Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La Sérénade pour Paolo Persichetti, c’est maintenant !

de : Oreste Scalzone
mardi 6 février 2007 - 02h29 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 21 ko

Oreste Scalzone honorera une promesse qu’il a faite voici un moment, mais qu’il ne peut tenir que seulement maintenant qu’il est rentré en Italie : aujourd’hui dans l’après-midi, il sera devant la prison de Viterbe où Paolo Persichetti, victime d’une extradition obtenue traîtreusement (en Juillet 2002, après un contrôle en rentrant chez lui après son cours à l’Université Paris VIII où il est enseignant, Paolo est extradé "en douce" en Italie, à la prison de Viterbe, pour y purger une peine de 22 ans de prison prononcée sans preuves autres que celles de déclarations de "repentis", et en son absence, en violation des garanties constitutionnelles françaises qu’avaient données François Mitterrand, en 1983… N.D.T.), est otage de l’application arbitraire et abjecte de critères punitifs qui ne sont autre chose qu’une vendetta contre ceux qui refusent de déposer les armes de la critique en se soumettant à la volonté de leurs inquisiteurs.

Ironie du sort, Oreste, se retrouve "sans-papiers" en Italie ( !)… Sa carte d’identité périmée depuis belle lurette (il y a 26 ans qu’il est réfugié en France ; c’est l’acteur +Gian Maria Volonte qui l’a pris à bord de son voilier, de Naples à Porto-Vecchio (Corse), en 1983… N.D.T.), le permis de conduire annulé par les autorités carcérales qui l’emprisonnèrent pour le 07 Avril, celui-ci peut seulement se présenter devant les responsables de l’Ordre (sans virgules), avec un récépissé de demande de passeport décerné par l’ambassade d’Italie à Paris.

Théoriquement donc, il pourrait bien être retenu pour vérifications, sino pour une garde-à-vue de 24 heures, et c’est là le meilleur de cette grandguignolesque embrouille, être expulsé de son beau pays ; cette dernière éventualité ferait vraiment grimacer l’intéressé, comme vous pouvez bien vous l’imaginer…

Demain, sur les Unes des principaux quotidiens, vous pourrez lire les interviews qu’Oreste a accordées :

 à « Il Corriere della Sera » (qui est le seul média au courant de sa visite à la prison de Mammagialla, à Viterbe,
 à « Il Giornale » et d’autres…

 à la T.V. :
 à l’antipathique Rete 4, mardi à 19h35
 à « Les Hyènes-Italia 1 », lundi à 21h05.

Pour qui reste sourd aux déclarations d’Oreste, à sa bataille pour la relaxe de Paolo Persichetti, et pour l’amnistie en général, et à la création d’une tribune où tous les partis assument leurs propres parts de responsabilités, sa seule présence en Italie est une mine flottante. Une présence inconfortable pour ceux qui ont eu beau jeu jusqu’ici de tourner leur regard ailleurs, en faisant les sourds, en se prétendant non concernés, ou en s’être définitivement et solidement recyclés en situations de respectabilité supposée (s’être « rangés des voitures » en langue d’initiés…N.D.T.), peut-être blindés (« se ranger des voitures en blindant la sienne » ?N.D.T…), protégés, qui par une charge publique, qui, « redimé » par l’absolution d’une adhésion à des opérations de remords publics ou de délations collectives, toujours sanctionnées et en tous cas attitudes obtenues par la diabolisation dans les polémiques de qui, en ces années de plomb, s’y trouvait mêlé, parfois malgré lui.

Il y a ceux qui prétendent qu’Oreste est resté ancré dans ce passé (qui ne passe pas N.D.T….). Il y a ceux qui lui conseillent d’écrire un livre (c’est déjà fait, ils retardent !), ceux qui lui conseillent de devenir grand’père (c’est déjà fait aussi, mais c’est Nonno, sa fille qui l’a fait !N.D.T….), et ceux qui lui suggèrent qu’en se présentant aux élections, peut-être… Ils feraient mieux de se taire !

Pourquoi invoquent-ils, et dirions-nous, pourquoi implorent-ils son silence ? Durant les années d’absence d’un tel contradicteur à armes égales et d’obscurcissement par le brouillage médiatique, ils ont laissé s’installer un silence qui semble ne pas devoir être rompu, sous peine de voir réemerger en chacun d’eux ses propres fantasmes. Et, au contraire, lui… il parle !

Il veut voir « ici et maintenant en Italie », pour une fois au moins , quelqu’un qui n’est pas à vendre ?

Camarades français !

La bagarre pour l’autorisation de sortie en liberté conditionnelle de Paolo ne se borne pas à l’Italie et nous demandons pour cette raison aux camarades français qu’ils fassent un effort particulier, quoiqu’il advienne ces prochains jours, qui seront riches en rebondissements et nouvelles dans la presse, pour que soient traduits et lisibles pour tous ceux qui ont soutenu, soutiennent et promeuvent les initiatives en sa faveur.

Mr Blog.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite