébloui, les experts partagés" (Le Figaro)

"À l’unanimité, le grand public est bluffé...."
" À l’inverse, il y a ceux qui estiment que ce battage médiatique « provoquant une overdose » est disproportionné. "

Non, pour nous c’est pas gênant, il n’y a rien là que du très banal. Le France caviar est dans l’art, la France ordinairde est dans la merde.

- La légitimité morale de l’opération est que l’argent partirait à l’aide contre le SIDA, mais nous nous ne savons pas dans quelle proportion.

Certains en savent-ils plus parmi vous sur la question ?

- "La collection YSL ne connaît pas la crise" (TF1)

et lire aussi Le Monde :

http://www.lemonde.fr/culture/artic...

Argh ! Ce monde est fou, nous là on n’en peut plus !

Il était question au départ qu’une partie de la vente finance la recherche sur le SIDA, ce qui était honorable. On en parle si peu dans la presse que je présume que c’était très peu et purement marketing ?

- Vente YSL/Bergé : une enchère record (AFP)

"Le fauteuil "aux dragons" d’Eileen Gray, une des pièces phares de la vente Yves Saint Laurent et Pierre Bergé consacrée ce soir aux Arts décoratifs, a été adjugé au prix de 21,9 millions d’euros, un record pour cette artiste.

Comme on vous le disait : La vente la plus "conne" du siècle se poursuit

en parfaite adéquation morale et intellectuelle avec la presse et les Français.

- De nos amis les Nosotros

Nous venons tout juste de recevoir, de la part de Mr.Matisse un démenti des plus sévère qu’il nous enjoint de publier sous peine de poursuites judiciaires :

- " Le tableau vendu 30 millions d’euros par Chrystie et présenté comme une "Nature morte "n’était qu’un portait de commande sensé représenter Jean d’Ormesson rendant un hommage à son tailleur, en aucun cas d’une Nature Morte !".

Dont acte.

....................

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/"les amis du négatif à l’oeuvre".

http://les-batisseurs-d-abimes.over...

- "Oh moi ça me dérange pas, je passe pas tellement je crois pour un con

Je ne possède après tout que deux chemises Yves Saint-Laurent."

- Il faut arrêter d’être jaloux, rabat-joie et de critiquer tout constamment.

Cette vente est parfaitement démocratique, elle a l’aval de l’UMP, du PS et de la très grosse majorité des Français.

Je suppose d’ailleurs que le NPA, le PC et même Arlette, sans en remettre certes, ne doivent pas être quand même éloignés de cette position là.

- "Impasse en Guadeloupe, première nuit de violences en Martinique" (Le Point)

A Paris, la vente YSL/Bergé se passe très bien, elle après tout, elle y est pour rien. Il est simplement regrettable que, par pure coïncidence, les Antillais gâchent égoïstement la fête parisienne de la beauté !

- La vente YSG/Bergé gros succès

http://www.bienpublic.com/actu/fran...

Après le krach mondial de la spéculation bancaire et des subprimes, quelle super-joie pour les Français que le spéculatif artistique ne soit pas encore touché ! Français, placez où vous savez !

- Nouveaux records pour la vente Saint Laurent-Bergé (L’EXPRESS.fr)

« Pour les objets, le « fauteuil aux dragons » ... est parti à 21,9 millions. Il s’agit du plus haut prix jamais obtenu pour un fauteuil, et du deuxième pour un meuble. D’autres records sont tombés : un ensemble de miroirs de Claude Lalanne, à 1,8 million d’euros, et une paire de banquettes de Gustave Miklos, à 1,7 million d’euros."
"La suite cet après-midi au Grand-Palais, pour la dernière journée d’enchères... Pour l’instant, la vente a rapporté plus de 300 millions d’euros."
...
Non mais tu crois qu’ils vont encore nous la jouer longtemps sur ce mode calamiteux, les ébahis bonnards de l’Express et de la Presse !
Sur les barrages de Guadeloupe, de Martinique et de partout, on va aimer beaucoup de lire le prix de la chaise et du tabouret tels qu’on les fait à Paris. Les plumitifs poussent au crime ! L’explosion, si on insiste, va finir par les rattraper en premier. Même à l’Odéon, sous la statue de Danton, je ne serais pas surpris de voir prochainement de l’authentique couille de journaliste au bout des piques.

*****************************************

Alain Serge Clary et les Inoxydables philosophes de l’Ocséna vous saluent bien !

................................................

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée

- http://ocsena.ouvaton.org

Mots clés : Expos-musées / Ocsena /

Messages

  • l’art a une dimension économique, prosaïquement il est fric et il est spéculatif. Après le tout récent krach mondial bancaire, ça prend un goût amer.

    Vu le haut niveau d’enchères, je me dis que les nantis qui pensent que leur argent n’est plus en sécurité nulle part, surtout plus dans les banques, préfèrent encore le mettre dans les objets d’art qui, pensent-ils, ne peuvent qu’apporter une plus value à attendre que le temps passe. Sauf que, les pauvres ! ils n’ont pas pensé qu’une oeuvre d’art peut être volée, ou prendre feu. Et comme c’est difficilement assuranceable, l’investissement peut partir en fumée. C’est cher payé pour de la fumée !!!

    Ben oui quoi, l’argent n’est en sécurité nulle part. Alors, au lieu de le voler aux travailleurs, autant partager avec eux ce qui leur revient de droit, ça fera des hommes heureux, en tout cas qui ne crèveront plus de faim, qui n’auront plus l’angoisse du lendemain et qui pourront élever leurs enfants correctement.

    Quoi qu’il en soit, si certains ont fait faillite, ça pas l’air d’être le cas pour tout le monde. L’argent n’est pas perdu, juste transféré dans d’autres poches.

    Sarko ou Carla, ils ont acheté ?

    • voler et apres vendre ,c,est une barbarie du 21 siecle ,la chine vais jamais pardone le gest la democratie , la verite , la justice , respect pour la culture des autre pais , le droit de hommes , arrete vous ca exist pas en france se just de bla bla bla , on dire que la france est sur cette terre just pour donner de ordres pour les outres mais atencion les esclaves comancer se reveiler voir la goadeloupe et les outres , mais la france aime plus regarder la situation des outres pais ,,en place de regader a ses propres pro blemes ca vais pas marce sa comance rigoler meme en exterior de la france

Derniers articles sur Bellaciao :