Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Italie : Une progression de la gauche de la gauche


de : Gaël De Santis
vendredi 14 avril 2006 - 11h28 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 12.6 ko

de Gaël De Santis

Refondation communiste est la liste qui a le plus gagné en sièges au Parlement. La "sinistra radicale" doit maintenant trouver sa place au sein d’une coalition où elle est minoritaire.

Les élections italiennes n’ont pas seulement vu la victoire de la coalition de centre gauche de Romano Prodi. Les formations de la « sinistra radicale » (la gauche radicale) ont progressé. Le parti de la Refondation communiste (PRC) de Fausto Bertinotti "est la liste qui a le plus gagné en sièges au Parlement", notait hier le journal du PRC, Liberazione. Refondation, deuxième liste de gauche à la chambre et troisième parti au Sénat, a obtenu 41 députés et 27 sénateurs (contre 12 et 4 lors de la précédente législature). À la Chambre il passe de 5 % à 5,84 %, au Sénat de 5,1 % à 7,32 %. Le Parti des communistes italiens gagne 200 000 voix à la Chambre. Il double son nombre de députés (de 8 à 16) et gagne 0,5 point, à 2,32 %. La Fédération des Verts continue d’osciller autour de 2 %. Des résultats en progression qui font dire au responsable des affaires internationales et de la Gauche européenne de Refondation, Gennaro Migliore, que c’est "une victoire de la gauche alternative".

Après cinq ans de régime berlusconien, ces partis qui avaient fait de la défaite de la droite une priorité se félicitent de cette victoire, pour laquelle l’unité a été nécessaire puisque l’Union ne doit de gagner à la Chambre que de 25 000 voix. Pour le responsable international du Parti des communistes italiens (PDCI), Iacopo Venier, « l’Italie a repoussé les attaques de Berlusconi contre le système démocratique », c’est pour lui la confirmation de la « ligne politique juste » qu’a suivi son parti depuis sa naissance en 1998 « contre Berlusconi ». Le PDCI a été créé en 1998 par des militants de Refondation quand le PRC a fait tomber le gouvernement de Romano Prodi en quittant la coalition de gauche.

Reste à définir une stratégie

La gauche radicale fait pour l’instant l’analyse qu’elle a été déterminante dans cette victoire, d’autant plus que les modérés n’ont que très peu rogné sur l’électorat de Berlusconi. Pourtant toute la stratégie des deux poids lourds de la coalition, les Démocrates de gauche (DS, socialistes, ex-PCI) et la Marguerite (centristes) a consisté en une course au centre et à la modération. Après les mouvements sociaux d’ampleur qui ont secoué le pays, contre la participation italienne à la guerre en Irak en mars 2003, ou contre la modification de l’article 18 qui facilitait le licenciement en mars 2002, la victoire « n’aurait pu avoir lieu sans la dynamique des mouvements », explique Gennaro Migliore (PRC).

Reste maintenant à la gauche radicale à définir une stratégie pour les années à venir. Communistes italiens et Refondation ont négocié d’arrache-pied un programme qui prévoit le retrait des troupes en Irak, ou des mesures contre la précarité. Ils ne comptent pour autant que pour que pour un cinquième de la coalition, ce qui pourrait freiner le développement des mouvements sociaux. De plus, l’Unione n’ayant que deux sièges d’avance au Sénat, le risque est de voir les franges les plus modérées de la coalition en appeler à la discipline de coalition. L’ancien président du Conseil Massimo D’Alema (DS) réclamait hier dans une interview donnée à la Repubblica ses alliés à « un grand sens de la responsabilité ». Le leader centriste Francesco Rutelli appelait lui à la création d’un Parti démocrate regroupant toutes les forces modérées, pour marginaliser la gauche de la gauche.

Reconfigurer la gauche radicale.

Pour Gennaro Migliore la solution viendra des mouvements sociaux. Il reprend donc le mot d’ordre de la plus grosse fédération syndicale italienne, celle de la métallurgie, la FIOM, selon laquelle « il n’y a pas de gouvernement ami des mouvements » sociaux. Et de rappeler l’expérience de Naples où Refondation, tout en étant dans l’administration municipale de gauche, a mené bataille et obtenu, grâce à la mobilisation citoyenne, la remunicipalisation de l’eau, privatisée par le centre-gauche. Dans tous les cas, cette victoire de l’Unione appelle à une reconfiguration de la gauche radicale. Refondation communiste est engagé dans la création d’un « nouveau sujet politique » qui prendrait la forme d’une section italienne du Parti de la gauche européenne (PGE), qui tiendrait son premier congrès en juin. Certains candidats sur les listes de Refondation, comme Vladimir Luxuria, ou des syndicalistes de la FIOM se sont d’ores et déjà montrés intéressés. Le PDCI voudrait mettre fin à cette dispersion, par la création d’une confédération des forces de gauche.

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
14 avril 2006 - 16h52

une bonne nouvelle pour les partis progressistes !

cependant une question pourquoi le PdCI a quitté le PRC en 1998 ?
n’est il pas un frein pour la constitution d’un nouveau PCI fort ?

nicoals



> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
14 avril 2006 - 18h27 - Posté par

Parce que le "PdCI" in refondazione avant la scission était la taupe du PDS à l’intérieur de rifondazione. Et qu’après 1998, (et l’attitude "sectaire" - en fait "digne"=, le PDS croyait pouvoir liquider rifondazione par ectte scission. (et il y encore beaucoup de "taupes" du PDS dans rifondazione...


> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
14 avril 2006 - 18h58

Et bien , c’est celà, construire un pôle de gauche, inflexible socialement, un pôle qui agglomere les révoltuionnaires, les alternatifs, les communistes, les verts de gauche, avec comme conditions des attitudes concrêtes d’opposition aux logiques ultra-liberales (pas de pactisation, pas de gouvernement avec des liberaux, refus du TCE et du traîté de Nice, solidarité européenne, etc), en faveur de l’extension de la démocratie et donc contre les grandes entreprises capitalistes despotiques, etc.

Et vous n’auriez pas été plombés par l"alliance imposée avec le prodisme que je suis sûr que votre progerssion aurait été plus considérable encore...

Car ce sont les travailleurs qui poussent en Europe et recherchent les voies de la contre-offensive, leur résistance crée un espace renforçant, du moins électoralement, les forces de gauche radicales, partout en Europe depuis plusieurs années.

Bravo Refondation, il faut encore s’ouvrir, pousser les feux de la démocratisation des fonctionnements internes, mener le fer pour la démocratisation la plus large possible des organisations , syndicats, associations, coopératives, municipalités, où vos militants et sympatisants sont....

La presence à vos côtés de gens comme Vladimir Luxuria prouvent que vous êtes dans ce bon chemin.

Puissent LO, la LCR et le PCF, ainsi que des boutiques plus étroites entendre celà...
Pour la gauche du NON , large, sociale, ça fait longtemps que l’affaire est prête.

Copas



> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
15 avril 2006 - 04h53 - Posté par

En tant que humble militant de base de Aubervilliers, hélas non, en France au niveau des organisations communistes (quelles soient du PCF ou du trotskysme, ou de l’"anarcho-syndicalisme" de la CGT (pour eux il n’y en a qu’une : celle de 1905 ! et de la clause de "l’abolition du salariat" dans sa Charte dite "charte d’amiens" (eN hommage, certes au maigre congrès de délégués de l’assemblée amiénoise de 1905 - quand se déclenchait la première révolution des Soviets, à "Pétrograd"" - les amiénois l’apprirent qu’en ...1906. mais surtout en l’honneur du mouvement communaliste du XIIème siècle, en Europe de l’Ouest, et dont Amiens, fût alors une des plus grandes cités.), nous en sommes très loin de la maturité d’une organisation de masse comme "Rifondazione". Nous sommes plus favorisés en France, par le fait que "spontanément" - les masses sont plus révoluitionnaires !!!
C’est le hasard du "climat" d’ici - au sens plus lattitudinal du terme _ qui a sans doute produit cette aberration d’arriération locale du "French people"" quant à la rationalité économique la plus élémentaire "We shall never surrender"


> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
15 avril 2006 - 15h18 - Posté par

Refondation est certes une belle organisation mais en parler comme d’une organisation de masse à la difference du PC français , de LO et de la LCR , est peut-être un peu (énormement ...) exagéré....

Entre 5 et 7% des voix aux élections n’est pas l’indice, même indirect, d’une organisation de masse. Il faut être raisonnable là dessus....

Par contre, effectivement il y a plus d’ouverture chez Refondation qu’en France.

En France il y a trois organisations qui, pour des tas de raisons, peuvent encore penser se la jouer solo. Au delà des divergences politiques réelles existantes encore (qui souvent parcourent l’interieur de chacune des organisations d’ailleurs)...

Je demeure persuadé qu’existe, partout en Europe, la place pour un courant puissant organisé, tirant les leçons des dictatures nomenklaturistes et menant la bataille pour l’extension de la démocratie, donc pour la supression du capitalisme, pour la défense des majorités sociales.

Copas





Appel à soutien aujourd’hui place Sainte-Marthe !
mardi 29 - 19h00
de : jean1
En macronie on est en guerre, la mobilisation ne suit pas pour la cause Humaine ?
mardi 29 - 13h56
de : joclaude
1 commentaire
PRIX NOBEL POUR LA PAIX : La candidature de Cuba enregistrée !
lundi 28 - 22h53
de : joclaude
COVID19 : video avec le Professeur TOUSSAINT
lundi 28 - 22h42
de : joclaude
Quand l’Etat espagnol se retourne contre…le gouvernement !
lundi 28 - 18h56
de : Antoine (Montpellier)
Rage et désespoir au rassemblement en hommage à Doona à Montpellier
lundi 28 - 17h49
1 commentaire
L’autre « police des moeurs »
lundi 28 - 13h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Bielorussie : réponse pertinante de Loukachenko !
lundi 28 - 11h08
de : joclaude
5 commentaires
Justice sociale et climatique : « sans mouvements sociaux, il ne se passera rien »
lundi 28 - 09h15
Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
2 commentaires
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite