Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.

de : Actuchomage
vendredi 23 juillet 2010 - 08h31 - Signaler aux modérateurs
17 commentaires

De Yves Barraud

Ici comme ailleurs, on a écrit que l’élection de Nicolas Sarkozy entérinait la victoire d’une caste, celle des nantis de Neuilly-sur-Seine, sur toutes les autres. L’affaire Bettencourt confirme l’hégémonie de l’argent roi, de l’argent fou, des magouilles de haut vol, de l’évasion fiscale massive, des conflits d’intérêt, des enveloppes qui circulent entre milieux d’affaires et hommes politiques, au moment où une majorité de Français doit se serrer la ceinture.

PNG - 216.4 ko

« Quel est le sens de fortunes pareilles ? Quel est le sens de cette hyper accumulation d’argent ? », s’interrogeait récemment Jean-Luc Mélenchon au micro de BFM TV. « Et regardez cette femme (Liliane Bettencourt), elle n’a même pas l’air heureuse ! », lâchait le Président du Parti de Gauche en conclusion de son intervention.

L’affaire Woerth-Bettencourt nous renvoie, en effet, à la réalité de l’exercice du pouvoir en France depuis 2007.

Dans son édition du 21 juillet, Le Canard Enchaîné nous rappelle que : « Ce que met à nu cette affaire, c’est l’existence de tout ce petit monde, celui d’où vient Sarkozy, celui où il a mené l’essentiel de sa carrière politique : Neuilly-sur-Seine.

On l’avait presque oublié depuis son abandon du style bling-bling, mais voilà que ça nous revient : Neuilly est au pouvoir. (…)

On y vit entre soi, ministres, financiers, héritières, avocats fiscalistes, requins de haut rang…

On se revendique de la "droite décomplexée". On grenouille plus pour gagner plus (…).

Même si l’affaire doit en rester là, on n’oubliera pas les 30 millions d’euros remboursés (à Bettencourt) par le bouclier fiscal, les énormes évasions fiscales en Suisse sur lesquelles le fisc n’a vu que du feu, et le taux d’imposition sur les revenus de Madame Bettencourt qui atteint à peine celui d’un cadre moyen », insiste Le Canard.

Et Mélenchon d’en rajouter une couche : « Une fois de plus, ces gens se comportent comme des irresponsables sociaux. C’est la première fortune du pays mais elle a caché une île. Rien que ça ! Pourquoi pas une montagne pendant qu’on y est !
Et on n’a rien à dire sur les fraudeurs fiscaux ! 40 milliards par an s’évadent de cette manière. Vous savez ce que c’est 40 milliards ? C’est ce qu’on paie chaque année pour la dette de la France. 40 milliards que ces gens-là nous volent. Et ils obligent le reste du pays à trimer pour les payer à leur place ».

Sur la dénonciation de cette inégalité de traitement croissante entre nantis et classes populaires et moyennes, Actuchomage n’a jamais été en reste depuis son lancement en 2004.

Il n’y a pas si longtemps, on signait un article intitulé : « Quand est-ce que ça va péter ? »

En cette période nauséabonde, il nous paraît opportun d’en republier quelques extraits que voici :

Certains argueront que tous les Français, riches ou pauvres, salariés ou chômeurs, sont touchés. C’est dur pour tout le monde. « C’est la crise mon pauvre monsieur ». Ben tiens ! Et celui-là, ce majeur tendu, tu le vois ?

Parce que tu crois vraiment que tout le monde est touché par la crise, toi ? Tu penses que face à cette « vilaine récession », on est tous logés à la même enseigne et qu’on doit faire bloc derrière notre classe dirigeante (politique et économique) qui, en matière d’économies et de modération salariale, donne si bien l’exemple.

Mais non, pauvre banane, t’es en train de te la faire mettre bien profond, la crise, et sans vaseline (y’a des moments où il faut se lâcher !).

T’as pas encore pigé qu’on se fout ouvertement de ta gueule, que le pognon coule à flot dans les poches de ceux qui étaient déjà blindés.

Les avions se sont-ils arrêtés de voler vers les destinations paradisiaques ? Les grosses berlines de rouler ? Les boutiques de luxe d’écouler leur camelote ?

Bon, disons que ceux qui pétaient plus haut que leur cul ont fini par mettre un bémol à leur frénésie de consommation bling-bling. Mais ceux qui ont vraiment les moyens de dépenser sans compter, eux n’ont rien changé à leur train de vie, parole d’expert.

Et on assiste partout à une bipolarisation accrue des modes de consommation : D’un côté le « low cost » pour les fauchés ou le « rien du tout ». De l’autre, le « toujours plus » de luxe et de prestations haut de gamme pour les nantis.

Et les moyens, eux, ils basculent peu à peu vers le bas (…).

Alors oui, nous sommes bien en période de récession mais pas celle qu’on croit. On régresse vers l’Ancien régime. Deux castes en émergent : Ceux qui peuvent tout se permettre et ceux qui ne pourront bientôt plus rien s’offrir.

Et on t’emmerde ! On se fout de ta gueule à longueur de journée en te divertissant avec quelques chiffons rouges (la Grippe A, la main de Thierry Henry, l’identité nationale, la sécurité, l’affaire Polanski, la « réforme » du Capitalisme, le sommet de Copenhague et les présidentielles de 2012…) pendant qu’on façonne une nouvelle société, celle du chacun pour soi et de la merde pour le plus grand nombre.

Les riches te la mettent bien profond, avec ton assentiment, ta résignation à les laisser faire, « parce que c’est la crise mon pauvre monsieur, et qu’on n’y peut rien ! ».

Cette crise, c’est de la foutaise, une des plus belles escroqueries de l’Histoire de l’Humanité. (…)

Et même que pour en sortir, la SEULE solution, c’est de donner un coup de pouce aux riches, en les exonérant d’impôts, de cotisations sociales et de contrôles fiscaux !

La crise, tu peux la mettre à toutes les sauces, la jouer sur toutes les partitions, la chanter sur tous les toits.

La crise, elle verrouille ton cerveau, elle t’installe dans le flip du lendemain qui déchante, quand t’auras plus de boulot, quand t’auras plus d’oseille. Alors tu laisses faire, tu courbes l’échine en attendant l’éclaircie.

Mais l’éclaircie, pauvre naze, tu ne la verras que si tu redresses la tête ! (…)

Voilà des mots écrits en novembre 2009 qui sont plus que jamais d’actualité en cette période d’annonce de plans de rigueur, de restrictions budgétaires et de coupes sombres dans les dépenses sociales.

Car, pendant ce temps, une caste, celle que parodiaient il y a une vingtaine d’années Les Inconnus dans leur sketch « Auteuil Neuilly Passy », s’en met plein les poches, se goinfre toujours plus.

Nous laisserons à Frédéric Bonnaud, éditorialiste sur Europe1, le mot de la fin : « Le Président de la République (et sa majorité) font très bien leur travail. Vous savez, faire des cadeaux fiscaux aux riches, c’est très simple. Augmenter le pouvoir d’achat des autres, c’est beaucoup plus difficile ».

En votant pour Nicolas Sarkozy et sa clique de Neuilly-sur-Seine en mai et juin 2007, ces imbéciles de Français ont choisi leur camp : Celui des privilégiés.

Ils n’ont oublié qu’une chose : EN FAIRE PARTIE !

http://www.actuchomage.org/20100722...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 09h33 - Posté par ramiro

Pour mieux comprendre les mécanismes de la bourgeoisie de Neuilly je vous conseille la lecture de cet entretien avec les Pinçon-Charlot, un couple de sociologue de gauche, qui travaillent sur la haute bourgeoisie.
"Affaire Woerth : comment on se rend service dans le gotha"
http://www.rue89.com/entretien/2010...



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 09h37 - Posté par Lesombre

40 milliards !!!

On comprend pourquoi on ne peut plus avoir de retraite...

La prochaine élection se profile. Au cas où il n’y aurait pas assez de donateurs en France, "nos" amis chefs d’états africains ont été invités pour notre Fête Nat. Très reconnaissants de cette intention toute particulière ils "nous" aideront, le moment venu, au développement du sous-développement, chose qu’ils savent si bien faire !

Nous avons depuis de longue date des liens étroits avec l’A- fric.



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 10h25 - Posté par laforcedupeuple

On devraient aussi s’interroger quant à l’apartenance du mont blanc ????

L’élection de sarko est de toutes façons invalidée...Qu’on se le disent, le pin’s n’est pas un "président" et encore moins celui de la France.

Mais horreure, personne ne bouge. Vous en voulez pour encore deux ans de plus ? Moi je ne signe pas !



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 10h29 - Posté par

Mais horreure, personne ne bouge.

ben non tu vois, y’a que toi qui brasse de l’air : "yaka fokon"


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 10h40 - Posté par laforcedupeuple

Je brasse de l’air ???? si tu veut....mais même seul, je me bouge les fesses tous les jours et je croise pleins de gens appeurés à l’idée d’une révolution pour laqu’elle le coche a été dépassée. Maintenant nous allons droit à une insurection et pas moins.

Alors sort donc ta tête du sable et rejoins toi aussi ce qui comme moi se battent chaque jours à l’échelle que l’on veut bien leur accorder.

PAR LE PEUPLE et POUR LE PEUPLE, aujourd’hui dans la rue et demain je continu.


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 10h59 - Posté par

oui tu brasses de l’air... tu passes beaucoup de temps sur les forums de bellaciao pour accuser les "autres" de ne pas bouger... qu’est ce que tu en sais ? t’as des infos ?


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 11h30 - Posté par Raymond

Melenchon me semble peu crédible sur ce coup, en 22 ans de Sénat, plus un passage de ministre dans le gouvernement Jospin, de sinistre mémoire, il a du quand même accumulé un joli pactole, qui le met très loin des préoccupation journalière des 12 millions de pauvre de ce pays.

Pour crédibiliser "le partage des richesses et l’abolition des privilèges" il a largement de quoi montrer l’exemple.

Raymond


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 13h30 - Posté par Alain Chancogne

Je n’ai aucune sympathie pour ce garçon.Son côté hableur et tigre de papier d’un combat frontiste ou il joue à Lénineen 2010.. pour en 2012 atterrir en porte flingue de la socdem , cela me gonfle !

.
Mais je ne pense pas, et donc je le dis, que nous éclairions le chemin de la lutte des classes avec ta phrase

Melenchon me semble peu crédible sur ce coup, en 22 ans de Sénat, plus un passage de ministre dans le gouvernement Jospin, de sinistre mémoire, il a du quand même accumulé un joli pactole, qui le met très loin des préoccupation journalière des 12 millions de pauvre de ce pays.

C’est la thèse du "tous pourris" tous politi-chiens pour sen mettre plein les fouilles etc etc..
C’est le fonds de commerce de Marine le PEN(je ne dis pas du tout que tu es peu ou prou de cette campagne à la mode, rassure toi !)

Ce qui est condamnable avec Mélanchon, Laurent , et autres dénonciateurs des "affaires"...c’est que leurs projets, leurs stratégie, ne visent , objectivement qu’à dénoncer les dérives maffieuses d’un SYSTEME, le Capitalisme- qui ne peut que produire ce type de clanisme de Corleones à la française, de copains et coquins, à Neuilly et ailleurs.

Mais à ne rien faire, au contraire pour aider les travailleurs à l’ABATTRE

Le reste...
Je suis certain que Marie Georges Buffet ex ministre plurielle, députée ne s’est pas mis du fric dans les poches !

Elle n’aide pas à ce qu’on chasse les voleurs, c’est à dire les renards Bettancourt Woerth et autres voyous du CAC 40 du poulailler de NOS RICHESSES crées par NOTRE force de travail..

Le reste n’est que la conséquence de la logique de classe !

Si nous nous "plantons" sur ce coup, nous aurons à méditer le proverbe chinois

"Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt."

Ne faisons pas cadeau au capitalistes d’une "idiotie" de masse..

Soyons "sages"..

Ce que craint le Pouvoir et ceux qui piaffent sur le banc des remplaçants c’est que nous soyons des millions à voir la lune....

AC


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 14h22 - Posté par

Je suis certain que Marie Georges Buffet ex ministre plurielle, députée ne s’est pas mis du fric dans les poches !

Elle n’aide pas à ce qu’on chasse les voleurs

Alain, je suis d’accord avec toi sur ce point et sur le cas Marie-Georges...

Bien qu’elle doit toujours avoir au moins sa retraite de Députée et de Ministre quoi qu’il arrive. Et c’est pas négligeable par les temps qui courent.

On est gentil, on va pas "chiffrer". Mais c’est sûrement plus que ta retraite ou la mienne.

Y en a d’autres que je connais bien et qui ne sont pas dans ce cas. Même si on est bien loin, à des années lumières, de ceux de l’entourage Sarko ou du MEDEF.

Cependant comme il faut toujours chercher à comprendre, à ton avis, qu’est-ce qui motive son attitude et celle de ceux qiui lui resemblent ???

Perso j’ai un, (petit) élément de réponse : Le Pouvoir, ou du moins l’image que le "pouvoir" transmet à celui qui l’a un jour exercé.

Du Militant de base, au caporal ou au petit chef, du Secrétaire de Section, au Dirigeant syndical sans compter le Dirigeant de Société ou le Patron de PME, il n’est pas facile de larguer cette parcelle de pouvoir qui nous rend visible dans la Société. Pour certains c’est encore plus important que l’argent, les biens, ou les avantages sociaux.

Toi qui a été élu dans le temps tu dois te souvenir de l’incompréhension autour de toi lorsque tu as abandonné les postes électifs, ou même le Parti. Et comment celà rend "suspect" aux yeux de l’entourage.

Aux yeux de ceux qui ne se posent pas de question envers toi si tu les trahis pour garder les poste électifs, tu deviens "suspect" si tu quitte ces postes afin de ne pas les trahir.

Je suppose que c’est parce qu’eux-mêmes préfèreraient pour eux la première solution à la deuxième.

Pourtant dans le cas précis de Marie-Georges tout ça n’est pas innocent car elle ne peux pas ne pas se rendre compte que son rôle, si elle devait être ce qu’elle prétend, (une révolutionnaire ??), devrait être de remuer la m...

A n’importe quel prix, et à son niveau, même au prix de sa vie.

Tu me diras que c’est un peu trop exiger, mais si elle ne voulait pas ça elle pouvait rester à la base sans prétendre diriger un PCF qui devrait être une arme de classe. Je suis sûr que c’était une bonne militante et qu’elle faisait du bon boulot.

Ou se retirer en expliquant pourquoi. Comme tu l’as fait toi-même.

Le fait qu’elle ne le fasse pas suffit à mes yeux pour la condamner.

Ou alors elle se pense indispensable et c’est encore plus grave.. Et triste.

A son niveau y pas droit, ni à l’erreur, ni au pardon.

Les dégâts induits pour ceux qui sont au fond du trou sont trop importants pour les négliger.

Fraternellement.

G.L.


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
30 juillet 2010 - 08h24 - Posté par erwan

Je comprends ce que tu veux dire et dans le fond je suis d’accord.

Mais non, pas sur un point, dire que je trouve scandaleux l’implication de la gauche dans les affaires et le fric ne fait pas de moi un poujadiste lepeniste. C’est typiquement le genre d’argument vu et entendu mille fois quand je demande des comptes à des cadres ps et pc. le coup du t’es un poujad...fastoche quand même.

et même douteux dans le fond.


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
29 juillet 2010 - 11h26 - Posté par une ex

Je reviens aujourd’hui sur ce site que j’aimais bien et qu’est-ce que je lis dans une contribution ? "le gouvernement de Jospin, de sinistre mémoire" ! Bon je sais, tout ce qui est exagéré est insignifiant, mais quand même, là ça passe pas. Dommage et au revoir !
Je referai une tentative plus tard quand j’aurais digéré ma colère ... tchao


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
29 juillet 2010 - 11h51 - Posté par

eh ben, si quelques mots (extraits d’un commentaire) te permet de juger la pertinence d’un site comme Bellaciao, on ne peut que te souhaiter bonne route...


Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
23 juillet 2010 - 14h47

Pour autant peu leur en tenait grief et leur accordait un bon coefficient de sincérité et de probité

Perso j’en ai toujours connus des magouilleurs, dans les structures économiques du Parti, mais pas au niveau électif. Même si une majorité était honnête et même s’est retrouvée à poil au moment de ses droits à la retraite. (C’est un autre débat et on pourra y revenir - Je suis pour qu’il n’y ait pas de tabous sur le sujet, les cadavres dans les placards ça fait désordre).

Du moins on croyait alors que le Parti contrôlait tout ça y compris les stratégies plus ou moins "légales" et les reversements de trésorerie des élus).

Et ça a été le cas, je pense, jusque dans les années 70/80 ;

Puis est arrivée la génération suivante. Celle d’après 45 et la "facilité".

J’ai le regret de dire que c’est la mienne, (de génération), et que ça ne me rend pas fier du résultat. Même si j’ai jamais "gamelé".

Plus les nouvelles stratégies capitalistes, mises au point outre-atlantique, qui consistaient à "acheter" les dirigeants ouvriers plutôt que de les fusiller ou emprisonner. Avec de l’argent, des avantages, des tapes dans le dos, et quelques merdailles du Style "Médaille Du Mérite" ou de la "Légion d’Honneur".

Après 81 ça a été la Bérézina,. Les tenants du Pouvoir ont pris prétexte des Affaires "Urba Gracco" ou "Sud Est Equipement", et d’autres, (la liste est à disposition, ((- : , et des liaisons sulfureuses avec certaines Municipalités socialistes ou communistes pour "proposer" un financement de dépendance en échange d’une auto-amnistie sur le sujet

C’était tellement plus simple de prendre de l’argent public, octroyé par nos ennemis pour financer les activités politiques, plutôt que de demander de l’argent et du temps à des travailleurs qui exigeaient, eux, une obligation de résultat pour payer. Ou de braquer les banques comme le faisaient les Frères Guérini pour financer les campagnes de Gaston Defferre et sa municipalité "socialiste".

Comme si les guerrilleros des FARCS demandaient des sous à Uribe pour acheter des armes ou éditer des tracts au nom de la "Démocratie" et de l’Equité républicaine.

Aujourd’hui on a le résultat.

Ca aussi ça demandera une bonne place dans un éventuel "Programme" révolutionnaire.

Pour éviter de recommencer les mêmes conneries.

G.L.



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
24 juillet 2010 - 23h04 - Posté par j’aimerais comprendre

Les hommes politiques en "relation" avec le Premier Cercle, le deuxième Cercle..le Xème Cercle sont devenus les obligés des "mécènes".

Franchement pensez vous qu’une personne, membre du Premier, du Second,du Xème Cercle investisse des fonds sans retour d’investissement ?

Actuellement, nous constatons une convergence voire une corrélation entre les propositions "sociales" du MEDEF et les textes de lois proposés et votés ces dernières années.

Par exemple :

Concernant les retraites, comparez les propos du MEDEF, le position du l’UMP et les propositions de lois du gouvernement.

C’est surprenant, l’UMP serait-il devenu le bras législatif du MEDEF ?

Si oui, dans ce cas UMP signifie Union Des Mercenaires du Patronat

Si non alors j’aimerais comprendre ?



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
27 juillet 2010 - 00h24 - Posté par Mcoco Le Rebelle Médocain

Je crois, mais je ne prétend pas détenir la vérité, d’ailleurs je suis trop respectueux d’un peuple qui souffre pour penser qu’il ne serait composé que de cons et que je serais le seul à avoir raison.
S’il en était ainsi cela reviendrait à laisser faire le capital et ne pas s’appuyer sur la seule composante qui pourrait faire basculer, voir chuter le capital : Le Peuple.

Je ne fais pas partie, ni des plus cultivés, ni des plus intelligents, mais je suis du peuple et je le revendique.

Je crois aussi avoir compris que « mécaniquement » et dans la logique après avoir lu quelques ouvrages et quelques échanges entre Marx et Engels, je pense que le capitalisme va s’éteindre naturellement.
Alors cela ne veut pas dire que les hommes qui détiennent aujourd’hui des puissances financières colossales, leurs semblables ou leurs descendants vont disparaître.

Mais quand même l’idée qu’un système qui nous a fait subir les pires des choses, pourrait arriver à sa fin, ne devrait elle pas nous conduire à réfléchir ensemble, à comment et par quoi on pourrait le remplacer et surtout sur quelle base solide on devrait s’appuyer pour que les acquis que l’on pourrait en retirer (pour le peuple dont je suis) ne soit pas remis en cause par une poignée de scélérats qu’ils soient de droite ou de gauche, par un parti à qui nous aurions comme cela se fait aujourd’hui signé un chèque en blanc pour X années ?

Je vais peut être vous surprendre mais je n’ai pas la solution, peut être est elle contenu en partie dans ma réponse, mais sans le peuple cela devient à mes yeux plus compliqué pour ne pas dire impossible.

J’entend bien aussi la question des contre feux, mais à mon avis l’affaire Betancourt Woerth en est un aussi, enfin soyons lucides comment un pouvoir qui est capable de faire un putsch par le biais d’un déni de démocratie (non massif à un traité européen que l’on fait passé en force contre l’avis du peuple et sans trop faire de bruit ni à gauche ou à goooche et surtout pas à droite ), comment ce ramassis de chercheurs de places laisserait il la presse entière se mobiliser sur une telle affaire s’il en craignait le moindre risque pour le Capital ?

Quand à la naïveté de certains sur les scandales financiers et les affaires mafieuses, elle m’a toujours étonné, surtout lorsqu’elle émane de gens de ma classe, on dirait que l’on fait des découvertes, mais le capital tant qu’il ne sera pas mort, pourra encore faire pire.
DSK la roue de secours du grand capital est prêt à les assumer.

Enfin, je ne pense pas que j’ai été viré de ma boite parce que je les caressais dans le sens du poil.
Il faut tout faire pour les virer aussi et sans parachute.

Bon à tchao et réfléchissons ensemble à comment on va se sortir de cette merde.

Amitiés à tous

MCOCO Le Rebelle Médocain

loin de détenir la vérité



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
27 juillet 2010 - 10h51 - Posté par josette marion

Tout le monde semble avoir oublié qu’André Bettencourt n’est mort que le 19 novembre 2007, donc après l’élection de Sarkozy, ce qui ne dédouane pas Liliane



Les fraudeurs et les voleurs de Neuilly ont pris le pouvoir.
30 juillet 2010 - 20h16 - Posté par

Et le-dit "Dédé" a été plusieurs fois ministre... ça donne des "habitudes" et des "idées" !!!






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite