Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Italie, Silvio Berlusconi : un programme électoral vraiment sans titre


de : MATTEO BARTOCCI
lundi 27 février 2006 - 03h21 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 13.4 ko

Pour la Casa della Libertà [le rassemblement de centre-droit, NdT] il ne s’agit que de "continuer". La famille et le Sud à l’Udc [les ex démocrates-chrétiens, NdT], les "racines chrétiennes" et le fédéralisme à la Ligue lombarde, plus de menottes à Alleanza nazionale [les post-fascistes, Ndr], des juges et des procureurs séparés à Forza Italia. Mais le gouvernail reste à Giulio Tremonti : l’Etat va tout vendre.

de MATTEO BARTOCCI, ROME traduit de l’italien par karl&rosa

Moi, patrie, famille. Où l’usage du pronom personnel n’est pas une coquille [Moi = Io et Dieu = Dio, Ndt]. Dans un discours à la télé, Silvio Berlusconi a "dévoilé" le décalogue du centre-droit pour la prochaine législature. Un programme électoral sans surprises, présenté explicitement à l’enseigne de la "continuité" par rapport à ce qui à été fait jusqu’ici.

Loin des exhibitions médiatiques, évitant tout commentaire sur les réponses très dures des magistrats à ses déclarations de jeudi, le Cavaliere débite devant des centaines de journalistes les "36 grandes réformes" déjà lancées par la Casa delle libertà et aussi, à la fin, le programme pour l’avenir. Un avenir qui commence par l’affirmation une fois pour toutes que le schéma aux trois têtes est fini à tous jamais : "Le chef unique de la coalition - la loi le définit ainsi - est Silvio Berlusconi, né à Milan le 29 septembre 1936".

C’est exactement comme cela que débute le "programme électoral 2006", après une couverture blanche, sans titre, avec vingt petites pages dont presque la moitié servent à illustrer le cadre de "valeurs" qui rassemblent l’alliance bariolée de centre-droit. L’analyse "historique" sur le quinquennat berlusconien a été directement écrite par Giulio Tremonti. Et ça se voit : il y a les tours jumelles, l’engagement tardif pour le "billet à 1 euro", la "concurrence déloyale" de la Chine et de l’Inde, une globalisation trop rapide, la censure de "la religion forcenée du marché par laquelle la gauche devait se faire pardonner son communisme". En somme, Berlusconi gouvernait mais la gauche mondiale (la réformiste, bien entendu) encourageait les horreurs du néo-libéralisme.

Sur les valeurs, la trame prend un peu d’épaisseur. "En 2000 - lit-on dans l’incipit - la Casa della libertà est née de la liberté, dans la liberté et pour la liberté. Voila justement - nous explique-t-on - la raison de son nom". La confirmation du "choix européiste et atlantique" est suivie d’arguments contradictoires, que le texte lui-même admet être "un peu difficiles à expliquer". Il est dit en effet que le "choc des civilisations" est un risque à conjurer et, en même temps, on met au "centre du programme" "nos racines judéo-chrétiennes", définies, comme le veut la Ligue, comme l’architrave identitaire du "nouveau" centre-droit.

Suit un décalogue. Dix points programmatiques qui débutent tous par un "Nous continuerons" : "Nous continuerons la modernisation du pays, nous continuerons notre politique étrangère, nous continuerons à créer des opportunités d’emploi pour tous", etc. etc. Si Tremonti s’était plaint de l’absence de chiffres dans le programme de l’Union, il s’est peut-être distrait dans la rédaction du sien. Dans les quelques pages qui suivent on trouve des propositions de détail comme l’abolition de la taxe sur les (petites) enseignes et l’éducation sanitaire dans les écoles. Mais le premier point, comme le voulait l’Udc, est la famille : une "communauté naturelle basée sur le mariage entre un homme et une femme". Entre l’augmentation des crèches et le lait artificiel gratuit pendant six mois surgit le "quotient familial" dans la déclaration des revenus et un livret d’épargne à terme de chaque nouveau-né à dépenser à l’avenir sur le marché de l’instruction, pour garantir une "réelle liberté de choix éducatif entre école publique et école privée". Deuxième point : le Sud. On prévoit plus d’infrastructures (y compris, évidemment, le pont sur le Détroit) et "la lutte à la criminalité organisée". A côté de cela, il y a la création de zones franches "duty free" évoquant Taiwan ou Dubaï plutôt qu’Amalfi. Il y a ensuite le fédéralisme fiscal et en même temps une fiscalité avantageuse, qui compense "le développement". Et enfin, va aussi naître la grande banque du Sud, publique privée, rêvée par Tremonti.

Mais le programme se développe, en zigzaguant beaucoup, sur quelques lignes précises : l’assainissement des comptes et le fédéralisme fiscal se réaliseront à travers une méga vente du patrimoine public évaluée (à sa valeur maximale) à 1100 milliards d’euros. Un "grand pacte" entre l’Etat et les institutions locales qui va mener à la vente des deux tiers des biens publics. Les habitations aussi feront évidemment partie de la grande braderie. On fera le reste en récupérant 30% de l’évasion fiscale. Le rêve de "moins de taxes pour tous" à une époque de vaches maigres est ainsi rogné sur un taux maximum de 40%, modéré par le quotient familial. Et toc pour les célibataires !

Au moins pour l’école et l’université, le gros est déjà fait : on concédera "seulement" aux universités de se transformer librement en fondations ouvertes au privé.

Ce n’est que sur la justice que le Cavaliere se permet enfin quelque chose, en présentant la séparation des carrières des juges et des procureurs (avec deux CSM séparés eux aussi) en évoquant une vision où "l’avocat de l’accusation entre dans le bureau du juge le chapeau à la main et ne le tutoiera plus jamais". Pour le reste, l’argument s’achève par beaucoup de menottes et plus de prison, comme l’aiment certainement La Ligue et Alleanza nazionale.

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...



Imprimer cet article





Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
1 commentaire
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite