Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Un tigre mondial du papier détruit des emplois et des vies dans la Drôme

de : himalove
mardi 14 septembre 2010 - 16h48 - Signaler aux modérateurs

Quand les multinationales s’emparent des mots « écologie », « droits de l’homme » et « commerce équitable », pour endormir le peuple, elles le font sans vergogne.

C’est le cas du groupe Mondi, tigre mondial du papier d’emballage (1), qui, rachète, en avril 2010, des entreprises, appartenant à la société irlandaise, Smurfit-Kappa, dont 2 usines, fabriquant des sacs, situées à Aouste-sur-Sye et L’Homme d’Armes, dans la Drôme.

Si l’on croit leur vitrine sur la Toile, leur politique serait guidée par des motivations on ne peut plus humanitaire et environnementaliste :

« At Mondi, our vision is straightforward – to be a leading business with the hightest ethical standards, that delivers exceptional value for our customers, our employees, our communities and our share holders. » (2)

http://www.mondigroup.com/deskstopd...

Or leur première décision politique, en France, est de fermer les sites drômois de L’Homme d’Armes et d’Aouste-sur-Sye, en avril 2011, et de virer leurs ouvriers.

UN SAC D’EMBALLAGE SUR LA TÊTE EN GUISE D’EXPLICATION

Ce ne sont pas des raisons écologiques comme la pollution des rivières voisines par de l’encre d’imprimerie ou la destruction de la faune aquatique, soulignée par ailleurs, par un obscur chercheur de Grenoble, qui motivent leur action.

Les papeteries d’Aoustes et de L’Homme d’Armes ont fait l’objet d’un troc entre les deux géants de l’emballage, Mondi et Smurfit-Kappa : le premier achetait pour 8 millions d’euros 4 sites en France, 3 en Espagne, un en Italie ainsi que plusieurs points de vente ; le second prédateur s’emparait pour 43 millions d’euros de 3 fabriques de carton ondulé, sises au Royaume-Uni...

Cette échange lucratif entre multinationales, de patrimoine et de prolétaires, laisse sur le carreau, rien que dans la Drôme, 125 employés et leurs familles.

Les 40 travailleurs de l’usine d’Aouste apprennent leur licenciement sec, par lettre recommandée, le 21 juillet 2010.

Les premier départs auront lieu dés le mois de novembre de cette année.

L’espérance pour ces ouvriers qualifiés de retrouver un emploi, dans la Drôme, est, aujourd’hui, quasi nulle : il y a officiellement « 252 000 personnes au chômage. Parmi elles, 41 000 jeunes de moins de 25 ans. Les missions locales de Rhône-Alpes ont observé une chute de 20 % pour l’emploi durable et de 27 % pour l’intérim » dixit Jean-Jack Queyranne, dans son dernier édito du journal « Entreprendre ».

Les postes qualifiés, dans les secteurs industriel et tertiaire, ont été remplacés, par des emplois précaires où l’on paye davantage la soumission des personnels que leurs compétences...

Les travailleurs virés de Mondi n’ont pas le choix : ils doivent impérativement se saisir de leurs machines-outils, avant qu’elles ne soient déménagées, et négocier, grâce à elles, au plus haut, leurs primes de licenciements.

Vaut mieux brûler son usine et noyer son patron que d’accepter l’Inacceptable.

HIMALOVE


1.Mondi est une multinationale du papier, née en 1967, en pleine Afrique du sud de l’apartheid ; forte d’une charte éthique, écrite, semble-t-il, par un disciple de Nelson Mandela, elle emploie, aujourd’hui, 31 000 personnes à travers 31 pays et trois continents, Europe, Afrique, Asie. 2.« Notre ambition est claire et franche : nous voulons partager avec nos employés, clients et actionnaires, les valeurs les plus hautes en matière d’éthique et de dignité... »


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite