Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Faire vivre le communisme !

de : Legrand Jean-Paul
mardi 17 avril 2007 - 01h48 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 24.9 ko

de Legrand Jean-Paul

Je l’ai écrit ici, les hommes et les femmes de progrès peuvent être légitimement préoccupés par des déclarations comme celles de M. Rocard ou de B. Kouchner sur une possible alliance PS-UDF. Il est important que nous tirions le signal d’alarme : suivre ces conseils là ce serait justement offrir à la droite et aux politiques libérales une opportunité de recomposition politique dangereuse, une machine de guerre contre notre peuple.

Les renoncements du parti socialiste face au nécessaire combat contre les privilèges et la domination de la classe capitaliste, conduisent à ne pas avoir les moyens de mener une politique de gauche à la hauteur des besoins populaires : c’est la principale critique je fais à Ségolène Royal. Si je suis amené à voter pour elle au second tour ce ne sera pas en soutien à son programme mais pour faire barrage à la droite et à l’extrême-droite. C’est pourquoi plus il y aura de voix pour M-G Buffet, moins ceux qui tentent d’effacer le clivage gauche-droite ne pourront parvenir à leurs fins et plus la gauche pourra être utile à l’intervention des gens.

Dans les années qui vont venir, la gauche est devant un défi majeur entre abandon de ses valeurs ou affirmation de celles-ci, non plus par des paroles mais par des actes politiques qui auront un caractère de classe inédit. Il ne me semble pas que le Parti socialiste prenne le chemin de ce combat, au contraire, il entreprend une dérive droitière très préoccupante.

Par exemple quand des responsables du PS se prononcent "pour un nouveau compromis entre le capital et le travail" (texte du NPS appelant au soutien à l’investiture de Ségolène Royal), ils se prononcent pour une collaboration de classe qui dans les circonstances d’aujourd’hui se traduit par une régression telle que les futures générations sont appelées à vivre plus mal que les précédentes, que la classe dominante dans sa course effreinée à la rentabilité du capital met en danger l’avenir et la survie même de l’humanité.

La voie du changement et du progrès c’est au contraire de choisir le travail contre le capital car plus le capital croît et plus il doit soumettre le travail à ses exigences de rentabilité ce qui conduit à d’immenses gâchis, à des destructions et des guerres, aux divisions et à la mise en concurrence des peuples alors que le développement exponentiel des connaissances et de leurs applications appelle au contraire à la coopération, au partage, à la création collective, à la maîtrise démocratique de l’économie par les citoyens. Si dans la société capitaliste les deux termes capital/travail sont inséparables et constituent une unité contradictoire, nous vivons l’époque où il s’agit de dépasser leur opposition par un renversement de domination, et seule la libération du travail de la domination du capital permettra l’épanouissement des forces matérielles et humaines de toute la société.

Un bond gigantesque de l’humanité peut s’ensuivre grâce aux luttes démocratiques pour cette libération du travail, car les connaissances de millions d’individus passant de la concurrence à la coopération libéreront une énergie créative considérable : c’est le sens que l’on peut donner au mouvement émancipateur de notre temps. C’est ce communisme dont la fonction est l’accomplissement d’une démocratie permanente permettant de s’élever vers un degré toujours plus haut dans l’échelle d’une civilisation qui s’arrache de la préhisoire sociale pour parvenir à une humanité de qualité supérieure.

Certains pensent que la lutte des classes est terminée : au contraire tout montre qu’elle entre dans une nouvelle phase . Quant au parti communiste il est placé devant ce défi et tout dépendra de son rapport aux couches populaires, de sa capacité à être une force pratique et théorique utile à la démocratie dans les quartiers et dans les entreprises.

La gauche toute entière dans sa diversité devra répondre à des urgences sociales si fortes et des enjeux internationaux si pressants que nous sentons bien que nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Celle qui est à la croisée des chemins entre un capitalisme déshumanisant et totalitaire et ses avatars qui ont pris des formes social-démocrates ou staliniennes et un socialisme démocratique émancipateur favorisant l’intervention permanente des citoyens.

Tout cela doit nous interroger et nous faire sortir des schémas pré-établis et des querelles politiciennes qui sont à cent lieues des exigences de notre temps et des préoccupations populaires.

http://creil-avenir.com


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite