Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Solidarité totale avec le peuple palestinien qui résiste !

de : UJFP
vendredi 14 mai 2021 - 19h06 - Signaler aux modérateurs
PNG - 280.6 ko

Les dirigeants israéliens pensaient avoir gagné : un rapport de force militaire totalement en leur faveur, une Palestine fragmentée, une communauté internationale complice, des dirigeants arabes exigeant des Palestiniens qu’ils renoncent à leurs droits.

L’occupant a accentué ce qu’il pratique depuis des décennies : la colonisation, l’occupation, le nettoyage ethnique, les humiliations, les destructions de maisons, les confiscations de terre, en y ajoutant ce que le suprématisme a produit : une explosion de racisme qui prend des formes d’hystérie collective dans des chasses à l’homme impitoyables.

Résister à l’oppression, ce n’est pas seulement un droit, c’est un devoir. Le droit international le dit.

Dans cette guerre, il n’y a pas des « extrémistes » des deux côtés comme certains médias le prétendent. Il y a un occupant qui pratique l’apartheid et un occupé qui résiste.

Jérusalem Est a été annexé, il y a plus de 50 ans. La « judaïsation » de la ville et la tentative d’expulser les Palestiniens de leur ville sont permanentes. Les quartiers de Silwan et de Sheikh Jarrah sont en lutte contre des colons qui les expulsent de leurs propres maisons avec l’appui de l’armée et de la « justice ». Les dernières élections israéliennes ont montré la force des partis ultra racistes en Israël. Des manifestations et des marches aux cris de « Mort aux Arabes » se sont généralisées, nous rappelant à nous, Juifs, les pogroms qui ont jalonné notre histoire.

La mosquée Al-Aqsa est pour tous les Palestiniens un symbole de leur existence, de leurs droits, de leur dignité. L’intrusion extrêmement violente de l’armée israélienne sur l’esplanade et à l’intérieur de la mosquée ont amplifié la révolte palestinienne. Ils ont renouvelé ce qu’ils ont pratiqué lors des Intifadas : se battre avec des pierres contre les fusils en espérant que l’émotion de l’opinion, face à la férocité de la répression, affaiblira l’occupant. À nous de leur donner raison en développant la solidarité.

Une phrase attribuée à Ben Gourion disait « les vieux mourront, les jeunes oublieront ». Non seulement, ils n’oublient pas, mais, malgré la division palestinienne, malgré le discrédit qui frappe l’Autorité Palestinienne, ils jouent un rôle essentiel dans la révolte actuelle.

Ce qui se passe à Gaza, prison bouclée par terre, par mer et par air, rappelle les massacres précédents de 2008, 2012, 2014 ou 2019. Dans ce petit territoire surpeuplé manquant d’eau potable et d’électricité, l’occupant détruit des immeubles et rase des quartiers. Sa propagande affirme qu’il combat les terroristes, c’est une fois de plus la population civile qui subit les destructions, les familles décimées et la violence des bombardements.

Cette fois-ci, il y a eu une riposte, prouvant à l’occupant qu’il aura à payer le prix de ce qu’il inflige aux Palestiniens.

En Israël même, les milices d’extrême droite se sont déchaînées contre les Palestiniens de 48. La télévision a filmé en direct le lynchage d’un homme considéré comme « arabe » à Bat Yam. Ces imitateurs du Ku Klux Klan ont toujours bénéficié de la plus complète impunité. Les « heurts », comme disent les médias, qui se sont propagés dans toutes les villes dites « mixtes », sont en fait un début de nettoyage ethnique voulu sans dissimulation par de nombreux partis politiques israéliens. Les Palestiniens d’Israël, voués à être des citoyens de seconde zone depuis le vote de la loi « Israël État Nation du peuple juif » ont montré leur solidarité avec ceux de Jérusalem et de Gaza en manifestant.

Ce qui se joue en Palestine nous concerne toutes et tous. Soutenir le peuple palestinien, c’est refuser un monde de racisme, d’apartheid, d’enfermement.

Nous dénonçons la complicité des États-Unis qui viennent d’empêcher le Conseil de Sécurité d’adopter une motion contraignant Israël à arrêter son agression.

Nous dénonçons la complicité de la France et de l’Europe qui contribuent à criminaliser la résistance palestinienne et s’opposent à toute sanction contre l’occupant. Le président de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité) a été mis en garde-à-vue et les prochaines manifestations de soutien à la Palestine sont menacées d’interdiction.

Sans sanctions, les massacres actuels se reproduiront.

La Commission Israël-Palestine, pour la Coordination nationale de l’UJFP, le 13 mai 2021


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite