Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)


jeudi 21 janvier 2021 - 14h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 93.5 ko

En 1991, le chanteur Morice Benin sortait son album intitulé ’Essentiel’, un titre qui résonne furieusement en ces temps troublés où les gouvernements montrent une fois de plus, une fois de trop, leur détestation des artistes, en prenant pour prétexte la crise sanitaire. L’artiste qui a débuté en 1967 n’a pas attendu les collapsologues pour chanter le saccage de l’environnement par la folle industrialisation.

Le grand public n’a pas oublié ses passages mémorables de 1987 à 1991 au Théâtre Dejazet et à l’Olympia. Mais il faut insister, le chantre écolo a chanté jusqu’à sa mort, dans toute la France mais aussi à l’étranger. Pour lui, les pays n’existaient pas. Il le chantait, le clamait en français et en esperanto.

Morice Benin nous a quitté le 19 janvier 2021. Mais son chant va nous accompagner encore longtemps.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le chanteur Morice Benin nous a quittés (1947-2021)
7 février 2021 - 20h36 - Posté par christian

Bonjour
Après avoir fait un stage d’atelier écriture chanson avec Morice Benin dans l’Hérault, j’avais écrit une nouvelle sur lui et je viens de découvrir à l’instant qu’il nous a quitté. Perte d’un grand poète. Voici la nouvelle. Christian

L’insoumis

Dieu s’éveille de bon matin entouré par Ses ombres. Il a bien dormi. Les nymphes ont été gentilles cette nuit. Pas de cauchemar sur l’humanité. Tout-va-bien !
Pourtant, dans le néant insondable, l’éternité Lui pèse. Il ne déjeune pas ce matin comme à son habitude d’un appétit cosmique. Le moral est bon pourtant mais Dieu s’ennuie quelques micros secondes. Il lui manque quelque chose. Comme il n’est jamais à court d’idée, Il se dit : « Tiens, je vais envoyer un petit rêve dans l’espace, un tout petit désir de rien du tout, une inspiration divine quoi ! »

Cent milliards de milliard d’années plus tard, un petit pouf dans l’Esprit de Dieu, le petit Morice se promène dans Paris, près du Sacré-Cœur. Il ne sait pas qu’il est un rejeton d’une idée diabolique : la vie. Il ignore, comme tous les autres d’ailleurs, que l’Eternel, l’Incréé, entendez l’Inexplicable, souffle au cœur même de son ventre et malgré lui, emporte ses poumons vers le ciel et les tire vers la terre dans une danse amoureuse. C’est un être vivant dans un dessein animé !
Le petit Morice marche d’un pas joyeux, nonchalant, sautillant comme un jeune chevreau sur les rochers des trottoirs de Paris. Il vient d’arriver du Maroc avec toute sa famille. A peine avait-il posé le pied dans la rue Montmartre qu’il s’est échappé du petit appartement vétuste où les siens avaient atterri. Et le voilà tout seul dans un monde inconnu, débordant de curiosité, tel un explorateur avide de trésors à découvrir.
Le petit Morice a bien dormi pourtant. Pas de cauchemar. Il n’a pas déjeuné ce matin comme à son habitude d’un appétit d’ogre. Le moral est bon. Il ne s’ennuie pas, contrairement à certain, haut placé, et pourtant il lui manque quelque chose. Il ne sait pas ce que c’est mais cela ne l’inquiète point. La nuit commence à tomber lentement mais il ne s’en rend pas compte. Il a beaucoup marché et emplit ses yeux comme un ciel se gonfle d’étoiles petit à petit et explose de lumières.
Tout à coup, un grand moustachu se plante devant lui. On dirait Dieu en personne tellement il est énorme. Morice fait volte face et s’enfuit mais la main du colosse le stoppe dans son élan et il se retrouve en train du faire du trapèze entre les paumes géantes.
  Alors gamin, dit-il d’une grosse voix, qu’fais-tu là à ct’heure ?
  Vous pouvez pas me poser ! supplie Morice.
Le grand homme lâche son emprise en retournant sa proie vers lui. Il pose Morice sur le plancher des vaches. Non ce n’est pas Dieu, se dit Morice, Dieu ne mâche pas ses mots lui avait dit le grand rabbin.
  T’as plus d’crèche, mon bonhomme, demande l’ogre.
  Heu, je me promène, bafouille Morice.
  T’as pas vu qu’fait nuit !
Morice prend conscience de la nuit. Il s’est laissé emporter comme au cœur d’une danse par les couleurs, les lumières, les artistes assis en train de peindre tout autour du Sacré-Cœur. Il s’est perdu dans les portraits, les tableaux, les images, les gravures, la musique. Ah la musique ! Morice fait face au grand homme et répond :
  Je crois que je me suis perdu, monsieur, répond-il avec un large sourire timide.
Morice n’a que huit ans. Il est un peu frêle, un peu rêveur, un peu bohème, un peu beaucoup Morice. Ce gamin n’a pas peur de moi, se dit le grand homme. Il a l’air très éveillé. On dirait mon petit Paul il y a quarante ans.
  Viens moussaillon, on va t’le retrouver ton bercail. J’m’appelle Hugo.
Il lui tend ses immenses pognes et l’entraîne au café des arts à deux pas de là. Morice lance sa main et disparaît dans celle du géant.
  Salut la compagnie, dit Hugo en poussant la porte. J’vous amène un p’tit d’homme qui n’en paraît pas. Y’a d’l’avenir dans ce gamin, moi j’vous dis. J’vous présente Morice.
Et tous viennent voir le futur prodige.
  Donne-moi ta main Morice ! dit la vieille Irma avec tendresse et l’entrainant vers une table.
Elle regarde, palpe, ferme les yeux, soupire, glousse, mâchonne des mots incompréhensibles dans une langue secrète et s’exclame :
  Mais c’est qu’il dit vrai, le père Hugo, ce gamin, c’est un futur petit génie !
  Comme nous tous, pouffe un vieux soulard !
  Oui, répond la vieille, sauf que lui il a quelque chose que vous n’aurez jamais : il a l’amour inconditionnel de sa mère.
La vieille se tait et plonge dans les yeux de Morice. Elle ajoute :
  Sauf que le petit il ne le sait pas !
  Vous avez dit quoi, demande Morice, complètement enchanté par la musique, les rires, la danse et l’ambiance.
  Rien, dit la vieille. Si… tu vas devenir un grand homme, petit d’homme, ajoute-t-elle avec profondeur. Hé, venez voir bande d’artistes à la semaine. Voyez, ce mioche, et bien un jour il vous clouera le bec avec son art.
Soixante ans plus tard, Morice Bénin se souvient de la vieille Irma. Il n’est pas devenu un grand homme. Il a fait mieux, il est resté ce qu’il a toujours été, un insoumis, un troubadour. Il s’apprête à écrire sa cinq cent cinquante deuxième chansons. Il se pose devant sa guitare, celle-là même donnée un soir de hasard par un certain Hugo en souvenir de son petit Paul parti trop tôt. Il écrit : L’amour est sans attente, l’attente est sans amour, le piano en velours lançait ses notes ardentes…
Sa femme rentre et regarde les premiers vers posés. Elle l’interpelle :
  Super, mais tu ne m’avais pas dit que tu allais écrire une chanson sur la terre, tu sais celle qu’on hérite de nos enfants ?
Dieu se lève dans la lumière de bon matin. Les nymphes ont encore été gentilles. Pas de cauchemar sur l’humanité malgré les prophètes assassinés. Il a bien déjeuné. Le moral est bon. « Tiens, se dit-il, où en est mon inspiration divine d’hier matin ? Il écarte l’espace infini d’un revers de la main, tire un coin du voile de l’éternité et observe… « Tiens, se dit-il encore, le petit Morice, je l’avais bien programmé pour chanter du flamenco dans les arènes, si mes souvenirs sont bons ! Qu’est ce qu’il mijote ?
Dieu descend un œil… Hum, c’est sympathique, se dit Dieu en tendant l’oreille cette fois …. N’oubliez pas, dit la chanson, de laissez cet endroit propre comme il était quand vous êtes arrivés…, n’oubliez pas de rendre cette terre, un peu près aussi belle qu’à l’arrivée… »
« Dans le fond, se dit Dieu, j’aime bien les insoumis, même s’ils n’en font qu’à leur tête. Eux au moins, ils sont créatifs. » Et Il referme le voile d’Isis.
« Tiens, se dit Dieu, si je veux sauver le monde, je ferai bien de faire entrer bien plus d’insoumis sur la terre. Je vais y réfléchir. »
Le Tout puissant s’en retourne vaquer à ses occupations avec un petit air de musique dans l’Esprit. « N’oubliez pas… »
Non, Dieu n’oubliera pas, il a trop fait la sourde oreille !

Christian Boscus 12 septembre 2012






Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
3 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite