Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les empereurs polygames


de : karim Jbeili
mardi 21 août 2007 - 02h26 - Signaler aux modérateurs

En 1912, une de ses quelques œuvres à saveur ethnologique, Sigmund Freud, dans « Totem et Tabou », formule sa très fameuse hypothèse de la horde primitive. Suite à la consultation de nombreux travaux anthropologiques, Freud en arrive à supposer que, dans un lointain passé, les hommes s’étaient organisés selon le modèle de la horde avec un père disposant à loisir de toutes les femmes, et des fils, qui ne pouvaient que le jalouser de cet immense privilège. Freud poursuivait en disant que les fils, un jour, s’étaient coalisés pour tuer le père et ainsi pouvoir s’approprier ses femmes. Ils s’aperçurent alors que leur geste les menait droit à l’anarchie et qu’il fallait au plus vite s’entendre sur un mode de partage de ce bien qu’ils s’étaient appropriés. C’est ainsi, conclut Freud, que s’est instaurée pour la première fois la loi entre les hommes.

L’intuition de Freud était géniale. Il est possible que ces événements aient pu avoir lieu dans le passé mais ce que Freud ne pouvait pas savoir, c’était qu’ils allaient avoir lieu sous ses yeux quelques années plus tard exactement dans la forme qu’il avait prédite et que cela aurait des conséquences massives sur sa vie et sur celle de bien des gens.

C’est que le père de la horde n’est pas forcément cet être hirsute et abondamment poilu que l’on peut imaginer. Le père de la horde au temps de Freud était immédiatement accessible, il s’agissait des multiples empereurs qui régnaient alors sur une grande partie de l’univers. L’empereur d’Allemagne, d’Autriche-Hongrie, de Russie, de l’Empire Ottoman, étaient des empereurs polygames, dans la mesure où chacun d’eux « protégeait », dans son empire, un certain nombre de communautés que l’on n’allait pas tarder à appeler nationalités. Ces communautés de religions et de langues différentes, coexistaient d’une façon relativement pacifique sous la protection de l’empereur qui garantissait leur survie et leur développement économique et démographique.

Quelques années plus tard, en 1918, plus aucun de ces empereurs n’était sur le trône. Ils avaient tous été renversés par des mouvements extrêmement divers qui ne savaient pas tous qu’ils obéissaient à la même impulsion décrite par Freud dans sa « horde primitive ».

Selon Freud, ces fils qui venaient de renverser leur empereur auraient dû s’entendre sur un nouveau mode du partage des femmes. Les choses se sont effectivement passées ainsi à la nuance près que seuls les fils d’une même mère se sont entendus, alors que les demi-frères d’une mère différente se sont trouvés exclus du partage.

Les empereurs écartés, les communautés sont devenus des nationalités. Les communautés étaient des entités féminines dont le dynamisme était fécondé par la présence de l’empereur. L’empereur déchu, ces communautés n’avaient plus d’autres références qu’elles-mêmes. Chaque membre de la communauté se trouve dès lors orphelin de père et exclusivement dépendant de la puissance communautaire maternelle. Ce qui engendre pour lui une situation de dépendance par rapport à ce qu’est désormais une nationalité, dépendance qui l’obligera à un immense dévouement pour ce qui est désormais le tout de son univers. Dans cette proximité non médiatisée avec la Nation, il sera sans cesse mobilisé et hyperstimulé. D’où va émerger une jalousie féroce contre tout rival. S’il est obligé à son grand dépit de partager ce « bien » avec ses frères utérins, en revanche, il n’aura pas de raison de le partager avec ses demi-frères d’une autre nationalité quoique fils du même empereur.

C’est à Versailles, en 1919, que cette immense brisure du monde en morceaux nationaux va être officialisée. Dans cet immense projet de départage, certaines communautés ne voudront pas ou ne pourront pas entrer dans le jeu. Toutes les communautés qui, de par leur histoire ou la structure de leur religion et de leur culture, se sont trouvés dispersés sur plus d’un morceau de territoire national ne pouvaient bénéficier du partage et qui plus est, mettaient en question, voire même en péril, la légitimité de ce partage. Les Arméniens furent les premiers à en faire les frais, puis, ce fut les bohémiens et les Juifs. Ils furent tous déportés d’une façon extrêmement violente pour les convaincre d’aller ailleurs, ad patres ou sous des cieux où la frénésie nationaliste ne s’était pas encore enflammée. C’est-à-dire les pays du croissant fertile qui s’étendent de l’Irak jusqu’à la Palestine en passant par la Syrie et le Liban.

Les Arméniens sont restés attachés à leur structure communautaire ; les quelques tentatives dans les années 70 de les amener sur la voie du nationalisme ont fait long feu. Ils sont aujourd’hui disséminés au Moyen-Orient et vivent en parfaite intelligence avec les Orientaux qui les entourent. Les Juifs, en revanche, pour beaucoup d’entre eux, ont lié leur sort à l’Occident et, ce faisant, ont embarqué dans l’aventure nationaliste avec passion. Moyennant une soumission aux intérêts coloniaux de l’Occident, ils se sont découpé un morceau de terre nationaliste au Moyen-Orient. Ils ont sacrifié, ce faisant, les chances qui étaient pourtant tout à fait accessibles de vivre dans la bonne entente avec leur environnement oriental.

C’est ainsi qu’est né, il y a moins d’un siècle, la frénésie nationaliste qui allait embraser jusqu’à la Chine, le Japon et le monde entier. Le Liban a mis 15 ans de guerre civile et n’a pas fini de souffrir, pour passer d’un ensemble multicommunautaire à un ensemble multinational. Le Moyen-Orient continue de se morceler dans cette perspective nationaliste. L’Irak qui s’est brisé en trois morceaux en est encore un exemple criant.

Tout ça a commencé par l’assassinat d’un père qui a longtemps été bienveillant mais qui, en raison de l’évolution des mentalités, est tout à coup devenu « primitif » et abusif avec la première guerre mondiale.

Word - 30.5 ko


Imprimer cet article





Violences policières:après l’ONU, la France pointée du doigt par Amnesty. Gérard Filoche s’en explique !
mercredi 30 - 22h18
de : joclaude
1 commentaire
Licenciés - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 30 - 20h34
de : Hdm
BIELORUSSIE : Autre volée de mois-vert pour notre monarque !
mercredi 30 - 14h24
de : joclaude
2 commentaires
Appel à soutien aujourd’hui place Sainte-Marthe !
mardi 29 - 19h00
de : jean1
En macronie on est en guerre, la mobilisation ne suit pas pour la cause Humaine ?
mardi 29 - 13h56
de : joclaude
1 commentaire
PRIX NOBEL POUR LA PAIX : La candidature de Cuba enregistrée !
lundi 28 - 22h53
de : joclaude
COVID19 : video avec le Professeur TOUSSAINT
lundi 28 - 22h42
de : joclaude
Quand l’Etat espagnol se retourne contre…le gouvernement !
lundi 28 - 18h56
de : Antoine (Montpellier)
Rage et désespoir au rassemblement en hommage à Doona à Montpellier
lundi 28 - 17h49
1 commentaire
L’autre « police des moeurs »
lundi 28 - 13h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Bielorussie : réponse pertinante de Loukachenko !
lundi 28 - 11h08
de : joclaude
5 commentaires
Justice sociale et climatique : « sans mouvements sociaux, il ne se passera rien »
lundi 28 - 09h15
Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
2 commentaires
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
8 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite