Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’Unedic dans le rouge ! La France d’en bas... au plus bas !

de : Yves Barraud
jeudi 18 novembre 2004 - 05h07 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de Yves Barraud

Passez-moi l’expression mais : Ça va " chier grave " pour les chômeurs, précaires et toute la " populasse " d’en - très - bas !!!!

Le déficit cumulé de l’Unedic (approchant les 10 milliards d’euros fin 2004) annonce quelques tours de vis (et de vice) supplémentaires pour nous tous !

Se présentent trois options pour voir les comptes de l’Unedic revenir à l’équilibre :

1) Une reprise de la croissance qui se traduirait par une baisse réelle et durable du chômage.

Mais cette option n’est pas à l’ordre du jour : d’abord parce que la croissance est revue à la baisse par l’INSEE (à 2,2% au lieu des 2,5% annoncés par Raffarin, Sarkozy et consorts).

Mais surtout, l’appétit des "marchés" (des actionnaires et donc des patrons) fait que si croissance il y a - et croissance il y a -, elle ira (et va) directement dans les poches de ceux qui les ont déjà pleines (ça fait des années que ça dure et ça ne va pas changer !!!).

2) Celle à laquelle le Medef s’opposera par tous les moyens, usant de tous ses pouvoirs et de toutes ses relations au sein du gouvernement et de l’Assemblée nationale : la hausse des cotisations patronales. N’y comptons pas !!!

3) La réduction des dépenses qui passe indubitablement par une baisse de l’indemnisation des chômeurs et/ou de leur durée (l’ARE - Allocation de retour à l’emploi - est déjà passée de 30 mois à 23 mois). Cette option est la plus probable !

L’année 2005 n’a pas encore débuté qu’elle s’annonce catastrophique pour nous tous !!!

Qu’elle que soit l’option envisagée, nous en ferons les frais...

Une mobilisation des chômeurs, précaires, bénéficiaires des minima sociaux, smicards menacés par les délocalisations, employés, agents de la fonction publique... est plus que jamais à l’ordre du jour.

Une page essentielle de l’histoire (anti) sociale de ce pays est en passe d’être entérinée et définitivement tournée (par l’adoption du Plan Borloo par l’Assemblée nationale).

Mises à part quelques actions sporadiques (bravo aux dangereux "activistes" des associations de chômeurs), personne ne se mobilise.

Une catastrophe sociale, humaine, s’annonce imminente... dans l’indifférence générale.

Si nous ne réussissons pas à nous mobiliser - notamment le 4 décembre - les carottes seront définitivement cuites (je crains fort qu’elles ne le soient déjà).

www.actuchomage.org


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> L’Unedic dans le rouge ! La France d’en bas... au plus bas !
18 novembre 2004 - 21h27

De grosses sociétés (des assureurs notamment ) ont trouvé une solution pour remplacer les plans de retraite. Elles simulent en accord avec leurs employés des licenciements. Ces employés patientent tranquillement en touchant le chômage jusqu’à ce qu’ils aient atteint l’âge de la retraîte. Exprimé comme cela on pourrait penser que tout le monde s’y retrouve mais quand ces salariés cadres qui coutaient cher à leur entreprise, perçoivent 5000 euros au chômage et qu’ils ont astucieusement fait gonfler leur salaire au cours de leur dernière année d’activité (en multipliant les heures supplémentaires par exemple afin de voir les indemnités de chômage augmenter) sont payés par les caisses de chômage c’est tout simplement révoltant.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
3 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite