Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Rencontre-débat avec les candidats à l’étranger de RIFONDAZIONE : mercredi 1er mars à 19h30, 120 rue Lafayette 75010 PARIS


de : Carlo Cartocci
jeudi 23 février 2006 - 19h31 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 32.5 ko

Mercredi 1er mars rencontre-débat avec :
 Gennaro Migliore, responsable département étranger du PRC
 Anna Piccardi, de Stuttgart, candidate au Sénat pour le PRC
 Alberto Sipione, de Bâle, candidat à la Chambre des députés pour le PRC
 Nora Tagliazucchi, secrétaire féderale PRC, Bruxelles
 Roberto Ferrario, membre du secretariat fédéral, PRC, Paris
 Fernanda Marrucchelli, commission immigration PCF e conseillère municipale de Paris, de nationalité italienne
19h30, 120 RUE LAFAYETTE 75010 PARIS

Pour la première fois les Italiens à l’étranger voteront. Une grande occasion pour nous tous.

de Carlo Cartocci traduit de l’italien par karl&rosa

Les listes des candidats de l’Unione pour la circonscription ’étranger’ ont été présentées. En effet, aux prochaines élections législatives et sénatoriales, les citoyens italiens résidant à l’étranger voteront eux aussi. Ils voteront par correspondance et six sénateurs et douze députés leur sont réservés. Ce n’est pas peu. De fait, la circonscription ’étranger’ a un poids équivalent, ou même supérieur, à certaines régions italiennes : Val d’Aosta, Molise, Ombrie, Trentin, etc.

Dans le cas d’une quasi égalité entre les deux camps, les sénateurs et les députés venant de l’étranger pourraient être déterminants. On n’a pas beaucoup parlé, jusqu’à présent, de cette nouveauté et c’est une erreur, de même que ce fut une erreur de négliger ou de prêter peu d’attention, pendant tant d’années, aux millions d’Italiens qui vivent et travaillent dans les cinq continents, à leurs problèmes, à leur sensibilité sociale et politique, aux liens qu’ils maintiennent avec l’Italie, parfois même après une ou deux générations. Comme cela se passe souvent avec les immigrés, on utilise aussi avec les émigrés la formule ambiguë : ils sont une ressource. Et oui, parce que le made in Italy, les produits alimentaires, industriels et culturels italiens se maintiennent sur le marché mondial en partie aussi grâce à la consommation qu’en font les émigrés.

D’un autre côté, on parle parfois des émigrés avec une rhétorique aux allures patriotiques et souvent régionalo-folkloriste, on répète des lieux communs, on érige en mythes les "fortunes amassées par un dur labeur", on cache les histoires de vies fatigantes et souvent douloureuses que les émigrés pourraient nous raconter. Mais, ensuite, nous les considérons comme des extracommunautaires : quand ils reviennent en Italie, s’ils reviennent en Italie, nous les considérons comme des citoyens de seconde zone qui doivent reconquérir leurs propres droits en luttant contre les lenteurs et l’indifférence de la bureaucratie.

Les Italiens du monde, au contraire, sont pour nous une grande occasion, les connaître et être en relation avec eux peut nous permettre d’accomplir une expérience nécessaire et vivifiante : apprendre à regarder la réalité de manière moins eurocentrique, quand ce n’est pas italocentrique. Dans le monde surviennent des phénomènes sociaux, politiques et de mœurs que nous nous empressons de lire et de juger dans une seule perspective, celle qui fait référence à notre expérience, à notre système de principes, d’habitudes ou de stéréotypes. Et pourtant, nous avons dans le monde des concitoyens qui vivent ces phénomènes et ces expériences de l’intérieur, des hommes et des femmes qui pourraient nous aider à comprendre et qui vivent en Australie comme au Canada, en Allemagne comme au Moyen-Orient ou en Amérique du Sud.

L’Amérique du Sud, justement, une région géopolitique d’une grande vitalité, où l’on expérimente des formes de démocratie participative, de vastes alliances de gouvernement, des luttes sociales et politiques pour l’indépendance économique, pour la défense des biens communs, pour se libérer du néolibéralisme et de la domination des Etats-Unis. Il y a tant de citoyens d’origine italienne qui participent à ce difficile et exaltant processus : nous, souvent, nous jugeons de loin, sans interroger et sans écouter ceux qui, de loin, pourraient nous parler.

Pour toutes ces raisons, je pense que notre parti doit s’engager dans les élections à l’étranger. Nous, nous n’avons pas voté en faveur de la loi sur le vote à l’étranger, cette loi ne nous plait pas, nous en aurions voulu une différente et surtout une qui tienne compte de manière unitaire aussi bien du vote des émigrés que du vote des immigrés, mais, aujourd’hui, nous nous présentons à ces élections, au sein de l’Unione, dans des listes communes. Nous étions présents à la table qui a désigné les candidats, nous avons participé à l’établissement du programme de l’Unione pour les Italiens dans le monde.

Nous l’avons fait en essayant d’être nous-mêmes : loyaux et critiques, unitaires sans renoncer à notre spécificité. Le compromis atteint voit toutes les forces de centre gauche essentiellement d’accord sur le programme, mais nous ne pouvons pas ne pas exprimer un désaccord de fond sur la façon dont ont été choisies les candidatures. On a agi le plus souvent avec les mêmes règles que celles qu’on suit en Italie : de nombreuses candidatures ont été décidées par les partis en proportion de leur poids électoral en Italie. Le critère de choisir parmi des indications venant des bases locales de chaque pays n’a pas prévalu, ou rarement.

Ceci a déterminé, en particulier en Amérique du Sud, le mécontentement d’ associations, de mouvements et de groupe de base et la composition de la liste s’est caractérisée dans un sens modéré. En ce qui concerne notre parti, nous avons demandé des indications aux fédérations de l’étranger, aux cercles, aux camarades des mouvements et nous avons soumis les candidatures au Secrétariat, à la Direction et au Comité Politique National. En Europe, nous présentons au Sénat, la camarade Anna Piccardi, de Stuttgart et à la Chambre des députés, le camarade Alberto Sipione de Bâle, en Amérique du Sud, le camarade Arduino Monti, de Rio de Janeiro à la Chambre des députés.

Nous invitons les associations, les groupes, les mouvements, les adhérents aux partis de gauche et aux syndicats de l’Europe et de l’Amérique du Sud à concentrer leurs votes sur ces camarades qui sont l’expression d’une réalité migrante qui vit, qui lutte et qui rêve d’un autre monde possible.

http://bellaciao.org/it/article.php...



Imprimer cet article





C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
1 commentaire
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
1 commentaire
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
3 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite