Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

MARX ECRIVAIT : LES IDEES DOMINANTES SONT EN TOUS TEMPS LES IDEES DE LA CLASSE DOMINANTE...


de : Giustiniano Rossi
lundi 6 mars 2006 - 04h30 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 31.7 ko

de Giustiniano Rossi, Collectif Bellaciao traduit de l’italien par karl&rosa

L’interview accordée par Berlusconi, vendredi 3 mars, aux lecteurs de La Stampa web et de Le Monde.fr confirme, s’il en était besoin, que le président du Conseil a appris à appliquer parfaitement la leçon de Goebbels, ministre de la propagande du 3ème Reich, selon laquelle il suffit de répéter des mensonges un nombre de fois suffisant pour qu’ils deviennent des vérités.

1. À ceux qui lui contestent l’énorme différence de ressources dans la campagne électorale entre lui et Prodi, Berlusconi répond que son patrimoine personnel est le fruit de sa compétence, de ses capacités et de son travail et que cela n’a donc aucun sens de le comparer à celui de Prodi.

Et pourtant, il suffit de lire, par exemple, quelques-uns des livres écrits par Marco Travaglio - à partir de "L’odore dei soldi" [L’odeur de l’argent, ndt] - pour découvrir que les premiers 500 milliards de lires utilisés par Berlusconi dans son activité originaire de promoteur immobilier sont de provenance inconnue mais ce qui est connu, c’est qu’il hébergeait et salariait dans sa villa d’Arcore un certain Vittorio Mangano, un palefrenier qui ne connaissait rien aux chevaux mais avait d’autres compétences : en fait, c’était un mafieux notoire.

En outre, on sait que sa fortune médiatique est due à des lois plus que complaisantes approuvées par le gouvernement Craxi, ex président du Conseil italien et secrétaire du parti socialiste, condamné pour corruption et qui a échappé à son arrestation en parvenant clandestinement à sa villa en Tunisie (où il est mort dans son lit des années plus tard : pour les immigrés clandestins aussi il y a deux poids et deux mesures ! Un bel exemple d’émigration choisie et non subie, conforme aux projets du ministre de l’intérieur français, Sarkozy). Son début en politique, en 1994, après que l’opération "Mains propres" avait balayé la moitié du parlement italien, corrompu - comme tant d’autres parlements de la "civilisation occidentale supérieure" - jusqu’à la mœlle , avait été savamment préparé par la franc-maçonnerie - dont le "plan de renaissance démocratique" a été mis en œuvre point par point par son gouvernement - outre la Mafia, dont le garant semble être Marcello Dell’Utri, plusieurs fois condamné, aujourd’hui encore son bras droit dans son entreprise-clef, Publitalia, en plus d’être sénateur de Forza Italia.

L’homme de la rue qui ne navigue peut-être pas sur Internet mais qui a les pieds sur terre a remarqué que, grâce à la possibilité, garantie par le conflit d’intérêt non résolu, de placer son intérêt personnel avant celui du pays, Berlusconi a non seulement épongé les dettes qui pesaient sur ses entreprises mais multiplié sa richesse personnelle et celle de ses clients aussi nombreux qu’avides.

2. À ceux qui lui contestent l’éclatant fiasco de la politique européenne de son gouvernement, Berlusconi, qui a inauguré son mandat avec l’assassinat de Carlo Giuliani en 2001 à Gênes, comparé les partisans aux "combattants" de la République de Salo’, pratiquement aboli le contrat de travail et rendu la consommation de drogues légères condamnable au même titre que le trafic de drogues dures, répond que son gouvernement n’est pas un gouvernement de réactionnaires, de fascistes, de xénophobes ou de racistes, mais un gouvernement pro-européen. Allez donc savoir au nom de quel européisme il est devenu le cireur de pompes préféré du président américain Bush qu’il a suivi dans l’aventure irakienne, dans sa politique purement philo israélienne au Moyen-Orient, dans la prétention de la supériorité de la civilisation occidentale et dans d’autres conneries inspirées par les pires néo e théo conservateurs américains, parvenus à mettre en discussion jusqu’au darwinisme.

3. À ceux qui, préoccupés, le questionnent sur les infiltrations mafieuses dans les sous-traitances, en particulier par rapport aux futurs travaux pharaoniques pour le pont sur le détroit de Messine, Berlusconi répond tranquillement que le problème n’existe pas, que les entreprises agissent en Sicile dans la transparence la plus grande et en toute légalité, que la police durant son gouvernement, a arrêté 807 dangereux malfaiteurs et que le parlement a pérennisé la prison ferme pour les mafieux. En un certain sens, il a raison : en effet, pourquoi se préoccuper de la mafia quand, en Sicile, sa coalition dispose de l’écrasante majorité du conseil régional et de son président, en procès pour collusion avec la mafia en même temps que de nombreux conseillers élus grâce au trafic des votes géré par la mafia elle-même selon le vieux système ayant fait ses preuves et largement appliqué par la démocratie chrétienne ? C’est bien connu : quand les criminels sont au pouvoir, le problème du crime n’existe pas.

4. Quelqu’un lui demande, à lui, une opinion sur la justice qu’il accuse tranquillement d’être politisée, préoccupée de défendre les intérêts des corporations et des partis (pas son parti-entreprise, naturellement, qui a recyclé la pire faune chrétienne démocrate et socialiste chamboulée par les scandales entre la fin des années ’80 et le début des années ’90). Et pourtant, c’est un homme qui a fait plusieurs fois l’objet de procès dont certains, dans lesquels il est accusé de divers délits financiers, sont encore aujourd’hui en cours. Comme d’autres puissants, il s’en est tiré en faisant en sorte de prolonger outre mesure la durée des procès avec l’aide de ses avocats (la moitié des députés élus dans sa coalition sont des avocats) pour en arriver à obtenir la prescription et quand cela n’a pas été possible, pour faire approuver, en se servant de sa majorité au parlement, des lois sur mesure, pour lui et pour ses proches collaborateurs - comme Cesare Previti, ex ministre de la Défense et son avocat personnel, sénateur de Forza Italia - permettant d’échapper aux condamnations. Il en va tout autrement pour les 60 000 détenus dans les prisons italiennes dont la moitié est en attente de jugement et à qui le gouvernement Berlusconi a même refusé une amnistie, pourtant limitée ! Ils n’ont évidemment ni les compétences ni les possibilités du président du Conseil qui a, en son temps, gagné les élections en soutenant qu’il conduirait le pays comme il avait dirigé ses entreprises , se présentant comme le champion de l’évasion fiscale et de l’argent facile ! En ce qui concerne la qualité de la politique économique de son gouvernement les chiffres sont parlants, par contre pour ce qui est de l’évasion fiscale et de l’enrichissements facile ses partisans les plus intimes n’ont pas été déçus.

5. Et à ceux, enfin, qui lui demandent ce que l’histoire retiendra de lui, à part le foot et la télé, il répond qu’elle se souviendra d’un homme qui s’est fait par lui-même et a modernisé le pays en le sauvant d’une idéologie néfaste, l’idéologie communiste, pour ne pas la nommer. Et pourtant tout le monde sait que les transferts de footballeurs ont servi à Berlusconi à déplacer des caisses noires d’une entreprise à une autre ou à les faire disparaître dans des paradis fiscaux difficiles à contrôler, qu’aucun des chantiers de grands ouvrages entrepris par son gouvernement n’a jamais été terminé, que la condition des infrastructures en Italie a nettement empiré ces dernières années (il suffit de penser aux catastrophes ferroviaires à répétition), qu’en 2003 et en 2005 la croissance économique a été égale à zéro et que dans la seule année 2005 on a perdu plus de 100 000 emplois tandis que le déficit public a désormais atteint 108% du PIB. Un résultat qui a fait dire au secrétaire de la CGIL, Guglielmo Epifani, que la note que les travailleurs italiens donnent à Berlusconi équivaut à ses résultats : zéro.

Et celle que lui donneront les électeurs ? Nous le saurons bientôt.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> MARX ECRIVAIT : LES IDEES DOMINANTES SONT EN TOUS TEMPS LES IDEES DE LA CLASSE DOMINANTE...
6 mars 2006 - 13h00

Berlusconi c’est le distributeur locale de l’agence Bush ,multinationale vivant de traffics,d’influences,commerce de drogues, de sexes , de jeux etc ..c’est bien connut que les boy’s sont arrivé avec al capone dans leurs valises et depuis ils sont aux commandes ,juste leurs taille a changé ,ils sont devenus multinationale ,comme dans parrain avec une benediction papale ,a l’assaut du monde ...fiction ou pas ?






La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
2 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
1 commentaire
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
2 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52
ANTIFASCISME : Faire barrage au retour de la bête, sous toutes ses formes !
vendredi 9 - 21h36
de : Lepotier
COVID19 : Le Syndicat National des Professionnels infirmiers
vendredi 9 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite