Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Positions de la FSE Paris I et IV sur les émeutes

de : OXYGENE-FSE (Paris I)
dimanche 13 novembre 2005 - 11h38 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Extrait de notre dernière lettre d’info ci-jointe

Communiqué du vendredi 11 novembre 2005

Bouna et Zyed sont morts. Voulant échapper à tout prix à un contrôle de police, ils se sont réfugiés dans un transformateur et en sont morts. Les mensonges gouvernementaux (tentant de les faire passer pour des cambrioleurs) ne sont pas parvenus à cacher la vérité : Bouna et Zyed ont fui la police parce qu’ils connaissent les pratiques policières.

Leur mort suscite la colère, la révolte, la haine contre l’Etat policier. Cet Etat qui a parqué les travailleurs précarisés dans des Cités, et qui ne cherche qu’à éviter l’explosion sociale par quelques subventions, et de plus en plus par le harcèlement policier. Cet Etat qui démantèle un à un tous les acquis sociaux arrachés par les travailleurs.

La révolte de la jeunesse des Cités est légitime. Pour la mâter, le gouvernement a décrété l’Etat d’urgence, c’est-à-dire la remise en cause des libertés fondamentales, comme le droit de manifester ou de se réunir. Le gouvernement propose aussi de rétablir l’apprentissage dès 14 ans et d’augmenter les bourses au mérite au détriment des bourses sur critères sociaux.

Nous sommes pleinement solidaires des jeunes des Cités face à la répression. Nous réclamons l’arrêt de toutes les poursuites et la libération des jeunes révoltés. Nous exigeons la levée immédiate de l’Etat d’urgence. Nous refusons fermement l’apprentissage à 14 ans et les bourses au mérite : il faut renforcer et développer le système national de bourses sur critères sociaux. La FSE revendique la mise en place de la « garantie sociale étudiante », c’est-à-dire l’extension de la Sécurité sociale aux besoins de formation, en faisant payer l’aide sociale étudiante par les patrons (cotisations sociales). Cf. http://oxygenefse.free.fr/fse/congr...

Tous ensemble, nous devons combattre le gouvernement. Alors que les grèves sont une à une brisées par le gouvernement, c’est le moment de faire converger toutes les colères sur le gouvernement. Il faut un front uni de la jeunesse et des travailleurs contre le gouvernement.

 http://oxygenefse.free.fr

Word - 134.5 ko
lettre info

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Positions de la FSE Paris I et IV sur les émeutes
13 novembre 2005 - 12h08

Il faudrait absolument mais il n’y aura pas...



> Positions de la FSE Paris I et IV sur les émeutes
13 novembre 2005 - 16h43 - Posté par

Bien sûr que si, il y aura.

Michèle


> Positions de la FSE Paris I et IV sur les émeutes
13 novembre 2005 - 16h51

Excellent texte.

A priori il y aura une manif unitaire mercredi. Soyons-y très nombreux, déterminés, contre l’état d’urgence, contre la répression, pour le départ du pouvoir-UMP, pour l’égalité partout !



Video "Vous etes bien urbain", par Charles Pépiot
22 novembre 2005 - 18h34

Video :" Vous etes bien urbain"

par charles Pépiot, durée 4mn47, visible sur le site http://charlespepiot.free.fr

Cette vidéo effleure( pour ne pas se salire , pour garder la tête haute et les mains propres, au moins une « Minute » de papier hygiénique « souvenirs souvenirs » , et la verve policée, pour ne pas chagriner une population française vieillissante, assoiffée par le réchauffement de la planète qui lui déshydrate les muqueuses déjà ratatinées comme des bananes séchées, par les taxes « suce moelle la » et de fabuleux programmes de télévision toujours plus subversifs, encadrée par la « sainte ni touche pas, mais sors ta carte que jl ’a gratte » TF1 la bien nommée ; cette population apeurée par le déchaînement des sauvageons dealers devenus artistes d’un soir sur la chaîne « privée » et les autres bien sur, pourquoi s‘en priveraient elles ? « Cracheurs de feu, experts en disparition de bus, artificiers molokoviens et autres tours de magie à renvoyer a ANPE du spectacle tout bon Copperfield, qui se respecte le conduit, pas encore sarkozifié », d’ affamés de mc Donald, de Nike « sa mère », et de barrettes de savonnettes coupées, venus elles, de Ketama , pas de Marseille ),Donc elle effleure je disais (revenons à nos moutons) la question du sens de l’appropriation et du détournement de « l image » pour de très differentes démarches « louables » ou non ( le mètre carré deviens si chère et cher aux yeux promoteurs), par les cinéastes et similis cinéastes à des fins artistiques esthétique politique, et pour d’autres,humoristiques commerciales comme canal+ de frik , ou révolutionnaires… attention les yeux, citation :« Le détournement est le contraire de la citation, de l’ autorité théorique toujours falsifiée du seul fait qu’elle est devenue citation, fragment arraché a son contexte, a son mouvement, et finalement a son époque comme référence globale et a l’option précise qu’elle était a l’intérieur de cette référence, exactement reconnue ou erronée… Guy Debord, dans le chapitre de La négation et la consommation dans la culture. 1967 » , et l’utilisation de ce dit détournement de l’information par les gouvernements grâce au biais des médias à des fins, cette foi ci, de manipulation « publicitaires ou informations étatiques globalisés » ,bien après les réflexions de Guy Debord en 1967 sur la société du spectacle et l’ usage que l on peu en faire dans une démarche de subversion et de révolution permanente.Sur les émeutes de novembre 2005, le show dans Paris, Los Angeles au prix du ticket de metro ou de la redevance télé, tous derrière les écrans, sarkozi devant les camera, « Sarko cherche, il trouve ! » , ajoute un garçon de 13 ans, portant un appareil dentaire et un sweat-shirt "Boston" « Même notre collège est défoncé, sale, loin d’ici. On est dans une zone d’éducation prioritaire, mais ils nous ont grillé la priorité ! » .Aie le feux, et les flammes dans la rue ravivent celles de certains partis, on voulait juste karchériser, nettoyer, aseptisé les citées dortoirs, pas foutre le feu a la baraque, on va pas envoyé l’ armée pour quelques sauvageons pyromanes !, les pompiers ?, les CRS ?, ok, on s en occupe, mais d’abord la télé, et après on eteind le feu, que ça serve au moins pour la prochaine campagne de sécurisation du territoire et de l encadrement du citoyen, que l’on puisse castrer de l’utopie, tailler du rêve, faire de la compote des libertés avec des morceaux choisis par la pensée « bien pesante » des lumineux intellectuels français, à la soirée chez Cartier, on n’en a parlé entre deux petits fours et une coupe de champagne, mais on est vite passé a autre chose, tant que la bourse ne craque pas.Pendant ce temps, Professeurs, philosophes « il y en a qui ne doutent de rien… » et artistes « aux normes européennes » sont invités, à participer à la table ronde organisée à l’École des Beaux-Arts, le dernier sujet était ( ne riez pas, ils ne l’on pas fait expres ) , :« Faut-il différencier les photographes des artistes utilisant la photo ? », à croire que l’esprit de refoulement dans l’intelligentsia artistique en France atteint des sommets de pertinence incommensurable.
L’important, disait la bande-annonce du film « La Haine » en 1995 , n’est pas la chute mais l’atterrissage, et l’ atterrissage est difficile après 50 années de blockhaus dortoirs bétonnés aux périphéries des villes, exclus de la vie sociale, qui engendre pertes et fracas, fractures et rhumatismes, produit un terreau propice a des partis qui tendent d’un bras rigide les idées et des méthodes d’une droite extrême. Belle base d’une Europe inégale et froidement dirigée vers l’idéologie de croissance des inégalités, qui rappel parfois dans les diatribes de nos hommes politiques, quelques discours amères entendu dans des années 30 par nos grands parents, les nostalgiques de Vichy se frottent les mains sales, les lecteurs de « Minute » jubiles, le mass media deviennent un passe pour les ordures .La chute est difficile quand on parle de supprimer les acquis sociaux difficilement obtenu du peuple et non de ses syndicats escrocs.Feux de pailles et rien d’autres , quelques centaines d’images, quelques paroles de ministres sinistrés, mon cul sur la commode et malheureusement quelques victimes, pour quel résultat ?

Un enlisement toujours plus difficile à s extirper, trop loin d’une révolution permanente, pas de révolution du tout , juste quelques cris anecdotiques, quelques poubelles et voitures brûlées, et un peu de spectacle « merde in France » , mais demain tout sera rentré dans l’ordre, jusqu‘au prochain clash, le goût du Veuve Clicquot chez Fauchon ne change pas, celui du sandwich grec avec des frites pas cuites non plus, dormez tranquille, la révolution ne sera pas télévisée, elle sera permanente ou ne sera pas.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite