Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Amis syndicalistes !

de : laurentgantner (ichlo)
lundi 8 décembre 2014 - 09h11 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 390 ko
IVe Internationale
Internationale Anarchiste

Depuis de trop nombreuses années la définition statistique de la représentativité syndicale est complètement erronée et se joue allègrement des chiffres dans les médias pour vous situer, autour d’une tranche variant entre 7 et 10%, parmi ce qui est encore possible de sonder effectivement sur le terrain, en matière de « syndiqués » réellement et librement… Car ne nous y méprenons pas, mais il y a une sérieuse embrouille dans cette si faible annonce chiffrée de ce qu’il resterait des syndicats puisque de toutes façons, cette statistique, fantôme ou dévaluée, ne tient absolument pas compte de tout un pan du secteur économique qui appartient, d’une manière si snobe et aristocratique, au domaine privé !… Ce qui se dit entreprise privée, petite ou grande, malheureusement là-bas, ça fait longtemps que toutes formes possibles ou supposée de syndicalisme n’existe plus… Dans « le privé », il n’y a plus de syndicalisme du tout autrement que sous la forme de l’intermédiaire MEDEF autoritaire qui a vite fait de supprimer les inégalités en interdisant toute appartenance syndicale… Si dans ce « privé » tu veux te syndiquer ouvertement, libre à toi, mais tu ne resteras pas longtemps dans la boîte… Alors comment faire vivre un syndicalisme dans le secteur « privé » de l’économie française autrement que clandestinement ?… C’est aberrant ce non respect concerté de la possibilité de se syndiquer dans le privé, mais ça ne veut pas dire qu’en retour, ces salariés en question n’éprouveraient pas le désir de s’attacher à une forme syndicale comme Sud ou la CGT ?…

Donc, à partir de la prise en compte de cette situation d’inégalité absolue en matière de représentativité syndicale liée au secteur privé de la vie économique, il faut bien en déduire et constater que le syndicalisme, tel qu’il s’est construit à travers l’histoire ouvrière, libre et commune, n’est plus que possible, vivable et existentiel que par les grandes entreprises d’État, publiques ou nationalisées, inscrites au CAC 40 ; ailleurs c’est devenu depuis longtemps plus difficile, voire même impossible tant les conditions d’embauche sont devenues draconiennes, dans le public comme dans le privé aujourd’hui… Syndiqués !… vous valez trois, quatre, voire cinq fois plus que ce qu’annoncent les chiffres chaque fois qu’ils tentent d’établir des répartitions du moment que le secteur privé a bouffé trois à cinq fois plus de champ d’activité propre au fonctionnement privé qui marque, à lui tout seul la mort du secteur public ! Ce en quoi, ce même espace public doit être développé de manière égale, si ce n’est plus amplement que le privé, devenu, lui, non seulement dangereux pour la représentativité syndicale mais également pour la santé économique d’un pays puisqu’il pousse les patrons à ne plus se mettre au service du secteur public…

‪#‎syndicalisme‬ ‪#‎syndicats‬ ‪#‎SecteurPublic‬ ‪#‎SecteurPrivé‬ ‪#‎CNT‬ ‪#‎Sud‬ ‪#‎CGT‬ ‪#‎CommunismeOuvrier


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Amis syndicalistes !
8 décembre 2014 - 17h58 - Posté par PierreP

Faute d’une syndicalisation plus importante, le vrai taux de représentativité peut se mesurer au travers des élections professionnelles.
Maintenant, nous devons nous interroger sur un tel niveau bas de syndicalisation et commencer par voir nos erreurs en interne.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite