Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Mettons les toxiques hors la loi : RDV samedi

de : raj
vendredi 13 octobre 2006 - 16h22 - Signaler aux modérateurs

Communiqué de Presse - Octobre 2006

Collectif REACH IDF

Réglementation REACH : Avant le vote final, le collectif REACH informe les citoyens aux Jardins des plantes et leur demande d’agir

Paris, le 13 octobre 2006 : La réglementation mettant en place un nouveau système baptisé REACH (Enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques) revient sur le devant de la scène européenne car les deux institutions européennes, le Parlement européen (vos élus) et le Conseil européen (émanation des gouvernements) vont se prononcer en 2e lecture à la mi-novembre 2006 et amender le texte adopté en 1ère lecture en 2005.

Cette réforme est cruciale pour les citoyens européens : c’est l’occasion d’obtenir l’abandon des pires substances chimiques, de donner aux citoyens le droit de savoir quelles sont les substances chimiques présentes dans les produits qu’ils consomment, et de créer un nouveau système encourageant les industriels à inventer de nouveaux produits plus sûrs et plus soutenables d’un point de vue écologique.

En 2e lecture, la commission de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (ENVI) se sont prononcées sur les amendements à apporter au texte de la future réglementation chimique, Reach . Ils ont fait le choix de réaffirmer les positions exprimées par le Parlement européen, lors de la première lecture en novembre 2005, que le Conseil des ministres avait refusé de prendre en considération. En se prononçant à 69 % en faveur de la substitution obligatoire des substances dangereuses mais aussi pour un devoir général de prudence instaurant une responsabilité juridique des industries chimiques sur leurs produits, ainsi que pour l’accès des consommateurs à l’information, les parlementaires ENVI redonnent un avenir à l’esprit de réforme de Reach et, ce faisant, à nos enfants et à l’environnement. C’est un signe très positif pour les étapes suivantes : le vote en plénière et les négociations avec le Conseil et la Commission européenne.

De leur côté les associations représentant l’industrie chimique à l’échelle européenne, le CEFIC et l’UNICE, semblent regretter ce choix qu’elles jugent défavorable à la " maîtrise valable des risques ". Ce concept flou qu’elles opposent à l’approche de " substitution " et qui rappelle le fameux " usage contrôlé de l’amiante ", a permis de maintenir le matériau mortel sur le marché quinze ans de trop. Ce rétablissement du principe de substitution constitue une victoire de la société civile face au lobby de l’industrie chimique qui, pour l’instant, n’a gagné que sur un point : le nombre désormais réduit des tests imposés aux 30 000 substances visées par Reach.

Dans deux études publiées l’an dernier " Toxiques en héritage " et " Industrie française et chimie verte ", Greenpeace France a illustré combien la position de l’industrie chimique européenne est déplacée. D’un côté une menace bien réelle, la présence de toxiques dans le corps des enfants dès le stade fœtal, de l’autre, une menace fantôme, les soit-disant coûts " insurmontables " pour l’industrie française, en fait tout à fait à même de les assumer, et en devoir de mettre fin aux plus de 20 000 cancers professionnels par an que son irresponsabilité génère.

A l’occasion de la Fête de la Science et avant le vote en séance plénière à Strasbourg, les collectifs REACH demandent aux citoyens d’agir en signant une pétition adressée aux députés UMP les plus sensibles aux sirènes de l’industrie chimique et qui se refusent à adopter le principe de substitution. Pour symboliser cette dépendance, les collectifs procéderont au mariage d’un député UMP avec l’industrie chimique européenne.

Le collectif REACH IDF donne rendez-vous au Jardin des plantes samedi 14 octobre

à 14 heures pour agir avec les citoyens et marier N. Fontaine euro-députée UMP avec l’industrie chimique

JPEG - 545.5 ko

Pour plus d’informations :

Rapports sur www.vigitox.org - Cyberpétition sur www.chemicalreaction.org


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite