Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Marina Petrella

de : Oreste Scalzone
jeudi 23 août 2007 - 09h03 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

Marina Petrella, signez la pétition de soutien ici

Chères /chers camarades

Marina Petrella a été arrêtée hier près de Paris. Elle est désormais placée sous écrou extraditionnel à la Maison d’Arrêt de Versailles. La machine judiciaire contre les réfugiés politiques italiens en France reprend une fois de plus son cours de mécanisme aveugle et impitoyable. Broyant, dans le cas spécifique, comme « dommage collatéral », l’existence des proches de Marina, parmi lesquels, avant tout, celle d’une de ses filles de seulement dix ans.

Nous proposons à ceux qui sont susceptibles de se rendre utiles rapidement de participer à une réunion de travail - une première prise de contact pour savoir sur qui l’on peut compter et ce qu’il y à faire de plus urgent -

Demain, Jeudi 23 Août à 18 heures au : CICP – 21 ter rue Voltaire, 75020 Paris, Métro Rue des Boulets

Une réunion publique afin d’ouvrir une plus ample discussion sur la mobilisation à entreprendre à plus long terme se tiendra après-demain, Vendredi 24 Août à 18 heures à la même adresse :

CICP – 21 ter rue Voltaire, 75020 Paris, Métro Rue des Boulets

En comptant sur votre présence demain et vendredi, un salut à tous

Oreste & Co


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Marina Petrella
23 août 2007 - 11h49

SALUT ORESTE !

Je t’ai vu hier soir au JT parler à la TV... C’est tellement rare ! Mais quand va-t-on cesser de traquer des militants qui se sont (en partie) trompé mais qui n’ont pas eu le pouvoir de nuisance qu’ont les mafias diverses de l’Italie et aussi des mouvances politiques telles que la Ligue lombarde ou le parti de Fini, etc. On nous met un rideau de fumées avec les brigades rouges, mais on oublie volontaire le Gladdio et autres loges P2...

Décidément Prodi n’en finit pas de décevoir et il faudra aussi en finir politiquement avec lui si l’on veut changer la gauche en Italie... Avec Marina PETRELLA on a encore une victime des reniements de la parole de l’Etat à l’égard des réfugiés politiques chez nous, en France. C’est insupportable et révoltant.

Vigilance et solidarité avec Marina PETRELLA, Cesare BATTISTI et Paolo PERSICHETTI. Qu’on ne les oublie pas et qu’on se souvienne des lâches revanchards qui ont renié la parole de la France !

NOSE DE CHAMPAGNE



Marina Petrella
23 août 2007 - 16h05

Bonjour,

Je ne pourrais malheureusement pas etre presente, etant a Londres en ce moment.
Marina etant ma tante, vous imaginez bien que je lui adresse tout mon soutient, meme a distance. Je n’ai aucune idee de comment evolueront les choses. Je sais simplement que j’ai passe presque toute ma vie en ayant Marina comme tante, que j’ai vu ma cousine grandir, que j’ai passe des vacances avec eux et que je ne comprend pas comment les journalistes, politiciens et autre puissent la qualifier de "dangereuse".
J’espere evidemment que les choses tourneront en sa faveur, je ne veux pas la perdre, je tiens enormement a elle et je refuse de la voir partir a cause d’une injustice.

Je rentre en France le 1er septembre et je verrai donc a ce moment quelle tournure auront prit les evenements. Et si rien ne s’arrange, je ferais de mon mieux pour faire entendre ma voix et celle des autres.

En attendant, je suis avec elle, et avec vous, par la pensee et de tout mon coeur.



Marina Petrella
23 août 2007 - 23h41

allora,.... di ritorno in francia e ancora le solite battaglie que ti onorano per la tua costanza e resistenza da ormai piu di vent’anni !
i tempi sono duri e la lotta si marca sempre piu di aspetti ideologici profondi !
il fascismo rampante mi ricorda un po l’italia dei primi anni sessanta e tutto quello che ne é seguito !
ti abbraccio forte e puoi come sempre contare sulla mia disponibilita per questa nuova battaglia !
sergio



Marina Petrella
24 août 2007 - 10h44

Je suis une ancienne collègue de Marina.

J’ai bossé avec elle, j’ai rit , parfois jaune, j’ai été d’accord ou pas au niveau pro. Nous avons discuté partiellement de nos vies. Avons échangé des balivernes et des instants courts parfois plus profonds, respectueux et réfléchis sur "les parcours de vie". Une collègue, quoi !

Une seule conclusion me vient à l’esprit. Elle était raisonnable, soutenait des familles qui n’allaient pas bien, était convaincue et nullement dangereuse. Quoi qu’il se soit passé, à remettre de plus en contexte politique de l’époque en italie,

que vient faire une action de justice aujourd’hui

alors que celà me semble caduque, une partie de ce qu’elle était peut être, à un moment passé, mais nullement ce qu’elle est aujourd’hui.

Apporter lui si vous pouvez ce moindre réconfort qui est mon soutien.

mallory



Marina Petrella
24 août 2007 - 11h44

Je connais Marina depuis quelques temps maintenant, je peux voir dire que c’est une femme formidable d’une grande générosité dans tous les sens du terme. Elle n’est pas une terroriste, remettons ces actes dans le contexte politique de l’époque.

Je tiens a lui apporter tout mon soutien dans cette épreuve que je qualifie d’injustice profonde.

Je tenais à préciser que Marina à déja fait 7 ans de prison en Italie pour ces accusations et que c’est le gouvernement Italien qui la libèrer. Elle n’était pas en france une clandestine ou bien même en cavale comme le prétendent certains journalistes.

Marina est une bonne personne qui aujourd’hui à deux enfants dont une petite fille de 10 ans qui va reprendre la classe dans quelques jours. nous ne pouvons pas accepter l’extradition de notre amie. Non, non......c’est impossible



Marina Petrella
25 août 2007 - 00h08

Bonjour,

Je suis une amie de Marina. J’ai vu le maessage trop tard pour assister aux réunions.
Je m’absente de Paris pour 3 semaines mais je suis joignable par mail en province. Je regarderai le site, mais si c’est possible de me tenir au courant des actions en cours je
serais reconnaissante. Merci.

barbara



Marina Petrella
10 juin 2008 - 03h48 - Posté par Fabien

ça date un peu !

il y a eu le décret depuis…







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite