Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Vote 2012 : Pendant que tu votes… ils profitent


mardi 10 avril 2012 - 09h15 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

L’actuelle campagne pour les présidentielles se déroule sur fond de restructuration capitaliste. Le marasme économique et social est entretenu dans les plus hautes sphères décisionnelles afin de maintenir sous pression les classes défavorisées.

Le processus électoral au service du Capital

Ce premier constat nous oblige à considérer le processus électoral comme inefficace, inopérant et de nature à renforcer les systèmes d’exploitation et d’aliénation en vigueur.

La vision capitaliste de l’économie amène les décideurs à déclarer que « le monde a largement de quoi se nourrir » avant de poursuivre « de nombreux pays pauvres et des centaines de millions de gens pauvres ne profitent pas de cette abondance ».

Ils s’empressent d’ajouter que « la cause principale de ce phénomène est le faible pouvoir d’achat de certains ménages et de certains pays ».

Le capitalisme est en réalité une machine à générer de la pauvreté, un monde dans lequel les pauvres sont appelés à produire pour les nantiEs et les gouvernantEs, qui pourront ainsi rembourser les dettes qu’ils ont eux-mêmes contractés au hasard de leurs politiques irresponsables.

C’est un monde dans lequel la grande majorité des individus accumulent des dettes.

Un monde d’inhumanité où les exploiteurs des pays riches nourrissent leur bétail avec des millions de tonnes de denrées dites "excédentaires".

La paupérisation de plus en plus grande

Dans la période actuelle, les pauvres des pays « endettés » (Grèce, Irlande, Portugal, Italie, Espagne etc.) n’en finissent plus de s’appauvrir et, dans le même temps, les banques prêtent aux gouvernements de quoi payer les intérêts de leurs dettes alors que ces mêmes gouvernements ont tout fait pour sauver les banques.

Les bourgeois s’enrichissent pendant que les classes laborieuses sombrent dans la pire des crises sociales.

Évidemment, le Patronat profite de la période pour accélérer la mise en œuvre des réformes qui lui sont nécessaires et favorables.

L’État, le Capital et les politiques menées

Nous savons par expérience, que le Capital investit rarement, pour ne pas dire jamais, dans un pays où se développent des dynamiques contraires à ses intérêts ! C’est pour lui une arme efficace de contrôle vis-à-vis des gouvernements issus des urnes, et avec l’augmentation de la mondialisation cela devient une arme encore plus puissante…

La bureaucratie d’État a des intérêts et les éluEs politiques ne peuvent pas les contrôler efficacement. L’état sera toujours une institution dont le but est de protéger des secteurs particuliers de la société - les classes privilégiées - ainsi que ses intérêts propres.

La fonction du système politique dans n’importe quel pays du monde est de réglementer, pas de modifier radicalement la structure économique existante... La grande illusion de la politique, c’est de faire croire que les politicienNEs auraient le pouvoir de faire toutes les modifications qu’ils promettent.

Ces institutions et les mécanismes de domination qui les sous-tendent (la recherche du profit comme seule mesure du succès), sont hors de contrôle et naviguent dans d’autres sphères.

L’anarchisme comme base critique du système électoral

Des moyens en contradiction avec la fin conduisent inévitablement à un résultat opposé aux objectifs poursuivis. L’idée de vouloir utiliser l’État pour amener la société socialiste sans État contient sa propre contradiction.

En revanche, l’adéquation des moyens avec la fin est un principe positif amenant à développer aujourd’hui des pratiques préfigurant la société de demain. En effet, la société à venir n’est pas indépendante des moyens utilisés pour la créer, mais elle est le reflet du combat social qui l’a précédée et des idées qui l’ont sous-tendue. Ce principe se fonde autour de trois attitudes : le rejet de la politique des politicienNEs, l’action directe, l’auto organisation et l’autogestion du mouvement social

Le rejet de la « politique politicienne »

Le refus du parlementarisme que nous prônons, revient à rejeter la conception habituelle de la « politique » telle qu’elle nous est proposée, c’est-à-dire le conflit, sous la domination de l’État et pour son contrôle.

Nous militons pour un réel ancrage social et surtout pas pour prendre le Pouvoir. Au contraire, nous tentons de mettre fin à toutes formes de pouvoir. En d’autres termes, nous visons à la transformation de la société et non à son contrôle.

L’Action directe

Nous prônons l’action directe à la place de la délégation de pouvoir que constitue l’électoralisme. Elle consiste à intervenir directement dans la société, sans passer par l’intermédiaire des institutions. Elle vise à réaliser nos buts à travers notre propre activité plutôt qu’à travers celle des autres, particulièrement celle de « représentantEs » surtout soucieux et soucieuses de la préservation du présent. Elle se base sur une critique radicale de la démocratie formelle parlementaire dans laquelle les citoyenNEs délèguent leur pouvoir au lieu de l’exercer.

Elle permet aux individus de retrouver leur dignité en se réappropriant le pouvoir d’agir sur leur propre existence et en renouant avec les liens sociaux d’entraide et de solidarité.

Auto organisation et Autogestion du « Mouvement social »

L’action sociale des libertaires et, avec eux/elles, de touTEs les oppriméEs, tourne toujours autour d’un discours qui fait sens, et qui débouche sur une activité révolutionnaire, intelligible, palpable, riche et abondante.

Le projet social libertaire n’est nullement une abstraction, mais au contraire c’est dans les luttes et les alternatives vécues concrètement qu’il prend forme et qu’il s’élabore progressivement, au contact de la réalité.

Les organisations anarchistes ne prétendent pas encadrer ou diriger les luttes sociales. Cependant, dans ce cadre, les organisations anarchistes ont toute leur place pour la construction et la politisation d’un mouvement social révolutionnaire.

Fédérer les luttes

L’indiscutable nécessité de mener un combat global doit se traduire par le refus de cloisonner les luttes en de multiples terrains d’interventions spécifiques.

L’erreur, c’est de s’enfermer dans des revendications catégorielles. Il ne faut pas que des réalités quotidiennes, diverses et différentes, nous conduisent à « découper/diviser » les luttes sociales.

Nous devons tout faire pour nous mobiliser ensemble, sur des objectifs communs.

Agir au lieu d’élire

En refusant ce système, nous refusons à d’autres le loisir de nous représenter. Nous leur refusons le « droit » de parler en notre nom, le droit de décider à notre place.

Nous leur refusons la légitimité et son corollaire, le pouvoir, que le simple acte de voter leur attribue !

Les classes se côtoient dans les isoloirs, mais en réalité les nantiEs ne respecteront jamais les excluEs, les exploitéEs, les reléguéEs…

L’action directe, le rejet de tout ce qui permet de maintenir l’immense majorité des individus en état d’esclavage, tout cela doit nous permettre de renverser l’ordre des choses.

Dès à présent, ne nous contentons plus de l’indignation. Révoltons-nous.

Le 08 avril 2012

Relations Extérieures

de la Coordination des Groupes Anarchistes

http://www.c-g-a.org/?q=content/pendant-que-tu-votes-ils-profitent



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Vote 2012 : Pendant que tu votes … ils profitent
10 avril 2012 - 14h18

vive l’anarchie !



Vote 2012 : Pendant que tu votes … ils profitent
11 avril 2012 - 10h07

les présidentielles

il y a plusieurs élections ???






André Comte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
jeudi 29 - 20h57
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un confinement allégé comme ligne Maginot d’une 2e vague violente
jeudi 29 - 14h38
5 commentaires
rois d’égout - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 28 - 18h38
de : Hdm
PANORAMA SUR MADAGASCAR Pays d’avenir ou d’infortune
mercredi 28 - 18h21
de : allain graux
BOLIVIE Les élections du 18 octobre 2020
mercredi 28 - 18h17
Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur
mercredi 28 - 13h03
de : nazairien
3 commentaires
C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
2 commentaires
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
5 commentaires
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
4 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite