Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....

de : La grenouille
lundi 12 avril 2010 - 11h51 - Signaler aux modérateurs
22 commentaires
JPEG - 99.1 ko

de Sylvia Zappi

Avec le Front de gauche - l’alliance qu’il a passée avec les communistes et les amis de Christian Picquet de la Gauche unitaire -, Jean-Luc Mélenchon sait qu’il a réussi à exister à la gauche du PS. Mais tout cela va trop lentement. "Je suis trop petit pour bouger seul et trop gros pour me taire", lance-t-il.

De fait, de cette drôle d’alliance aux régionales, les médias auront surtout retenu le nom de Mélenchon. Au point de confondre le sigle de son parti - le Parti de gauche (PG) - avec celui du Front de gauche.

C’est lui, l’ancien socialiste, qu’on invite sur les plateaux de télévision, pas Marie-George Buffet et encore moins Pierre Laurent, le numéro deux du PCF. La direction communiste a beau se féliciter des résultats "globalement positifs" obtenus lors des régionales, sans lui, le Parti communiste serait au plus bas.

Mais Jean-Luc Mélenchon sait aussi que, sans le PCF, le Front de gauche n’existerait pas. Et son petit parti - quelque 5 000 militants - non plus. Alors, il pousse des coups de gueule, multiplie les propositions. Pour faire encore "bouger les communistes".

Pour lui, le Front de gauche doit franchir une deuxième étape. "On a fait nos preuves comme cartel d’organisations mais cela ne peut plus durer comme ça", explique le député européen. Il veut discuter d’un projet et d’un commandement commun pour la présidentielle, dit-il. Et tout ça dans un "paquet" qu’il propose à ses amis communistes, afin de présenter ensemble des candidats aux cantonales, aux législatives et un seul à la présidentielle. "Je ne veux plus un truc de petits pas", prévient-il.

Stratégie de la lenteur

Las, le PCF, lui, préfère avancer doucement. Si Mme Buffet n’a pas dit non à une éventuelle candidature commune en 2012, elle a repoussé la discussion en 2011... après le congrès des communistes qui se tiendra en juin. La numéro un du PCF rétorque qu’au lieu de parler de personne elle préfère penser "projet" en organisant des "assises". "Il faut traiter les échéances quand elles viennent", insiste encore la numéro un du PCF. Le temps de la présidentielle viendra mais pas avant un an.

Une stratégie de la lenteur qui agace au plus haut point le député européen. "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score. Si on réussit les régionales, c’est parce que c’est le Front de gauche", râle M. Mélenchon qui pense que, pour "entraîner l’électorat", il est le meilleur. Il rappelle qu’un sondage Ifop pour Sud-Ouest (réalisé les 25 et 26 mars auprès de 855 personnes) le donne à 6 % des intentions de vote à la présidentielle, devant Olivier Besancenot, porte-parole du NPA. "C’est pas mal pour un début", sourit-il. Ajoutant : "Je fais confiance à l’idée de l’évidence", sourit-il.

Pour lui, il suffit d’"être clair" : "On veut être le recours à gauche ? alors il faut se battre pour ça et ne pas dire qu’on prépare un gouvernement rose-rouge-vert !", dit-il en pestant contre les "ambiguïtés" du PCF vis-à-vis du PS. L’élection présidentielle étant la mère de toutes les batailles - "un candidat doit avoir un projet pour gouverner sinon il n’existe pas", argumente son bras droit François Delapierre -, il faut en être et la préparer.

Le PG réfléchit donc déjà aux parrainages, au budget et au type de campagne. En le disant tranquillement, l’ancien socialiste cherche à bousculer encore. "Je veux obliger les communistes à trancher à leur congrès", prévient-il.

Bousculer sans braquer, l’équilibre est délicat. "On respecte le temps des communistes qui ont un congrès qui va peser. Et puis ni Marie-George ni Pierre Laurent n’ont dit qu’il fallait un candidat communiste...", remarque-t-on au PG. Alors le "camarade Jean-Luc" espère.

En attendant, il vient de lancer une nouvelle idée : la possibilité d’adhésions directes au Front de gauche, en dehors des trois organisations qui le composent et de leur rigidité. Un peu à l’image d’Europe Ecologie.

Le PCF traîne des pieds ?

Qu’importe ! M. Mélenchon joue la stratégie du contournement. "C’est de la bombe atomique", s’amuse-t-il.

http://www.lemonde.fr/politique/art...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 12h07 - Posté par l’ankou

La girouette est encore en train de tourner.................



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 12h07 - Posté par Etienne

adhérer directement au Front de Gauche ?
certainement pas !
les adhésions qui ont été faites en Finistère pendant la campagne l’ont été au PCF , pour le soutenir dans sa démarche FDG
ça n’est certainement pas des adhésions Front de Gauche ; pour quantité de raisons qu’il est inutile de soulever ici

je précise en même temps que je ne suis pas plus favorable à une candidature Mélenchon à la Présidentielle que je ne le suis à une candidature Buffet ou Laurent !

et je crois être loin d’être le seul dans ce cas



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 12h11 - Posté par

adhérer directement au Front de Gauche ? certainement pas !

Et bien c’était même dans l’Huma il y a une semaine. Ce n’est pas un projet c’est une réalité. Les adhésions directes au "Front de gauche" ont été ouvertes... par le PG.....


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 12h32 - Posté par

Alain Bocquet ?


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 15h34 - Posté par

Un programme communiste identifiable de large rassemblement, qui réunisse PCF et NPA et qui voudra, avec Besancenot ou Gremetz ou Bucchini ou qui sais-je en candidat commun , pour faire valoir nos idées, notre identité, ok - MAIS VOTER l’anticommuniste Mélenchon ?!!!!!!!!!!!!! JAMAIS DE LA VIE !!!!!!!!!!!!!!!


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 13h11 - Posté par Goudale

Je pense que seulle une candidature communiste peut faire un bon score.

Encore faut il trouver un communiste dans cette mascarade.

Peut être faut il faire une candidature de gouvernement ou parlement plutôt que de présidence.

Pour un PCF de lutte des classes !!!

annihilons la classe politique.



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 13h30

Communistes du PCF, du NPA et d’ailleurs, unissons nous autour d’Olivier BESANCENOT pour renvoyer cet imposteur socialiste d’ou il vient ;



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 13h39 - Posté par Goudale

communiste alors pas les imposteur type Laurent, Braouezec ou Hue.

mais sur un vrai programme de luttes révolutionnaire et démocratique.

ou l’on est capable de rejoindre les éxécutifs pour dire non lorsqu’il le faut.

Tu veux recréer un parti communiste en quelque sorte.

Vien faire le ménage au PCF on y arrivera

Pour un PCF de lutte des classes !!


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 14h13

Je suis d’accord pour un candidat commun, mais certainement pas Mélenchon !
Mettons-nous d’accord sur le programme, sur le fait que nous ne participerons pas à un gouvernement social libéral, et après, voyons le ou la candidate !
Pour ma part, je pense que le meilleur candidat est Besancenot.



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 21h59 - Posté par Phil

Bien sûr, Mélenchon ne pense qu’à lui, qu’à sa carrière politique. Son problème, c’est que le PG ne représente strictement rien, en terme de militants et de votes (Le vote FdG n’est - relativement - important que sur les terres traditionnellement communistes) et Mélenchon essaie de masquer cette déficience par un parler médiatique.
Une chose est sûre, les militant-e-s du NPA ne "mouilleront pas leurs chemises" pour cet opportuniste, qui n’est en rien révolutionnaire !


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 14h32 - Posté par ET TA SOEUR

NOTE POUR LE"CAMARADE" MELENCHON

J AI VOTÉ FRONT DE GAUCHE AUX DERNIERES RÉGIONALES
MAIS SI CELA EST POUR FAIRE TA PETITE PROMO
CROIS MOI ELLE VAUT QUE DALLE
LA PROCHAINE FOIS JE VOTERAIS COCO



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 15h15 - Posté par JYA

Bon imaginons que besancenot + melenchon arrivent a 12% et alors qu’est ce qu’on fait ?
Personnellement je pense qu’il vaudrait mieux travailler trés largement eau rassemblement "du peuple de france"sur les bases du programme du CNR en l’actualisant.Pour cela il faut remettre en cause notre participation à l’union europeenne pour que notre pays retrouve sa souveraineté. Mais qui sur l’echiquier politique le veut vraiment ?


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 15h17 - Posté par atique

Penser l’élection Présidentielle dans la situation politico-économique d’aujourd’hui est une "idiotie" d’apparatchik . Le problème n’est pas de gagner l’élection présidentielle monarchiste mais de supprimer la 5ème république par une action de masse surpuissante qui renversera le capitalisme . Jouer le jeu de la pseudo-démocratie bourgeoise c’est contribuer à son maintien et à sa politique de régression sociale .

La crise du capitalisme financier mondialisé oblige les révolutionnaires à une remise en cause complète de leur stratégie d’envahissement du système institutionnel bourgeois par la victoire électorale . Cet objectif social-démocrate s’est fracassé sur la réalité de la mondialisation capitaliste avec le chômage de masse et les reculs sociaux dans tous les domaines . La baisse programmée du niveau de vie avec la pauvreté de dizaines de millions de citoyens suscite une colère anti-élites et partis politiques qui se traduit par le boycott des urnes et le développement de luttes sociales de plus en plus dures . La violence est au rendez-vous comme à chaque moment historique où le peuple est acculé à la ruine . C’est ce qui se passe actuellement en Kirghizie , en Thaïlande , en Irak , en Afghanistan , au Pakistan ,dans certaines régions de l’Inde , en Afrique ...

La "vieille" Europe commence à trembler sur ses bases acquises à la suite de la seconde guerre mondiale . Le mouvement communiste par sa conception de la société future , par la qualité de ses militants peut transformer la réalité actuelle par une lutte de masse très opérationnelle sur toutes les questions de la vie des gens : salaires , retraites ,santé ,éducation-culture, sécurité , logement ,type de société alternative autogestionnaire etc ...

Mobiliser les militants sur des échéances électorales bourgeoises , comme le demande Mélenchon et son parti de gauche , c’est encore tromper le peuple sur la possibilité de changer leur vie par une élection tronquée comme celle de Sarko en 2007 . Le Congrès des communistes français doit ouvrir une autre voie , révolutionnaire par la participation massive des citoyens à leur propre histoire au sein de comités populaires qui prennent le pouvoir à tous les niveaux de la société en détruisant toutes les institutions de la 5ème république autoritaire .
Si ce choix n’est pas fait nous ouvrons la voie à une dérive fascisante qui s’appuiera sur le désenchantement du peuple prêt à se jeter dans les bras d’un Pétain quelconque avec guerre civile à la clé .

Nous avons une lourde responsabilité dans la situation actuelle et nous devons rechercher et trouver la meilleure stratégie pour abattre le capitalisme en crise finalisée par sa financiarisation outrancière et sans limites .

Mélenchon n’est pas la solution malgré sa grande "gueule" médiatique qui cherche à remplacer Besancenot en phase terminale médiatique . La télé tue tous ceux ou celles qui en abusent , les exemples ne manquent pas . Croire à la vertu "people" de l’image c’est forcément oublier la réalité vécue des citoyens face à leur porte-monnaie . Décrire un projet de socièté à multiples têtes avec des millions de partisans c’est à coup sûr une victoire solide durable sans personnage charismatique ou simplement populaire , ce qui n’est pas le cas de Mélenchon ou d’un autre même communiste . Notre choix c’est le pouvoir du peuple par ses multiples comités populaires en pleine action révolutionnaire .

Les communistes seront à ce rendez-vous historique , non pas pour eux-même mais pour le bonheur permanent du peuple . On n’enterre jamais une belle idée !

Bernard SARTON , section d’Aubagne



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 17h25 - Posté par Bachi

Régionales 2010 : le NPA totalise 2,5% des votes. L’espoir d’un parti unitaire à la gauche de la gauche est détruit. Le parti de militants se nourri de ses propres idées qui ne trouvent pas d’écho dans la population.
Les ouvriers, les employés, et les jeunes se sont abstenus en masse.
Si la conclusion que vous en tirez consiste à rejeter la cause de vos échecs sur le système électoral, alors autant vous retirez de ces élections.


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 19h38 - Posté par

Parfaitement d’accord avec SARTON [et donc avec le ou les cerveaux qui écrivent en son nom].

Notre choix, bien évidemment, c’est le POUVOIR RÉEL DU PEUPLE, et NON l’incertaine incarnation de quelques-uns au sein de l’actuelle constitution qu’il faudra, dans les faits, en un premier mouvement, ré-écrire tous ensemble...

Pour mieux construire l’avenir-humain-éthiquement-nécessaire.

Et vivre... enfin... en véritables *êtres-humains-en-paix, bâtisseurs-reconnus de l’universel*.

NOUS TOUS COMMUNISTES : *sel de cet univers à édifier en actes*.


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 20h02 - Posté par

Laurent chef du parti, c’est du népotisme, la bureaucratie du PCF tourne sur elle-même, quant aux présidentielles c’est Gremetz qu’il me faut avec tout ce qu’il représente d’intègre dans le PCF et surtout pas de ces petits permanents arriviste que Marie-George couve comme une mère poule. Au PCF on veut du temps mais surtout pour que nous puissions nous exprimer et décider sur notre avenir de parti de luttes des classes et pas pour avoir le temps de se faire à l’idée qu’on s’esquintera pour l’avenir d’une candidature Mélenchon aux présidentielles. Si MGB croit cela elle se met le doigt dans l’oeil ainsi que ses collègues.


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 20h24 - Posté par

Si y en a qui se réveillent enfin... Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Mais quand je vois l’endormissement général, plutôt que de remettre en cause les icônes, ça va pas être de la tarte.

Et je suis pas loin, géographiquement, (Et politiquement), de Bernard. A part que lui il est encore dans le chaudron.

Y en a même un ici qui répond en parlant de "travail collectif" pour les posts de Bernard.

Si c’est le cas, chapeau. Y a des Camarades de la Section à Aubagne qui cachent bien leur jeu.

Et au final va falloir décrocher les arapèdes en faisant le moins de dégâts possible...

Et alors là, ça relève des travaux d’Hercule.

G.L.


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
13 avril 2010 - 00h57 - Posté par

Un candidat pcf seul , égale 2 a 3 % pas compris encore votre dernière défaite avec buffet ?


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
13 avril 2010 - 01h09 - Posté par

Buffet n’ était pas candidate du pcf !


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
13 avril 2010 - 10h19 - Posté par Goudale

Je te corrige :

Buffet n’est pas communiste

Nous voulons un candidat communiste pour le PCF

La mise en marche d’une révolution du progrès social

Quelqu’un qui ne fédérera pas forcément dans les urnes mais qui sera acteur des luttes et les organisera jusqu’a la chute des capitalistes.

Pour un PCF de lutte des classes, outil des militants


Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
12 avril 2010 - 22h51 - Posté par Papybeer

Jamais je ne voterais pour Mélenchon aux présidentielles En 2012 si je fais campagne ce sera contre lui Son populisme m’exaspère au plus haut point



Mélenchon : "Tout le monde sait qu’un candidat communiste ne fera pas de score"....
13 avril 2010 - 17h29 - Posté par Mengneau Michel

Z’ont du faire les fonds de tirroir, parce que 5000 militant au PG me semble une sorte de farce. Ils sont quatre en Vendée...si c’est partout pareil ça va pas faire le compte.

Par contre pour les régionales se sont bien les structures du PC, les miltants, qui ont fait le gros du boulot. C’est d’ailleurs un paradoxe pour un parti n’ayant pratiquement plus d’électorat de pouvoir mobiliser ainsi des actifs....Tout le monde ne peut pas en dire pareil !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite