Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical

de : Christian Delarue
samedi 17 octobre 2020 - 23h16 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical

Par L’UFAL - UNION DES FAMILLES LAÏQUES 17 octobre 2020

L’UFAL exprime son horreur et sa sidération face à l’assassinat ignoble de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie qui exerçait au collège Le Bois d’Aulne de Conflans-Saint-Honorine. La République a été atteinte dans son cœur même : l’école publique. Un professeur a été assassiné pour avoir exercé sa mission : instruire ses élèves d’un principe fondamental, celui de la liberté d’expression.

En charge de l’Enseignement Moral et Civique, Samuel Paty était sur la ligne de front. Il a eu le courage d’expliquer à ses élèves que la liberté d’expression comprend le droit de caricaturer un prophète. Il a eu le courage d’illustrer son propos en montrant deux exemples de ces caricatures. Parce qu’il a eu ce courage, il est devenu une cible.

Ce courage est d’autant plus héroïque que l’institution elle-même ne l’a pas toujours eu. Pendant des années, elle a fermé les yeux ; même après les attentats de 2015, elle a continué à entretenir la culture du « pas de vagues ». Dans son rapport de 2004 sur Les signes et manifestations d’appartenance religieuse dans les établissements scolaires, Jean-Pierre Obin alertait déjà le ministère sur la prégnance de l’idéologie islamiste dans certains établissements. Ce rapport a été mis sous le boisseau par le ministre. Le « livret Laïcité » ministériel lancé sous Mme Valaud-Belkacem en 2016 refusait d’établir une hiérarchie entre savoir scientifique et croyances religieuses ; il n’a été corrigé qu’après protestations des laïques. Le ministère ne trouve rien à redire quand les activités scolaires menées à l’extérieur sont accompagnées par des bénévoles portant des signes religieux ostensibles.

Ces atermoiements ont largement contribué à l’autocensure des professeurs. Craignant de ne pas être soutenus par l’institution face aux contestations des élèves et des parents d’élèves, ils finissent par ne plus parler de ce qui fâche. Et l’obscurantisme a gagné.

Samuel Paty n’a pas cédé à l’autocensure. Il en a payé le prix fort. Son assassinat est une mise en demeure, pour l’institution, de clarifier une fois pour toutes son discours : de rappeler, avec fermeté et sans ambiguïté, qu’un professeur est en droit de montrer des caricatures de Mahomet en cours. En refusant de publier les caricatures danoises de Mahomet, les rédactions avaient fait de Charlie une cible ; en décourageant les professeurs de montrer ces caricatures à leurs élèves, le ministère transformerait en cibles ceux qui, comme Samuel Paty, oseront encore le faire.

Aujourd’hui, les professeurs ne risquent plus seulement de se voir empêcher d’instruire pour peu que les savoirs qu’ils enseignent heurtent la sensibilité religieuse de leurs élèves : ils risquent désormais d’être décapités dans la rue, pour peu que leur nom soit jeté en pâture sur les réseaux sociaux.

Cet assassinat montre en outrela porosité entre le communautarisme du quotidien (les parents d’élèves « choqués ») et le l’islamisme radical sous sa forme la plus violente. C’est un militant d’une organisation « humanitaire » islamique, qui a lancé la cabale menée contre Samuel Paty, provoquant le sinistre passage à l’acte d’un terroriste. L’islam politique est un tout et la Républiqueson ennemie.

Le Président de la République doit s’en souvenir : on ne peut en même temps dénoncer le séparatisme de l’islamisme radical, et construire un « islam de France » avec certains de ses inspirateurs idéologiques, fréristes ou salafistes : c’est de leurs discours radicaux que se nourrit le terrorisme.

https://www.ufal.org/ecole/ecole-communiques-de-presse/les-hussards-noirs-de-la-republique-sont-desormais-les-cibles-de-lislamisme-radical/?utm


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
18 octobre 2020 - 17h05 - Posté par Raymond H

"Ces atermoiements ont largement contribué à l’autocensure des professeurs. Craignant de ne pas être soutenus par l’institution face aux contestations des élèves et des parents d’élèves".
C’est d’autant plus cynique que - semble-t-il - ce professeur, après enquête de son inspection académique, a dû s’excuser devant les parents d’élèves concernés.
Cet enseignant est mort deux fois :
 une première fois par le lâchage de sa hiérarchie, discréditant ainsi son cours et donc donnant raison au plaignant intégriste (quel courage !) ;
 une seconde fois, pour de bon, par les mains d’une jeune embrigadé par des idéologues fascistes qui, juridiquement, n’ont commis aucun faute et s’en tireront sans doute alors même que ce sont eux les vrais responsables en ce qu’ils arment idéologiquement ceux et celles qui passent à l’acte.
Sans compter cette gauche angélique toujours prompte à crier au "padamalgame" mais déni toute réalité de l’emprise de l’islamisme et de ses desseins théocratico-fascites réels.
Je serais la famille de Samuel Paty, je refuserais la présence des représentants de l’académie qui l’a lâché et des traitres en général.



UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
24 octobre 2020 - 14h42 - Posté par Raymond H

Avec les menées islamo-fascistes de toutes formes, nous sommes revenus à la veille de l’école publique obligatoire et de 1905, quand il fallait affronter la religion dominante d’alors, la religion catholique, pour sortir le peuple de sa misère idéologique et culturelle, emprisonné par cette religion.
A cause de certaines reculades, de certains accommodements, de certaines complicités de bienpensants (surtout de gauche), nous devons repartir à l’offensive. Regagner le terrain perdu et pousser l’offensive jusqu’à réduire l’islamisme mortifère, terroriste ou non.
Il va falloir que les hussards noirs repartent à la bataille, mieux armés et surtout, totalement soutenus par le peuple, quelque soit les choix de consciences de chacun/une.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite