Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Centristes en absence... 13 voies de différence au Sénat qui pourraient bien porter malheur

de : ichlo
jeudi 25 novembre 2010 - 21h34 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Si a l’Assemblée c’était torché d’avance (326 aux faveurs de la majorité présidentielle pour 226 contre) au Sénat la Démocratie était en droit d’attendre plus de réserve lors du vote de l’approbation de la politique budgétaire qui a suivi les discours d’investiture mais là aussi la réflexion politique se soumet aux victoires d’un camp politique. 13 bulletins de vote de sénateurs qui restent en travers de la gorge.

Au moment d’approuver la politique budgétaire d’un gouvernement remanié dans l’optique d’un virage à droite sans précédent les centristes se sont une fois de plus rangés en ordre de bataille derrière son mentor Ump comme les chiens qui suivent leur maître sans broncher lorsqu’il s’agit de renforcer d’une part dans les urnes de l’Assemblée une politique à laquelle nombreux sont hostiles et d’autre part à l’échelle mondiale de renforcer ainsi l’image d’une France devenue la risée internationale. Mais fi de notre image puisque ce qui lui importe à cette nébuleuse centriste c’est de rester attachée au bloc monolithique des droitiers chez qui les directives d’ouverture ne constituent qu’une stratégie électorale pour amadouer les plus réticents ou flatter les ambitieux ; bref pour développer une sorte de racolage chez les indécis ou ceux qui n’auraient toujours pas compris voire même jusqu’à vouloir appater les forces socialistes et tuer ainsi définitivement à leur plus grand étonnement une gauche incapable de s’entendre dans les méthodes à apporter pour réguler le capitalisme. L’assassinat de la démocratie suit son cours et les centristes en ont cosigné l’arrêt de mort englués qu’ils sont dans leur verbiage différentiel qui perd chaque fois son sens lorsqu’il s’agit de voter ou pas à l’Assemblée ou au Sénat les projets sarkozystes tel un germe saprophyte limité vivant dans un organisme sans jamais vraiment devenir pathogène ou vivant au dépends de sa matière sans jamais provoquer sa décomposition...

Car au bout du compte que signifie ce manège dans la différenciation des discours par rapport à une majorité présidentielle qui finalement n’a pas grand chose à craindre puisque finalement pas même les prétendues différences affichées aux travers de différentes affaires ne parviendront à freiner les étapes du programme gouvernemental. Différences de langage nous disent les uns, autre conception de la politique affirment les autres mais au bout du compte on constate que c’est réellement la même politique qui est développée par des droites réunies en une seule par sa même extrême (ici : l’illusoire dissidence centriste) ou coupées en deux par son centre pour faire rêver l’opposition à de possibles victoires pour enrayer la maison Sarkozy prête à creuser de profondes douves autour d’elle ! Le roi règne en son château et les bouffons trépignent mais finalement n’auront rien de mieux à faire que de se ranger sous sa bannière !

Alors à ceux qui croiraient encore que ces centristes tellement différents seraient capables de pratiquer encore une meilleure politique qu’ils se méfient car pour l’instant leur présence ne sert qu’à galvaniser l’ardeur d’un Président qui se présente comme étant avant tout le chef des droites... Effectivement Jean Arthuis en bon centriste qu’il est a voté contre et l’Ump Jean-Pierre Fourcade s’est même abstenu ; tous deux étant d’éminents experts au budget auraient dû attirer l’attention mais cela ne servît à rien car une véritable mise en garde aurait dû passer par une désapprobation du Sénat. Ces deux particularités droitières prouvent bien qu’il n’y a pas de volonté commune au centre pour faire cette autre politique qu’ils nous prêchent – mais ils ne sont pas les seuls – et serviront certainement ultérieurement à mieux faire passer la pilule et à mettre quand même la poussière sous le tapis n’en déplaise à leur chef Sarkozy derrière lequel de toutes manières ils se rangeront au second tour de présidentielles dont le premier tour n’aura pour eux qu’un rôle de phare qui pourrait illuminer un fauteuil de premier ministre qu’ils ne peuvent s’empêcher de convoiter entérinant ainsi une fois de plus les minces espoirs d’une démocratie qui quémande la réflexion politique relative mais qui se retrouve à nouveau incapable de la mettre en pratique s’avançant de plus en plus tête baissée vers une dictature économique dont on n’a pas encore idée des conséquences dramatiques qu’aurait son effondrement. Et comme tous ces changements ne sont prévus qu’aux élections de 2012 nous n’avons qu’à attendre de nos élus qu’ils creusent le gouffre, qu’ils sacralisent le règne des élites et qu’ils continuent de vociférer un étrange jeu de « ouis » - « nons » sur les bancs de l’Assemblée pour finir par garder pour eux les amorces mouillées qu’ils lancent sans les concrétiser de peur de froisser ou au risque de fâcher un démagogue !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Centristes en absence... 13 voies de différence au Sénat qui pourraient bien porter malheur
25 novembre 2010 - 23h42

le centre égale à lui même.
pourtant tellement convoité par certaines personnes du ps qui n’en tiendront d’ailleurs même rigueur !



Centristes en absence... 13 voies de différence au Sénat qui pourraient bien porter malheur
26 novembre 2010 - 01h50 - Posté par jaja

politique politicienne ................



Centristes en absence... 13 voies de différence au Sénat qui pourraient bien porter malheur
26 novembre 2010 - 09h41 - Posté par Ferenc

Croire que le centre est un parti politique indépendant et différent de la droite est une vue de l’esprit.



Centristes en absence... 13 voies de différence au Sénat qui pourraient bien porter malheur
5 décembre 2010 - 06h16 - Posté par

c’est une illusion car le centre a toujours était et restera une formation de droite réunie en une seule par sa même extrême






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
3 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite