Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La Vidéo de : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » contre la privatisation d’EDF

de : Di2
vendredi 13 juillet 2007 - 04h00 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Réalisation : Di2

Petit rappel historique

Pendant que Di2 et Franca Maï se concentraient sur le projet d’un film citoyen et militant contre la privatisation d’EDF et rencontraient Blacksting (auteur du texte) dans la ville-lumière, la fée électricité se chargeait de couper le fluide lumineux de leurs lieux de tournage et d’habitation. Voir article de Brunz du mois d’Avril.

Ce film de 7 minutes, réalisé par Di2, pendant trois mois, a nécessité non seulement de la matière grise pour rendre le discours ludique et accessible mais également de longues heures de sa part à fabriquer et concevoir le décor, les marionnettes, les accessoires etc... à la manière amoureuse d’un facteur cheval.

Le e-torpedo a le plaisir de vous présenter en avant-première au miroir-bar, le film d’animation : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » agrémenté d’un article sur le même thème du Canard enchaîné (4 juillet 2007).

Pour la petite anecdote sachez que la comédienne ultra-libérale a poussé son râle fatidique au dernier clap du tournage. Les trois autres se reposent toujours dans le réfrigérateur. Elles virent un peu de couleur mais Di2 et Franca sont incapables de s’en séparer. Oui... certaines patates ont une âme attachante et leurs combats sont des nôtres.

Pour nos lecteurs qui ne possèdent pas une connection ADSL, veuillez nous contacter. Vous pouvez également relayer et diffuser cette vidéo en respectant notre charte Creative Commons.

 découvrir ou (re)découvrir le texte original de Blacksting

Le marché, il n’y a que ça de vrai

 par Claude Roire

Depuis le 1er juillet, la cause est entendue : le vent du marché et de la libre concurrence apporte ses bienfaits à l’abonné au gaz et à l’électricité. Bien sûr, il n’en a rien a vu pour l’instant, et peut même craindre qu’il en résulte une hausse de ses factures. Déjà, la Commission de la concurrence, somme EDF de vendre du courant aux fournisseurs privés (Poweo, Direct énergie et les autres) à un prix suffisamment bas pour qu’ils réalisent des bénefs en le revendant plus cher aux particuliers.

Tout cela n’est que la stricte application des règles édictées par Bruxelles, avec l’assentiment des gouvernements français successifs, y compris celui de Jospin. L’Etat s’est ainsi privé du pouvoir d’exiger d’EDF- dont il est pour longtemps encore l’actionnaire principal- le maintien de tarifs inférieurs à ceux du privé.

Mais avant de plonger dans le grand bain de la concurrence, et de payer des factures plus élevées quand les tarifs réglementés auront disparu, l’abonné est en droit de poser trois questions :

 Pendant des lustres, les clients d’EDF ont déboursé, avec leur facture, des dizaines de milliards de francs puis d’euros pour financer la construction de 58 réacteurs nucléaires. Sans ces investissements colossaux, l’entreprise publique ne pourrait pas afficher les coûts de revient les moins élevés d’Europe, tout en alignant un bénéfice net de près de 10% (5,6 milliards d’euros pour 58,9 milliards de chiffres d’affaires). Au nom de la concurrence, Bruxelles et les champions de la dérégulation voudraient maintenant priver les clients d’EDF du « retour sur investissement » qu’ils ont permis grâce à leurs factures. Où est la liberté du marché là-dedans ?

 Les fournisseurs privés vendront du courant (et du gaz) en passant par les réseaux financés, installés et gérés par EDF et GDF. Quel est leur apport technologique ou financier ?

Aucun.

 Les mêmes n’assureront pas l’entretien ni les réparations chez les particuliers : les interventions techniques restent l’apanage d’EDF-GDF. Où est l’amélioration du service due à la libre concurrence ?

En résumé, ces nouveaux fournisseurs d’énergie ne produisent rien, ne transportent rien, ne réparent rien ? Ils n’apportent aucune valeur ajoutée. Mais l’Etat (et Bruxelles) somme les entreprises publiques, qui ont prospéré grâce à leurs 41 millions d’abonnés, de se mettre au service de leurs concurrents privés. Et il paraît que le client n’y peut plus rien...

 Le canard enchaîné du mercredi 4 juillet 2007

http://e-torpedo.net


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La Vidéo de : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » contre la privatisation d’EDF
13 juillet 2007 - 08h54

c’est dommage la bande
son est trop rapide et mal audible.
beaucoup de boulot !!!!



La Vidéo de : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » contre la privatisation d’EDF
13 juillet 2007 - 12h44

très bonne initiative, à faire circuler !
Xav



La Vidéo de : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » contre la privatisation d’EDF
13 juillet 2007 - 13h51

Salut
C’est vrai que les contribuables ont payé pour des centrales qu’ils ne voulaient pas, que le démentellement des centrales et la gestion des déchets n’a jamais été comptabilisé dans le coût de l’électricité ( cf les premiers démentellements en GB et les problèmes qui commencent à Brénilis) , que plus de 80% des subventions pour la recherche partent dans le nucléaire( dont le projet ITER qui ressemble fort au super Phenix qui renait de ses cendres), que la france pour se procurer de l’uranium tue torture et entrtien des dictatures en Afrique ( oui notre électricité est du rouge sang des martyrs torturés ).... et tout ça pour être dépendant énergetiquement(? ????) que nos enfants aient des cancers et des déchets ingérables et pour qu’en 2020 on se retrouve sans énergie car on n’aura pas su réfléchir à l’après uranium.
Ce n’est pas la libéralisation qui va faire augmenter le coüt de l’énergie, ce coüt a été sous évalué par nos gouvernants, soutenus dans leurs mensonges par la CGT energie, et comme on ne vit pas à crédit, il faut payer les conneries d’une génération pro nuke qui pense à elle et pas à ses enfants.
Donc OUI à la privatisation, on connaitra enfin le vrai coüt de l’électricité nucléaire.

Ps : La CGT et le PCF vont faire la gueule, le CE d’EDF était plein de fric ( rouge sang des irradiés) et avec la privatisation, c’est fini.

Si vous êtes communistes laisser tomber EDF et signez à ENERCOOP, une vrai entreprise coopérative qui produit et vend une électricité verte et citoyenne .

Luc anti nucléaire 82



La Vidéo de : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » contre la privatisation d’EDF
13 juillet 2007 - 18h42 - Posté par

Ben voyons, tu nous prends pour des gogos ? Les incantations ça mange pas de pain pas vrai mais aucun argument sur le fond : évaluation des besoins énergétiques domestiques et industriels, quelle capacité de l’énergie soi disant verte et peut on avoir l’assurance qu’elle est bien verte et pas approvisionnée au prix de gros justement au seul opérateur de l’énergie nucléaire. En clair, ne pas quitter le tarif régulé, mener campagne contre la privatisation et exiger un débat contradictoire et constructif sur les défis énergétiques de notre pays, après on reparlera d’énergie verte si tu veux bien Joelle dagen


La Vidéo de : « Vous ne sentez pas comme une odeur ? » contre la privatisation d’EDF
13 juillet 2007 - 19h09 - Posté par

a luc l anti nucleaire

pour ton energie verte que tu veux chez toi , je crois qu elle passe par le reseau du rte, et que toutes les energies passent par ce meme reseau alors si tu vois la difference entre l energie verte que tu achete et les autre sources electrique qui arrivent chez toi dit moi comment tu fait , car moi jai souvent touche au courant et je nai pas encore vue la difference entre toutes ces energies,
deuxiemement , quand tu parle du Ce edf connait tu vraiment le sujet , , je pense pas , le ce edf ou plus exactement la CCAS est classe au 18 rang des CE DE FRANCE (temps mieux pour ceux qui sont devant) chiffre donner par la cour des comptes, tu peut aller lire le rapport de cette meme cour de comptes sur son sites internet, mais je pense que ton ordinateur n ai pas branches sur la dynamo de ton velo sinon tu va devoir beaucoup pedaler pour avoir du courant
bernard un ancien de l edf






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
3 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite