Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Non aux fachos


de : Jean-Yves DENIS
samedi 22 avril 2006 - 17h35 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 38.1 ko

de Jean-Yves DENIS

Dans les médias actuellement (par ex. "Libération") , il y a ces nouvelles :

 L’extrême droite séduit plus de 30 % des français, Le F.N. serait donc un parti puissant.
 Ségolène royale obtient plus de 30% dans les sondages, elle serait donc l’unique force contre la droite.
 Nicolas Sarkosy se lache une nouvelle fois, en utilisant un slogan F.N. :

"Si certains n’aiment pas la France, qu’ils ne se gênent pas pour la quitter"

Il semble surtout que la surdité continue concernant l’analyse de l’opinion publique.

Chez les verts, seuls les candidats favorables au "OUI" pour le TCE seront autorisés à se présenter.

Au P.S. également, on sait que seuls les candidats favorables au TCE seront présidentiables.

Après, il ne faut pas trop se demander pourquoi il y a une "LE-PENISALISATION" de l’opinion, car en fait depuis quelques temps, il y a une négation de l’opinion.

La gauche anti-capitaliste, celle qui ne part pas en vacance avec ségolène n’est pas representée.

"populaire" est devenu synonyme de "populiste", les crétins sont ceux qui ne votent pas comme les prévisions des agences de sondages.

Partout le même constat : les "gens d’en hauts" ne comprennent pas pourquoi les "gens d’en bas" sont tellement indifférents concernant les problèmes graves du TCE et du CAC40. Etre dans la merde est une notion anti-européenne.

Mais c’est pas nouveau : les pauvres sont tellement indifférents aux problèmes graves des riches...

Il y a ce triste constat depuis ces dernieres années ; en réponses aux offensives sans pitié des officiers du capitalisme mondial, la seule réponse politique a été la démagogie xénophobe, a savoir que seul l’extérieur était responsable de la situation de précarité qu’on connait actuellement.

La question qui fache est juste ; pourquoi ne pas voir que c’est à l’intérieur, avec cette obsession de toujours subventionner ceux qui sont l’origine du problème - Les fameux entrepreneurs du CAC40 - , et je vous invite à lire le texte suivant (dépêche AFP) qui montre bien ce qu’est l’idéologie réactionnaire ; si cela ne va pas bien, que ceux qui sont mécontents se taisent ou bien s’en aillent.

Depuis plus de 30 ans, l’idéologie libérale s’impose et dit qu’il n’y a pas le choix.

Avant 1789, la monarchie de droit divin n’avait pas d’alternative.

Heureuseument, on a vu que les regimes pouvaient changer, parfois dans la violence (1793) , parfois en douceur (quand ?).

Il y a des alternatives non violentes à la violence du capitalisme nationaliste imposé en france. Une première mesure, simple, est par exemple d’imposer un programme de construction de logements sociaux, permettant à toute personne d’accéder à un logement, ce qui devrait être un droit universel.

Ce n’est pas un rêve, mais juste l’application de la constitution qui est sensée être le fondement de nos lois. Pour le travail, c’est la même chose : le devoir du gouvernement est d’assurer qu’il est garanti pour tous, et non comme on le voit maintenant que c’est une chose à obtenir après de pénibles recherches.

C’est simple : un citoyen n’est ni un esclave ni un consommateur . Ni un salarié ni un client. Un contrat de soumission n’est pas légal, point final.

C’est peut-être idiot, mais qui a pensé à ce simple fait : si au bout de sa période d’essai de 3 mois, un travailleur constate que son patron est complètement nul, quelles sont les modalitées légales pour le virer ?

Si c’est la jungle UMP-FN, d’accord, mais dans ce cas l’inscription "LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE" sur les mairies devrait definitivement être effacés.

JPEG - 13.7 ko

Nicolas Sarkozy courtise les électeurs du FN

"Si certains n’aiment pas la France, qu’ils la quittent", a déclaré à 2.000 adhérents le président de l’UMP qui ira chercher "un par un" les électeurs frontistes.

Quatre ans après le 21 avril 2002 et la qualification de Jean-Marie Le Pen pour le deuxième tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a annoncé son intention d’aller chercher "un par un" les électeurs du Front national et de la "gauche populaire", Parti communiste en tête.

Devant près de 2.000 nouveaux adhérents de l’UMP réunis à Paris, le ministre de l’Intérieur s’est posé en "homme de droite, de la droite républicaine", mais "pas un conservateur".

A un an presque jour pour jour du premier tour de la prochaine présidentielle, celui qui ne fait plus mystère de son intention de briguer la succession de Jacques Chirac a appelé à un rassemblement qui irait dépasserait "le seul critère de la gauche et de la droite".

"Immigration choisie"

Tablant sur une année 2006 "passionnante", le président de l’UMP a promis qu’il ne "fuirait pas le débat" sur l’immigration, évoquant notamment un durcissement des conditions du regroupement familial.

"Il y a encore quelques années, prononcer le mot et déjà vous étiez un raciste", s’est-il indigné.

"Je n’accepte pas cette pensée unique qui empêche de parler des problèmes (...) Ne pas avoir le courage de parler, c’est faire le lit des extrêmes".

Fraîchement revenu de Guyane française, où il a assisté aux obsèques d’un gendarme, Nicolas Sarkozy a de nouveau décliné les grandes lignes du projet de loi qu’il doit défendre à l’Assemblée nationale à partir du 2 mai et dont l’objectif est de promouvoir une "immigration choisie".

"Au nom de quoi les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, l’Angleterre, l’Allemagne et tant d’autres choisiraient les meilleurs étudiants, les meilleurs travailleurs et nous nous n’aurions le droit de choisir personne pour subir tout le monde. Cette politique, ce n’est pas la mienne", a martelé le président de l’UMP.

"Si certains n’aiment pas la France..."

L’immigration zéro ne correspond, à ses yeux, ni à la réalité, ni à l’histoire de la France mais une fois installés, les immigrés doivent suivre les règles du jeu, a-t-il prévenu.

"S’il y en a que cela gêne d’être en France, qu’ils ne se gênent pas pour quitter un pays qu’ils n’aiment pas (...) On ne peut pas demander à un pays de changer complètement ses lois, ses habitudes, ses coutumes tout simplement parce qu’elles ne plaisent pas à une infime minorité", a-t-il souligné.

Cette phrase rappelle le slogan de Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France (MPF) : "La France, tu l’aimes ou tu la quittes".

Chef d’un "mouvement politique qui dit ce qu’il est et ce qu’il veut", Nicolas Sarkozy dit "comme il le pense qu’on en a plus qu’assez de devoir en permanence avoir le sentiment d’être obligé de s’excuser d’être Français".

Désespoir

Avant 2007, Nicolas Sarkozy veut s’atteler à la création d’une majorité la plus large possible, dans laquelle entrent "naturellement" les électeurs du Front national.

"Pourquoi devrais-je considérer que je ne devrais parler qu’à une partie des électeurs (...) On devrait plutôt se réjouir qu’un dirigeant d’une formation politique républicaine aille les chercher un par un pour les convaincre que Le Pen, c’est une impasse", a-t-il insisté.

Pour Nicolas Sarkozy, ceux qui ont voté Front national le 21 avril 2002 "ce n’était pas parce qu’ils pensaient que Le Pen était un espoir, mais parce qu’ils s’imaginaient que nous les avions désespérés".

La gauche populaire aussi

Les électeurs frontistes, "il nous les faut, mais je veux aussi m’adresser à la gauche populaire, à tous ces gens qui vivent dans les quartiers et qui ont le sentiment d’être abandonnés par la République, à tous ces gens qui ont cru au Parti communiste", a poursuivi le président de l’UMP.

"Je souhaite qu’ils se reconnaissent en nous et qu’ils puissent avoir un espoir en nous", a-t-il ajouté. "Derrière ce mouvement du changement" que représente l’UMP à ses yeux, "un certain nombre d’hommes et de femmes de la gauche peuvent se dire qu’avec nous, ça va changer". (Reuters)

http://permanent.nouvelobs.com/poli...


Vive la sociale , non aux fachos.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Non aux fachos
23 avril 2006 - 16h50

Merci pour cette synthèse exact de la montée du fachisme (depuis un moment déja).
Gauche NON au TCE (actuel en tout cas)

Le problème c’est qu’il y aura toujours des gens qui diront : "ailleur c’est pire, tu préfères peut être la Chine, la Russie" ect...

Les gens sont résignés, voila le problème majeur...

++



> Non aux fachos
25 avril 2006 - 11h57

Excellent !

C’est vrai que l’opération médiatique consiste à propulser tous les candidats du OUI à coup de sondages bidons...

Avec une prime d"amour" pour Ségo, qui est une femme... l’adresse de la bourgeoisie, c’est de faire du neuf avec du vieux !

Nana






Vidéo de l’entretien de Christophe Prudhomme, médecin urgentiste CGT
samedi 31 - 14h53
de : joclaude
1 commentaire
Drame pendant la récolte des pommes dans les Alpes de haute-Provence
samedi 31 - 14h25
de : joclaude
L’obscurantisme hors de l’école et des quartiers
samedi 31 - 07h30
de : Christian Delarue
2 commentaires
NICE : 19 mosquées pour combien d’islamistes en cette ville ?
vendredi 30 - 10h25
de : joclaude
2 commentaires
« Tête nue sauf »(religion) : Retrait de voile et kippa en salle d’audience des tribunaux de France !
vendredi 30 - 08h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
1948 : La famille humaine et la dignité humaine.
vendredi 30 - 08h23
de : Christian Delarue
André Comte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
jeudi 29 - 20h57
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un confinement allégé comme ligne Maginot d’une 2e vague violente
jeudi 29 - 14h38
7 commentaires
rois d’égout - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 28 - 18h38
de : Hdm
PANORAMA SUR MADAGASCAR Pays d’avenir ou d’infortune
mercredi 28 - 18h21
de : allain graux
BOLIVIE Les élections du 18 octobre 2020
mercredi 28 - 18h17
Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur
mercredi 28 - 13h03
de : nazairien
3 commentaires
C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
2 commentaires
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
6 commentaires
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
4 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite