Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La corruption, pétrole inexportable des Jordaniens


mardi 28 août 2012 - 14h08 - Signaler aux modérateurs

Par Mohamad al-Fdhelat - L’auteur est écrivain et journaliste jordanien.

Rares étaient les Jordaniens dans le passé au courant de la réalité de l’étendue de la corruption. Comme le dit une blague, "la Jordanie ; le pays le plus fort du monde qui ne s’est pas effondré malgré tous les vols et le pillage." Cependant, la crainte d’un effondrement a eu raison des plaisantins.

Elle a fait son entrée avec une crise économique étouffante et une dette qui a enregistré pour la première fois 19 milliards de dollars vers la fin de l’année 2011, tandis que le gouvernement a préparé le budget général pour l’année 2012 avec un déficit attendu de 4 milliards de dollars.

Les Jordaniens espéraient détecter la corruption, punir les responsables et récupérer les fonds volés. Ils voyaient là une façon de sortir de l’impasse économique qui s’est imposée sur le niveau de vie des citoyens. Le mouvement populaire ainsi que la jeunesse veulent récupérer les sommes volées face aux solutions officielles consistant à supprimer le soutien financier des matières premières et sur les dérivés du pétrole.

Mais le volume de la crise excède la taille de la corruption elle-même. De plus, des sources non officielles ont évalué les fonds pillés à 14 milliards de dollars pendant les années de règne du roi Abdallah II.

Enquêter sur la corruption en Jordanie n’est pas chose facile. L’ancien Premier ministre jordanien Maarouf Al Bakhit a reconnu lors de son premier gouvernement en 2007 que l’évolution de la corruption en institution rendait difficile la lutte contre celle-ci. Ce qui lui a valu de perdre son gouvernement quelque jours après sa formation. C’est le même Bakhit, Premier ministre, qui est accusé de corruption en 2011 et qui tombe avec son gouvernement.

L’ancien directeur des services de renseignements, le puissant général Samih Al Batikhi, avait inauguré en 1996 la première des campagnes de corruption systématique dans l’histoire du royaume, connue sous le nom de "facilitations bancaires". Il s’était alors coordonné avec l’homme d’affaires jordanien Majd Al Chamayla afin de déposer des demandes de facilitations auprès des banques jordaniennes pour exécuter des appels d’offres virtuels de l’administration des renseignements généraux. La supercherie a été découverte en 2002, et le montant de la corruption était de plus d’un milliard de dollars. Al Batikhi a été condamné à quatre ans de prison pour corruption et à rembourser un montant de 24 millions de dollars.

Ce jour-là, une guerre a commencé contre l’institution de la corruption menée par le jeune roi qui s’est installé sur le trône en 1999. Elle n’a pas dépassé les déclarations et ce ne fut qu’une "tempête dans un verre d’eau". Le silence l’a rapidement entourée. Une centaine de hautes personnalités ont échappé à la sentence, tandis que Al Batikhi a été condamné, lui qui avait joué un rôle dans l’exclusion du Prince héritier Hassan Ben Talal, dans les dernières heures avant la mort d’Hussein en faveur du roi Abdallah. Sa peine fut d’exécuter sa sentence dans son palais luxueux sur la plage d’Aqaba.

C’est ainsi que les racines de l’institution de la corruption se sont étendues malgré l’utilisation de l’expression – lutte contre la corruption – dans les discours officiels, ceci est resté lettre morte pour la population qui commençait à ressentir l’implication officielle du palais dans la corruption.

Les Jordaniens ont arraché le droit de faire des recherches sur la corruption en 2011 malgré la volonté des institutions officielles de faire blocage. L’organisme de lutte contre la corruption a été créé en 2006, et il a joui d’une réputation d’indépendance financière et administrative.

Le gouvernement a considéré la lutte contre la corruption comme une stratégie afin de calmer la colère de la rue. Ce slogan a été mis à l’ordre du jour de toutes les occasions avec à l’appui tous les dossiers transmis à l’organisme… Mais la magie s’est retournée contre le magicien, ce qui a mis la population encore plus en colère, demandant encore plus de mesures. Le peuple a franchi les lignes rouges et a exigé que soient punies des personnes – en citant leur nom – qui sont en lien directs avec le roi et qui sont impliquées dans des affaires de corruption en utilisant leur poste ou leur proximité avec le palais. Les parties concernées n’ont rien fait pour enquêter ou faire quoi que ce soit sur le sujet.

Les déclarations du gouvernement concernant la lutte contre la corruption en quantité et qualité sont devenues prudentes et certaines sources officielles ont prévenu qu’avec les discussions continues sur la corruption, il y aurait des retombées sur la réputation de la Jordanie et que cela pourrait provoquer la fuite des investisseurs étrangers. Les affaires signalées à l’organisme de lutte contre la corruption ont subi une sélection et leur instruction est très lente.

De plus, l’organisme a finalement relaxé la majorité des accusés dans les affaires qu’il avait envoyées aux institutions juridiques ou parlementaires concernées : la convention sur le casino, par exemple, dont les pertes pour l’État ont été évaluées à un milliard de dollars. Mais des assurances officielles ont confirmé que le trésor n’a pas subi de pertes en raison de la dissolution de la convention.

Mais ce qui a provoqué la controverse, c’est l’acquittement des députes accusés de corruption dans la privatisation de la société des phosphates résultant de la vente des parts d’actions de la société –évaluée à deux milliards de dollars- ainsi que l’abus de pouvoir pratiqué par le président du conseil d’administration Walid Al-Kurdi, mari de la princesse Basma, qui se trouve être la tante du roi, en plus de la modification du prix de la tonne de phosphate décidée par la société qui prive le trésor public de 20 millions de dollars annuels.

Les suites malheureuses de la révélation de la corruption sans y avoir mis fin et l’immunité pour les corrompus proches du palais ainsi que pour d’anciens premiers ministres, ont poussé les Jordaniens à arrêter de chercher Ali Baba et les quarante voleurs et ont adressé directement leur critique au roi, l’accusant de protéger la corruption… Une critique qui en l’espèce représente un glissement sans précédent concernant la légitimité du régime et de sa sacralité longtemps défendues par la famille royale.

Source : Amman.net Traduction : Walid Atallah pour ISM

http://www.europalestine.com/spip.p...



Imprimer cet article





Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
1 commentaire
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
7 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
2 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
1 commentaire
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
2 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52
ANTIFASCISME : Faire barrage au retour de la bête, sous toutes ses formes !
vendredi 9 - 21h36
de : Lepotier
COVID19 : Le Syndicat National des Professionnels infirmiers
vendredi 9 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
BOLIVIE : Le MAS continue de mener les intentions de vote
jeudi 8 - 16h06
de : joclaude
3 commentaires
Le gouvernement s’apprête à donner le coup de grâce à Action Logement
jeudi 8 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
DEUXIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! Place de station de métro Ménilmontant - VENDREDI
jeudi 8 - 11h55
de : jean clement
COVID-19 : L’épidémie est terminée en Chine, la vie a repris son cours !
jeudi 8 - 11h33
de : joclaude
3 commentaires
Robert Ménard abandonne l’expulsion des syndicats de la Bourse du travail de Béziers
jeudi 8 - 08h33
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite