Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Anti G8 au Havre. Faut-il avoir peur de la police ?

de : PACO
mercredi 4 mai 2011 - 20h57 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

En riposte à la réunion du G8 qui se déroulera à Deauville, les anticapitalistes et les altermondialistes vont investir Le Havre du 20 au 29 mai. Les temps forts attendus se dérouleront les 21 mai (manif et meeting internationaux et concert) et le 22 mai (forums sociaux). Une agitation qui, à J-17, perturbe la mairie UMP et la sous-préfecture...

JPEG - 71.5 ko

La maison des syndicats du Havre redevient la ruche qu’elle était durant la lutte contre la réforme des retraites. Réunions et assemblées générales locales ou régionales s’y succèdent à bon rythme pour mettre au point le contre-G8 qui va bousculer les habitudes militantes et le train-train municipal dans une ville écorchée vive par l’envahissant chantier du futur tramway.

Si, côté militant, ce n’est pas encore le parfait pays des Bisounours anticapitalistes, force est de constater que les divergences sont mises en veilleuse pour se serrer les coudes contre l’ennemi commun : le G8 illégitime, nuisible et ruineux. CGT, CFDT, Solidaires, FSU, CNT sur un même appel, ça ne s’était encore jamais vu ici. À ce front syndical, s’ajoutent des associations (AC !, Ligue des droits de l’homme, CCFD Terre solidaire, Attac, Artisans du Monde, RESF, Camion citerne pour les Sahraouis, Bateau pour Gaza...) ainsi que des partis et mouvements politiques (PCF, MJCF, PS, MJS, NPA, les Verts, GU, FASE, PG, Objecteurs de croissance, Camp action climat, Le Libertaire...) et des inorganisé-e-s. Un éventail encore renforcé par des structures régionales et nationales. Une union vécue comme une chance et une force. Et la porte reste ouverte.

Tout le monde a vite compris que tout le monde a besoin de tout le monde pour mettre sur pied un truc vraiment pas évident à gérer dans un calendrier aussi serré. Les préoccupations présentes sont très concrètes. Il y a plein de boulot pour celles et ceux qui négocient le délicat parcours de la manif, celles et ceux qui organisent le concert, celles et ceux qui contactent des invité-e-s pour les forums sociaux et le meeting, celles et ceux qui préparent le village autogéré, sans oublier les aspects juridiques, les collages, la bouffe, les pansements...

Côté mairie et sous-préfecture, c’est un peu la soupe à la grimace. Manière de plomber l’ambiance et de jouer la carte « ville morte », les autorités ont fait annuler tous les rendez-vous prévus les 21 et 22 mai. La fête des Bretons du Havre, un spectacle de danse, un vide-greniers et même un concert des Ogres de Barback sont passés à la trappe. L’accès à la plage sera également interdit. Là-dessus, ajoutez quelques déclarations du maire à la Une des médias locaux et vous aurez tous les ingrédients d’un début de dramatisation tout à fait malsain. « Faut-il craindre le 21 mai ? », titre plein pot le Havre Libre du 4 mai pour le compte-rendu du dernier conseil municipal. « Je ne veux pas crier au loup, mais l’inquiétude est réelle, a lâché Edouard Philippe, le maire UMP. Il ne s’agit pas de dire aux Havrais : restez chez vous. Mais nous devons être très prudents et attentifs à ce que l’on ne soit pas confrontés à des débordements. »

Le contre-sommet de l’OTAN, en 2009 à Strasbourg, est l’épouvantail brandi par les autorités. Coïncidence, Pierre Ory, le sous-préfet du Havre, opérait en Alsace à cette époque. Il reste semble-t-il marqué par des événements qui furent ponctués par de nombreuses provocations... policières. Le champ de bataille politico-médiatique et militaire fume encore. « Faut-il avoir peur de la police ? » pourraient demander les anti-G8 qui dénoncent cette insistance à vouloir effrayer les habitants et les commerçants. Des enseignes parlent déjà de fermer boutique et de se barricader. Espérons que la guerre ne sera que psychologique… Nous avions vu une vidéo où des policiers se comportaient comme des voyous en caillassant des manifestants anti-OTAN pacifiques. Fait-divers pas banal. Nous nous souvenons aussi des descentes policières chez les Strasbourgeois qui avait simplement accroché des drapeaux arc-en-ciel à leur fenêtre.

Les anti-G8 n’ont aucune envie de capituler face aux menaces voilées et à l’intox en cours. Le droit de manifester est-il toujours un droit ou non ? « Les autorités adoptent une stratégie de tension, constataient les militant-e-s lors de la conférence de presse tenue cet après-midi à Franklin à J-17. Certains auraient sans doute intérêt à ce que ça se passe mal, mais la militarisation n’est pas de notre côté. Nous ne sommes pas dupes. En montant une psychose, les autorités, sans doute au plus niveau, vont essayer de nous discréditer. Nous nous y attendions. Nous, nous préparons une manifestation festive et revendicative qui sera suivie par des gens venus de partout, mais les Normands seront majoritaires. » Avec des manifs atteignant des pointes de 35 000 personnes durant la lutte contre la réforme des retraites, le vivier contestataire local est en effet très vivace. Tous au Havre pour dire : « G8 dégage ! »

Demandez le programme :

Samedi 21 mai

 A 15h, manifestation internationale. Départ de la gare SNCF.

 A 18h, meeting international sur le champ de foire derrière la gare SNCF avec (sous réserves) Fred Leplat, des militants japonais, tunisiens, russes.
 A 19h, concert rock-folk-rap-punk-chansons au même endroit avec (par ordre alphabétique et sous réserves) Acoosmik, Bad Joke, Burning Heads, Dominique Comont, Fenouil et les Fines Herbes, Grand Final, Médine, Les Porcs Autonomes, Plan B, La Rabia, Red Lezards ...

Dimanche 22 mai

 De 10h à 17h, Forums sociaux à l’Université (25, rue Philippe-Lebon) sur les thèmes : Les peuples, pas la finance ! ; Femmes : égalité de droits ; Entre les peuples, des ponts, pas des murs ! ; Nourrir les peuples, pas le capital ! ; Le nucléaire, parlons-en ensemble ; Contre l’austérité imposée par le capitalisme ; Face aux urgences écologiques et sociales, quelles transitions ? ; Révolutions arabes : contre l’impérialisme, quelles solidarités internationales ? ; Bas les pattes sur Internet !

Mercredi 25 mai

 A 17h30, à l’Université (Amphi 5), conférence de Benjamin Coriat, des Economistes Atterrés, sur la crise financière. Soutenue par l’Université Populaire.

Jeudi 26 mai

Initiatives et manifestations à Caen et, pour les Havrais, « au plus près » de Deauville (sachant que le pont de Normandie sera bloqué par la police...).

Du 20 au 29 mai

Village alternatif dans la forêt de Montgeon dans un ancien camping municipal à l’abandon. Le camp fonctionnera sur un principe autogestionnaire. Un appel est également lancé aux Havrais pour qu’ils « adoptent » des manifestant-e-s le temps du week-end de mobilisation.

D’autres initiatives menées par ce collectif ou d’autres auront lieu en Normandie (à Rouen notamment le 11 mai) et ailleurs autour de ces dates. Le capitalisme nous ratiboise partout. Ratiboisons-le partout !

Site Internet national

Site Internet du village autogéré du Havre

Site covoiturage

Courriel national : g8-contact@mobilisationsg8g20.org

Courriel Le Havre : alterg8.lehavre@gmail.com

Courriel hébergement manifestants : g8-heberg@mobilisationsg8g20.org

Courriel village autogéré : lehavre-nog8-2011-contact@riseup.net

Page Facebook Mobilisations G8G20 : les peuples d’abord, pas la finance

PACO sur Le Post


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Anti G8 au Havre. Faut-il avoir peur de la police ?
4 mai 2011 - 23h02

Il ne s’agit pas de dire aux Havrais : restez chez vous. Mais nous devons être très prudents et attentifs à ce que l’on ne soit pas confrontés à des débordements. »

Et s’il était pris au mot ce con ?
Ville morte : un Havre de silence et de paix...
PS : No consommation !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite