Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Libéré sous caution, le directeur du Théâtre de Jénine témoigne

samedi 11 août 2012 - 10h55 - Signaler aux modérateurs

Ni sport, ni culture, ni éducation pour les Palestiniens ! L’occupant israélien ne veut rien de tout cela, et voilà des décennies qu’il s’attaque à toutes les initiatives qui peuvent donner un peu de joie, de réconfort, de sens, ou de fierté à la population palestinienne. Le Théâtre de la Liberté de Jénine est depuis longtemps la cible des attaques israéliennes et celle des supplétifs palestiniens. Son directeur artistique, qui vient d’être détenu plus d’un mois dans une prison israélienne, témoigne.

JPEG - 66.4 ko

Communiqué du Théatre de la Liberté de Jénine (26-07-2012)

Le directeur artistique du Théâtre de la Liberté de Jénine, Nabil Al-Raee, a été récemment libéré sous caution, d’une prison israélienne. Dans l’attente de la prochaine audience au tribunal à la fin juillet, Nabil fait part de son expérience de plus d’un mois de détention en Israël et d’interrogatoires intensifs.

Le 12 juillet, Nabil a été libéré sous caution, une date d’audience étant prévue cet été. Il devra répondre d’accusation d’aide à un « homme recherché » - son voisin, Zakaria Zubeidi, qui a été amnistié par les autorités israéliennes en 2007. Ce sont les dernières accusations parmi toute une série d’accusations que la justice israélienne a mis en avant contre Nabil. Le fait de changer constamment d’accusations et de maintenir longtemps en détention sans accès aux avocats est la marque distinctive de l’occupation israélienne et c’est le sort de milliers de Palestiniens détenus et emprisonnés par Israël.

C’est aussi une indication de jusqu’où le gouvernement israélien est prêt à aller pour réprimer la liberté d’expression non violente.

Nabil a pu témoigner du temps qu’il a passé en détention. Son rapport montre à l’évidence des abus aussi bien psychologiques que physiques. Nabil a notamment été attaché à une chaise pendant deux jours après avoir réussi deux tests polygraphiques. Après le quatrième de ces tests, les personnes qui l’interrogeaient lui ont dit qu’il avait réussi et qu’ils le laisseraient sortir le lendemain. Nabil les a crus mais cela s’est avéré un mensonge.

Les interrogateurs ont eu recours à d’innombrables informations d’ordre personnel et ont proféré des menaces sur ce qui pourrait arriver à Mina, la fille de Nabil, si sa femme était également arrêtée.

A un moment, sept interrogateurs différents sont arrivés et ont posé en même temps sept questions différentes. Chacun était dans une attitude particulière vis-à-vis de Nabil : certains très aimables, d’autres en colère, certains menaçants, exigeants etc. Ils ont admis qu’ils savaient que Nabil n’a rien à voir avec l’assassinat de Juliano Mer Khamis mais, dans la mesure où Nabil est un militant et un artiste dramatique qui, à ce titre, fait un travail de sape de l’occupation en particulier par le théâtre, ils avaient besoin d’un prétexte pour l’arrêter.

Le Théâtre de la Liberté est toujours très préoccupé par le harcèlement continu du théâtre. Plusieurs de ses membres et des étudiants craignent de faire eux-mêmes l’objet des prochaines arrestations. C’est notamment le cas de ceux qui ont été récemment convoqués pour des interrogatoires, étant donné que cela semble régulièrement précéder les arrestations.

Zakaria Zubeidi, cofondateur et soutien du Théâtre de la Liberté, est toujours détenu dans une prison palestinienne. De plus, son avocat, Farid Hawash a été récemment arrêté par la police palestinienne après une audience au tribunal, accusé d’avoir insulté l’Autorité Palestinienne.

Le 12 juillet, Farid Hawash a été arrêté en lien avec sa défense de Zakaria. Il a été libéré le 18 juillet. Il a, à plusieurs reprises, exprimé sa frustration sur la façon dont l’Autorité Palestinienne a traité le cas de son client, y compris en violant à plusieurs reprises la loi palestinienne.

Le Théâtre de la Liberté est très préoccupé quant au bien-être de Zakaria et incite ceux qui le soutiennent à continuer d’exercer une pression sur l’Autorité Palestinienne en lui demandant de respecter la loi palestinienne. Nous encourageons aussi ceux qui le peuvent à aller rendre visite à Zakaria dans la prison de Jéricho.

Numéros à appeler :

 Le conseiller de Mahmoud Abbas : 972 599 00 00 11
 Saïd Abualheja, le ministre de l’intérieur : 972 200 00 11

Le Théâtre de la Liberté de Jénine

http://www.europalestine.com/spip.p...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite