Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les revenus des enseignants bientôt tributaires de leur cote d’amour chez les chefaillons


de : FU
mardi 27 janvier 2015 - 17h17 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Front unique Lettre de liaison N° 241 - 26 janvier 2015

Le gouvernement veut donner aux chefs d’établissements la main sur une partie du salaire des enseignants.

La direction du SNES doit exiger le retrait pur et simple du projet de décret indemnitaire, et rompre toutes discussions à son sujet.

Le 14 janvier, le ministère a présenté aux organisations syndicales enseignantes un projet de décret qui institue une indemnité pour l’exercice de missions particulières pour les enseignants.

Il s’agit des missions concernées par l’article 3 du décret qui, en 2014, abrogeait les décrets de 50. Ce décret ajoutait dans les obligations de service des enseignants toute une série de missions obligatoires : concertation, aide aux devoirs, orientation des élèves, etc. Il y ajoutait aussi, dans son article 3, des missions « sur la base du volontariat » (volontariat dont on sait ce qu’il peut signifier dans la pratique pour les enseignants.)

Voilà maintenant que, en application de ce décret, le ministère veut instituer une indemnité versée au niveau de l’établissement pour l’accomplissement de ces missions. Il est une preuve de la nocivité du décret 2014-940 abrogeant les décrets de 50, que la direction du SNES doit donc cesser de soutenir.

On remarque dans cette prime des éléments qui rejoignent notamment le RIFSEEP, prime au « mérite » imposée à l’ensemble de la fonction publique : une très large autonomie est offerte aux chefs d’établissement pour rémunérer des missions. Le projet de décret liste un certain nombre de missions (coordination de disciplines, heures de laboratoire, référents culture, etc.) mais rien n’obligerait les chefs d’établissement à rémunérer celles-là précisément. Par ailleurs, rien ne les empêcherait non plus d’indemniser toute autre mission qu’ils jugeraient « d’intérêt pédagogique ou éducatif », c’est dire si les chefs d’établissement auraient toute liberté pour rémunérer… ou pas les enseignants de leur choix ! Le tout à partir d’une enveloppe fixée à chaque établissement par les rectorats.

Le Ministère instituerait 6 taux de rémunération annuels allant de 312,50€ à 3750€ : une différence de 1 à 12 !

Les chefs d’établissement pourraient donc décider d’une part du salaire des enseignants, récompenser les bons et loyaux services de ceux qu’ils affectionnent et au contraire, punir les autres. Le fait que ces indemnités doivent être présentées au CA ne donne aucune garantie. Au contraire, on peut s’inquiéter du fait que les parents d’élèves auraient eux aussi un droit de regard sur une partie des rémunérations des enseignants.

Bien sûr, dans le contexte actuel, créer cette indemnité signifie rogner sur les DHG, budgets de fonctionnement de nos établissements. Cela signifie aussi plus d’inégalité entre établissements, entre collègues. Pour certains collègues, les professeurs d’EPS qui assurent une coordination, par exemple, les taux préconisés entraîneraient même une baisse de rémunération.

Mais surtout, alors que l’ensemble des fonctionnaires subit depuis 8 ans le gel des salaires, la volonté du gouvernement est claire de substituer au salaire défini par des critères nationaux, un système de paiement à géométrie variable, en fonction du bon vouloir des autorités locales. Cela donnerait au gouvernement, aux chefs d’établissement un formidable moyen de pression pour imposer leurs volontés et continuer leur travail de destruction de l’enseignement public. Cela, à l’inverse, laisserait les enseignants isolés individuellement face à ces attaques.

Dans l’article consacré à cette indemnité, l’US N°749 (journal du SNES-FSU) indique : « Pour le SNES-FSU, ce projet est inacceptable. » Mais alors, faut en tirer les conséquences.

La direction du SNES doit donc exiger le retrait pur et simple de ce projet de décret. Elle doit rompre toutes discussions sur ce projet avec le gouvernement. Elle doit s’adresser aux autres organisations syndicales afin d’organiser le combat commun pour obtenir ce retrait.

Des dizaines d’élèves, des professeurs sanctionnés pour avoir

"posé des questions insupportables".

Agissons pour imposer le Front Uni des organisations syndicales

pour la levée des sanctions, l’arrêt des poursuites !

Des dizaines d’élèves et de professeurs sanctionnés et réprimés pour avoir, au lendemain du 7 janvier, posé des "questions insupportables"

En réponse au député UMP Goasguen – bien connu pour œuvrer inlassablement pour que soit reconnue comme délit, toute expression d’une opinion antisioniste et favorable au droit du peuple palestinien –, Najat Vallaud-Belkacem avait eu cette réponse incroyable : « Même lorsqu’il n’y a pas eu d’apologie du terrorisme, il y a eu de trop nombreux questionnements. Nous avons entendu : "Oui, je soutiens la liberté d’expression, mais..." ou encore : "Il y a deux poids deux mesures". Ces questions nous sont insupportables. ».

Vallaud-Belkacem a annoncé, au terme de son intervention, des sanctions. Ces sanctions n’ont pas tardé, tant contre les élèves que contre les professeurs. Comme l’indique Vallaud-Belkacem elle même, il ne s’agit pas de sanctions pour apologie du terrorisme, mais pour avoir posé "des questions insupportables", ou s’agissant des enseignants, pour avoir tenté d’y répondre.

Ainsi ce professeur d’Arts plastiques de Mulhouse mis à pied par le recteur, puis réintégré suite à une pétition signée par 3000 collègues, et surtout à une grève suivie à 80% dans son établissement pour sa réintégration.

Ainsi ce professeur de philosophie de Poitiers qui déclare considérer "les djihadistes comme des fascistes" mais avoir invité ses élèves à réfléchir sur "les causes du terrorisme" et pour cette raison immédiatement suspendu de ses fonctions (Voir http://www.centre-presse.fr/article...).

On le voit, “l’union sacrée”, “l’union nationale” donne au gouvernement l’opportunité de prendre des mesures dignes des pires régimes totalitaires. Relève de la même logique la publication quelques jours après le 11 janvier des programmes d’ “éducation civique et morale” qui, entre autres prévoient l’intervention dans les établissements de la hiérarchie militaire pour “expliquer” les conflits actuels.

Le courant Front Unique de la FSU a présenté lors de son conseil national des 20 et 21 janvier la courte motion suivante – rejetée sans explication par ceux qui au sommet du syndicat soutiennent l’union sacrée :

Levée des sanctions à l’encontre des personnels et des élèves

La Ministre de l’Education Nationale a déclaré à l’Assemblée nationale le 14 janvier :

« En effet, même là où il n’y a pas eu d’incident, il y a eu de trop nombreux questionnements de la part des élèves. Nous avons tous entendu des phrases telles que : « Je soutiens Charlie, mais… », ou encore : « C’est deux poids deux mesures : pourquoi défendre la liberté d’expression ici, mais pas là ? ». Ces questions nous sont insupportables, surtout lorsqu’on les entend à l’école, qui est chargée de transmettre des valeurs. »

Le Cdfn condamne ces propos et exige la levée immédiate des sanctions frappant les personnels et les élèves en application des injonctions ministérielles.

Mais le combat des professeurs de Mulhouse obtenant la réintégration de leur collègue avec le soutien des responsables départementaux du SNES, montre que l’aspiration à l’unité contre toute sanction, pour la défense des libertés démocratiques, de la défense du métier d’enseignant – qui consiste précisément à aider les élèves à formuler leurs questions et à y répondre – est puissante. Elle doit s’imposer aux dirigeants syndicaux !

Nous invitons les collègues dans les établissements, les syndiqués dans leurs instances syndicales à prendre partout position pour exiger des directions syndicales (FSU, CGT, FO) qu’elles se prononcent contre toute sanction.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les revenus des enseignants bientôt tributaires de leur cote d’amour chez les chefaillons
28 janvier 2015 - 14h35

Le SNES doit exiger ... Je rigole ! Depuis quand il a capitulé ! Le grand snes !



Les revenus des enseignants bientôt tributaires de leur cote d’amour chez les chefaillons
28 janvier 2015 - 15h15 - Posté par

Il a en particulier capitulé un certain 27 mars 2014, quand il a vendu comme des poulets au ministère 400 000 enseignants du Secondaire . Ce matin, deux militants du Snes distribuaient des tracts devant la Maison des Examens, où se tenaient les épreuves de l’Agrégation (probablement appelée à disparaître bientôt, d’ailleurs). Un collègue a apostrophé une distributrice qui voulait lui fourguer sa propagande, en lui disant : vous êtes des jaunes, je ne veux plus entendre parler de vous. Jamais. Comme il a raison...





Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
1 commentaire
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite