Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le Havre, vent debout contre le G8 !

de : PACO
vendredi 27 mai 2011 - 08h33 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Trois cents militant-e-s anti-G8 étaient sur la plage du Havre hier soir pour manifester symboliquement contre les « maîtres du monde ». Sur une immense banderole, « G8 dégage » était écrit en plusieurs langues.

JPEG - 296.2 ko

Avec un vent de force 7 dans le nez, les anti-G8 faisaient la grimace en arrivant sur la plage du Havre. Leur plan semblait difficile à réaliser. L’objectif était en effet de tendre une banderole de deux cents mètres sur la digue promenade qui fait face à la mer, face à Deauville où Nicolas Sarkozy et ses amis du G8 se réunissent.

L’action était symbolique par la force des choses. Près de vingt mille policiers, gendarmes et soldats veillent à la sécurité des maîtres du monde. Le dispositif guerrier a mis une chape de plomb sur toute la région et les autorités ont prévenu : personne ne passera le pont de Normandie pour manifester. A la plage, la jetée du port était également interdite. Déjà trop près de Deauville sans doute. Quand les manifestant-e-s voulurent approcher du périmètre interdit, les radios se mirent à crépiter et les pandores firent aussitôt barrage. Que l’on se rassure, pas totalement idiot-e-s, les militant-e-s n’avaient aucune envie d’aller prendre une douche dans les vagues qui sautaient la digue...

Malgré la tempête, la longue banderole fut déroulée en musique au milieu des drapeaux des syndicats, associations et partis qui composent le collectif unitaire. A coup sûr, il s’agit-là de la plus grande banderole anti-G8 du monde. Un record qui mériterait de figurer au Guinness Book. En français, en allemand, en anglais, en italien, en espagnol, en breton, en basque, en japonais, en arabe, en corse... un seul slogan gueulait : G8 dégage !

Un happening attendait ensuite les médias venus en nombre. Préparé par les habitants du camp autogéré installé dans la forêt de Montgeon, il consistait à brandir des pancartes à l’effigie des huit lascars « qui me saoulent », comme dit la chanson de Tryo, et à les piétiner. Un pique-nique/barbecue gratuit était offert aux participant-e-s pour conclure.

Ainsi devrait plus ou moins se terminer (mais d’autres initiatives sont toujours envisageables…), l’agitation anti-G8 havraise. On se souviendra du climat de peur instauré depuis un mois sur la ville. Le Havre, ville fantôme le 21 mai, fut aussi une ville occupée par les forces dites de l’ordre et polluée par des rumeurs alarmistes. Les habitants du village autogéré (qui reste ouvert jusqu’au 29 mai) sont particulièrement harcelés par la police. Contrôles d’identité systématiques, interpellations abusives, pressions de toutes sortes... Les autorités semblent toujours penser que le camp abrite les fameux « black block » ! Dans un communiqué, la Ligue des droits de l’homme s’insurge contre cette politique de la peur et cette stigmatisation de la contestation sociale.

Sans doute furieuses d’avoir mobilisé une armée pour rien, les autorités auraient bien aimé au moins coincer les quelques Pieds Nickelés qui se sont attaqués aux vitrines d’un opticien mutualiste à la fin de la manif de samedi. Malgré un incessant harcèlement policier, elles ont dû se contenter de menues prises qui ont été relâchées ou condamnées à trois ou quatre mois de prison avec sursis et à des travaux d’intérêts généraux. Pas de quoi pavoiser !

Le 26 mai, plusieurs actions pacifiques décentralisées étaient parallèlement menées à Paris où l’on dénombrait pas moins de 99 interpellations... A l’évidence, clowns et musiciens ont parfois du mal à déstresser des flics sur les dents. Une manifestation unitaire surveillée par un dispositif policier très voyant se tenait également à Caen. Quant aux militant-e-s d’Act-Up et de Aides, ils/elles ont réussi à infiltrer le centre de presse du G8 de Deauville pour couronner Miss Promesse G8. Une action visant à dénoncer les promesses non tenues en matière d’accès aux traitements contre le Sida. A suivre…

Un dernier débat se tiendra au village autogéré de la forêt de Montgeon le samedi 28 mai, de 15 à 18 heures, sur le thème de la décroissance. Entrée libre.

JPEG - 265.4 ko
JPEG - 307.2 ko
JPEG - 297 ko
JPEG - 329.5 ko
JPEG - 194 ko
JPEG - 292.5 ko
JPEG - 255.1 ko
JPEG - 336.9 ko
JPEG - 306.9 ko

Paco sur Le Post


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le Havre, vent debout contre le G8 !
27 mai 2011 - 12h21

impressionnantes photos de la dizaine d’irréductibles. a se demander comment les keufs ont pu se mobiliser par milliers. les RG feraient mal leur travail



Le Havre, vent debout contre le G8 !
27 mai 2011 - 12h38




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite