Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...


de : Laura Pailler
vendredi 19 décembre 2014 - 12h05 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

"Chers camarades, je sais que lorsque nos représentants sont attaqués par les médias bourgeois et consorts, nous avons la haine, et nous nous levons comme un seul homme pour NOUS défendre ! Car quand nous avons mal, nous avons mal ensemble, mal pour nos idées ! C’est ce qui fait notre beauté et notre force ! J’ai moi-même adopté le "tous pour un" par le passé, et je continuerais à le faire encore et encore...Oui je continuerais mais pas aujourd’hui !
Pas aujourd’hui, pas au sein ...de mon syndicat la CGT dans ce temps de grave crise et je vais tenter de vous expliquer pourquoi.
Ce que l’on oublie quand on se lève "tous pour eux", c’est de nous même nous pencher sur les faits, nous faire notre propre avis sur la situation car nous avons peur de nous y perdre. De nous y perdre parce que notre gauche, notre idéal est en manque de souffle. Je ne donne pas de leçon c’est tellement dur de se regarder agoniser quand tout le monde nous montre du doigt !
Je suis émue lorsque j’écris ces mots car moi-même j’aimerais que face à la dureté de notre société, face à la monté du FN, face à la politique de rigueur digne d’une Tatcher que nous impose le PS, nous soyons comme un seul homme : DANS LA RUE, LE POING LEVE, LA RAGE AU VENTRE !. Mais non... le constat est dur mais NECESSAIRE car justement nous ne sommes pas : DANS LA RUE, LE POING LEVE, LA RAGE AU VENTRE !
Si nous continuons, comme je l’ai fais moi-même (donc je ne juge pas !), de nous mettre la main devant les yeux pour "justifier/excuser" les abus de nos dirigeants syndicaux ou politiques...nous allons nous noyer !
J’ai les larmes aux yeux en écrivant ces mots...
Mais attention : J’AI TOUJOURS ESPOIR !
Et oui ! Oui, le chemin sera peut être plus long que "prévu" mais lorsque l’on admet que le ménage est à faire entre nous en même temps que chez les autres, pour envisager une VERITABLE alternative au Capitalisme qui émerge de nous les hommes et femmes de 2014 et bientôt 2015...On reprend un ESPOIR ! Un véritable espoir ! Celui qui réside dans l’idée que : si nous acceptons que l’erreur peut se trouve partout mais qu’elle n’est pas grave à partir du moment où elle est admise ! L’idée que la véritable EXEMPLARITE réside dans le fait d’admettre nos erreurs pour avancer encore et que nous nous DEVONS D’ETRE EXEMPLAIRE...Alors on avance vraiment ! Et ENSEMBLE sans mains ni bandeaus sur les yeux pour ne pas avoir peur !
Alors certes j’ai PEUR, MAIS AYONS PEUR ENSEMBLE et notre avenir sera exemplaire malgré tous ses défauts parce que nous les admettrons et travaillerons à ce qu’ils ne se reproduise pas !
Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon, et la tenue car c’est un problème global, d’une véritable Assemblée nationale des militantes et militants de la CGT dans les plus brefs délais."

Pour la vidéo ici :

https://www.facebook.com/video.php?...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
19 décembre 2014 - 19h05

j ai regarde ta video !tu finis par un merci..........c est a ceux qui iront comme moi voir la video de te remercier.oui merci parceque je suis sur que beaucoup de camarades pense comme toi.moi aussi envie de vomir ,mal au ventre de voir notre orga trainee dans la boue,de voir les forces des liberaux des fachos de tous poils qui eux profitent de cette situation. alors oui merci et je conseille a tous les copains de visionner ta video.salutations revolutionnaires et encore merci yves



Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
19 décembre 2014 - 20h07 - Posté par NOCTURNE

Merci Laura pour ce cri du VENTRE

Les masses font l’histoire, a nous d’orienter le combat de classe qui nous mènera
a la victoire .


Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
19 décembre 2014 - 23h31

La bureaucratie nous écrase je suis trop émue bravo pour ton courage



Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
20 décembre 2014 - 05h44 - Posté par

Très émouvant et très bien mis en scène... bravo !
Cependant je me méfie du concept d’EXEMPLARITE... Je préfèrerais une notion plus humaniste du type "ne pas trop déconner"...
La démission de Le Paon ne me parait pas suffisante, il faut aller plus loin. Le Paon devrait être mis en "congés" depuis 10 jours et ses proches avec lui + une cellule de crise devrait assurer l’intérim... Pour montrer que la discipline n’existe pas que pour protéger l’unité avec les sociaux traitres de la CFDT et donner la fessée aux garnements qui rêvent de grève générale !
Je crois aussi que la démission de Le Paon doit se faire dans un contexte d’intensification de la LDC et de propagande très explicite pour des méthodes et des revendications de classe + habituellement je suis pour l’unité, la centralisation et la discipline ; mais pas aujourd’hui : les structures et les militants doivent prendre des initiatives...


Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
20 décembre 2014 - 08h57 - Posté par ETELLIN

Très émouvant témoignage de Laura, jeune militante, témoignage que je partage totalement.

LEPAON essaie par tous les moyens de se déculpabiliser en feignant de tout ignorer !
C’est trop facile !
La crise dont il est à l’origine (bien qu’il s’en défende !) doit se traduire par sa DEMISSION ainsi que le BUREAU CONFEDERAL et doit déboucher rapidement sur un nouveau Congrès.

C’EST LA SEULE ISSUE POUR REMETTRE LA CGT DANS UNE BONNE CONTINUATION.



Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
20 décembre 2014 - 13h17 - Posté par Sébastien

Voici ce qu’écrivait Louis Althusser en 1978 dans "Ce qui ne peut plus durer dans le parti communiste" :
Lénine : "Il est plus grave de ne pas reconnaître une erreur que de l’avoir commise". C’est le traitement marxiste de l’erreur. Car reconnaître, analyser une erreur, au sens fort, c’est aller, derrière son phénomène, à la recherche de ses causes, et s’attaquer à elles pour en avoir enfin raison."


Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
20 décembre 2014 - 21h49 - Posté par Gilbert

"Si nous continuons, comme je l’ai fais moi-même (donc je ne juge pas !), de nous mettre la main devant les yeux pour "justifier/excuser" les abus de nos dirigeants syndicaux ou politiques...nous allons nous noyer !"

Non, Laura, non. Ce n’est pas juste une question d’abus de "nos dirigeants syndicaux". C’est bien plus grave que ça. Ce n’est pas une question de dévoiement individuel, c’est le fonctionnement de la CGT qui est à mettre en cause. Il y a des Le Paon dans toutes les structures de la CGT parce que la structuration même de la CGT, son financement similaire à celui des autres confédérations (subventions publiques, financements généreux des comités d’entreprises par les patrons dans les grosses boîtes, "fluidification des rapports sociaux" par le MEDEF...), l’emploi de nombreux permanents, font que la CGT est devenu une grosse machine bureaucratique qui a perdu de vue la lutte de classes pour devenir un "partenaire social" du MEDEF (eh oui, les syndicats et le MEDEF, qui gèrent les caisses sociales ensemble, sont appelés, fort justement, des "partenaires sociaux").
Ton discours me fait penser à celui de Gérard Filoche quand il chialait dans les médias à propos de Cahuzac. Qu’est-ce qu’il disait, Filoche ? En gros : Cahuzac est un salaud, mais le reste du parti est sain.
C’est une façon commode de mettre la poussière sous le tapis que de pointer la faiblesse d’une homme. Qu’il reconnaisse ou non son "erreur", que chacun d’entre-nous reconnaisse ou non ses "erreurs", ce n’est pas le sujet. On n’est pas à confesse ou dans les séances d’autocritique comme au temps de Staline.
Ce que tu dis de façon émouvante pourrait se résumer en une formule, attribuée à Lénine : "seule la vérité est révolutionnaire". Sauf que la vérité, c’est pas de savoir si Le Paon mène la vie que lui permettent les revenus qu’on lui a accordé. La vérité intéressante consisterait à analyser pourquoi la CGT, de tradition contestataire, anarcho à l’origine, est devenue au fil du temps un partenaire social du MEDEF dans un rapport malsain qu’on appelle le paritarisme.
Au lendemain de la guerre, étant entendu que les cotisations sociales n’étaient rien d’autre que du salaire indirect mutualisé pour faire face aux aléas et aux accidents de la vie (assurance maladie) et pour le bien de tous (retraite), tout ce qu’on demandait au CNPF (l’ancêtre du MEDEF), c’est de participer au financement de la sécurité sociale, l’administration des caisses de Sécurité sociale revenant pour l’essentiel aux travailleurs.
Il a fallu des attaques successives des gouvernements soutenus par le patronat pour que le système soit démantelé. Dans un premier temps, avec le décret du 12 mai 1960, la gestion a été retirée aux conseils d’administration (qui comprenait une majorité de membres élus par les salariés). Ensuite, avec les ordonnances de 1967, la gestion de la Sécurité sociale a été scindée en trois branches (Maladie, Famille, Vieillesse).
Depuis, nous sommes allés de recul en recul au nom de la lutte contre le soi-disant déficit de la sécurité sociale (un déficit organisé avec les multiples exonérations de cotisation accordées aux patrons).
Certes, la CGT a dénoncé ces reculs et lutté comme elle a pu pour s’y opposer. Mais comment être crédible et mobilisateur quand dans le même temps on est partenaire social du MEDEF et qu’on entretient une bureaucratie dont le but semble être de se perpétuer.
On ne peut pas glorifier le Conseil national de la Résistance tous les quatre matins, rendre hommage à Ambroise Croizat et ne pas se demander comment faire pour retrouver l’essence de ce que nos ainés avaient mis en place. Certes, on ne refait pas l’histoire, on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, mais il est bon de temps en temps de retourner à la source pour se laver à l’eau claire.



Je demande donc solennellement la démission de Monsieur Lepaon...
21 décembre 2014 - 17h47 - Posté par

Ce n’est pas juste une question d’abus de "nos dirigeants syndicaux". C’est bien plus grave que ça. Ce n’est pas une question de dévoiement individuel, c’est le fonctionnement de la CGT qui est à mettre en cause.

Je crois que ça dépasse la question de la seule CGT.
Nouvelle époque... La question du pouvoir, de la démocratie, de l’organisation de la société ou d’une "micro-société" comme un parti ou un syndicat est posée.

Cette crise de la CGT, ajoutée à d’autres crises de la représentation, passées et à venir (comment se décide Sivens ou ND des Landes, Valls à 5% qui finit par imposer sa ligne, on vote NON et on se retrouve avec OUI, etc etc), tout ceci sera sans doute positif au bout du compte.
Tout ceci relève de la décomposition de l’ancien et participe finalement à la naissance du neuf.
Tout ceci est un petit bout de la réponse à : quel type de parti, pour quel socialisme du 21ème siècle ?





NICE : 19 mosquées pour combien d’islamistes en cette ville ?
vendredi 30 - 10h25
de : joclaude
« Tête nue sauf »(religion) : Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !
vendredi 30 - 08h50
de : Christian Delarue
1948 : La famille humaine et la dignité humaine.
vendredi 30 - 08h23
de : Christian Delarue
André Comte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
jeudi 29 - 20h57
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un confinement allégé comme ligne Maginot d’une 2e vague violente
jeudi 29 - 14h38
7 commentaires
rois d’égout - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 28 - 18h38
de : Hdm
PANORAMA SUR MADAGASCAR Pays d’avenir ou d’infortune
mercredi 28 - 18h21
de : allain graux
BOLIVIE Les élections du 18 octobre 2020
mercredi 28 - 18h17
Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur
mercredi 28 - 13h03
de : nazairien
3 commentaires
C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
2 commentaires
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
5 commentaires
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
4 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite