Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES

de : Roberto Ferrario et Elodie Tuaillon
mercredi 19 septembre 2007 - 20h51 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
JPEG - 74.2 ko
Eliane Assassi, Nicole Borvo et Elodie Tuaillon

Eliane Assassi, Nicole Borvo et Elodie Tuaillon

de Roberto Ferrario et Elodie Tuaillon

Hier mardi 18 septembre avait lieu à 18 heures un rassemblement unitaire (CGT - LO - LCR – SUD – FSU - MJS – RESF - MRAP…) devant l’Assemblée Nationale pour manifester une opposition totale à « l’amendement Mariani » (en réalité ballon-sonde d’Hortefeux et Sarkozy) sur l’utilisation des tests ADN destinés à contrôler le regroupement familial.

Plus d’un millier de personnes étaient présentes, sous le crachin automnal. Certains membres de RESF ont du partir dare-dare pour s’opposer physiquement à une rafle de sans papiers qui se déroulait au même moment à Barbès...

Force a été de constater l’absence du Parti communiste dans cette manifestation, (Parti qui n’avait d’ailleurs pas jugé utile de publier un communiqué autonome sur la manifestation et s’est contenté d’une ligne dans le communiqué du collectif « Riposte »), puisque nous étions à peine quelques camarades sur les doigts d’une main et demie...

Après avoir vainement cherché du regard les grands portes-paroles de "la gauche" (comme Emmanuelli, Autain, Mélenchon ou d’autres...) nous aperçûmes, seules, présentes ès qualité, ceintes de leurs écharpes, les sénatrices communistes Eliane Assassi et Nicole Borvo, (élues qui, cela doit être souligné, ne ménagent jamais leur soutien sur le terrain dans les manifestations, Nicole Borvo ayant été une des instigatrices il y a quelques mois d’une manifestation, organisée cette fois par le PCF avec Francis Wurtz, au pied du Quai d’Orsay, pour protester contre le traitement réservé aux Palestiniens par Israël et ses alliés ).

L’absence de mobilisation officielle du Parti sur ce sujet d’importance qu’est l’immigration ne peut qu’être critiquée, et, à tout le moins, on ne peut que douter qu’il soit opportun pour un parti communiste de "rater" ce genre de rendez-vous, Congrès ou pas, déliquescences internes ou pas...

Une mobilisation un minimum organisée eût pourtant permis à nos sénatrices de prendre la parole (mais il n’y avait aucun moyen du PCF et le micro était monopolisé par Lutte Ouvrière qui , vous vous en doutez bien, n’a pas jugé bon de trop le leur passer …)

Car ces élues connaissent bien leur sujet et elles avaient des choses à dire.

Nous nous permettons de retranscrire ici les quelques analyses qu’elles nous ont fait l’amabilité de nous livrer, entre deux slogans , une interview à La Chaîne Parlementaire et quelques poignées de mains à des militants syndicalistes ou associatifs.

Elles ont ainsi jugé que le texte avait une chance d’être recalé car il y a avait une certaine opposition au Parlement, y compris dans les rangs de l’UMP, mais qu’il pouvait également « passer tel quel ».

Mais elles ont rappelé qu’en tout état de cause, il ne fallait pas se méprendre sur le vrai débat ce jour-là, celui de l’immigration légale et du regroupement familial, qui ne doit pas être « mélangé » avec celui des sans papiers (car c’est une « autre histoire », même si elle mérite aussi intérêt).

Si elles condamnent fermement et sans prendre de gants l’"amendement Mariani", et se sont donc mobilisées immédiatement, elles ont également livré une analyse politique intéressante de la « méthode Sarkozy » et plus particulièrement, sur le sujet de l’immigration.

Elles étaient ainsi toutes deux d’accord pour dire que ce texte servait surtout d’une part à tester l’opinion publique sur ce sujet (mais serait probablement retiré une fois "passé l’orage", pour être remplacé en douce par un autre , moins agressif en apparence, mais en apparence seulement…comme pour la TVA « sociale ») et d’autre part ,qu’une telle énormité permettait de faire diversion sur le reste de la loi Hortefeux, dont toutes les dispositions sont pourtant également scandaleuses et notamment, portent des atteintes graves aux avancées conquises dans les années 50 et 60 sur le droit de l’immigration en France.

Ne se faisant toutefois pas trop d’illusion sur la question : "Si le texte est retiré ici, il sera republié dans une autre loi sous une autre forme quelques mois plus tard, comme cela est devenu la règle en la matière" disait Eliane Assassi.

C’est ça, la « technique Sarko »…

Analyse partagée aujourd’hui par le Canard Enchaîné (voir l’article "Pourquoi tant d’ADN" en première page).

Nicole Borvo s’indignait également des coupes claires que Sarkozy réalise ainsi dans l’édifice de notre droit sur les étrangers, notamment en terme de regroupement familial.

Et de rappeler : « Ces dispositions sont politiquement et socialement aberrantes. Si il y avait eu un fort consensus dans le pays pour mettre au point un regroupement familial facilité, qui tienne la route, c’est bien parce que, au-delà des discussions philanthropiques, humanistes, morales, tout le monde, à droite comme à gauche, avait réalisé à l’époque le problème social de laisser des hommes, des étrangers issus d’une immigration de travail, seuls, pendant des années, dans des foyers Sonacotra, privés de leurs femmes et de leur enfants…"

Cette loi est donc avant tout une loi anti-sociale.

Eliane Assassi partageait cet avis et concluait, assez tristement : « Et dire qu’il est possible que ce soit finalement Sarkozy qui accordera le droit de vote aux étrangers !" (Cela fait froid dans le dos, mais ça ne semble pas déraisonnable d’y songer.)

Et de poursuivre : " Ce serait un comble, mais il est tellement retors que je m’y attends. Et puis, ça fera une occasion de plus de prétendre, à mauvais escient, que c’est lui qui tient les promesses de la gauche et qu’on ne sert plus à rien… ».

Humainement inacceptable, juridiquement discutable, car contraire à l’article 8 de la Convention européenne des Droits de l’Homme, cette loi est également anti-sociale, sur le fond, et parce qu’elle contribue à brouiller le débat sur la relation qu’entretiennent en France travail et étrangers, pour faire le lit de l’idéologie du Front national.

Le Parti communiste français semble donc, malheureusement, avoir encore du pain sur la planche, et de "beaux" jours de lutte devant lui... Il s’agirait seulement d’en prendre conscience et de se dire que si la question de sa refondation se pose manifestement , celle de sa disparition, en pleine ère sarkozyste , n’est peut être pas d’actualité et pourrait être la vraie-fausse bonne idée du 21ème siècle....

JPEG - 69.6 ko
JPEG - 82.6 ko
JPEG - 90.7 ko
JPEG - 77.1 ko
Eliane Assassi et Nicole Borvo

Eliane Assassi et Nicole Borvo


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
19 septembre 2007 - 22h14

Article paru le 18 septembre 2007 dans l’Humanité (post CD)

SURTOUT NE LACHONS RIEN FACE AUX LOIS POPULISTE ! CONSTRUISONS DE NOUVELLES SOLIDARITES

Par Éliane Assassi, sénatrice, présidente de l’Association des élus communistes et républicains de la Seine-Saint-Denis.

Aujourd’hui, les parlementaires entament les débats sur un texte présenté par Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement. Cette loi va restreindre et durcir encore les conditions du regroupement familial, désigné comme une menace pour l’identité et la sécurité nationales.

Mais, plus que cela, L’UMP n’hésite pas à proposer que les candidats au regroupement familial subissent - à leurs frais - des tests ADN pour apporter la preuve de leur filiation.

Cette mesure est insupportable et inacceptable. Si elle était adoptée, les étrangers seraient désignés comme malades, elle les priverait de leur droit à une vie privée et cela ouvrirait la voie à tous les trafics. Enfin, cette mesure est une mesure de classe : distinguant ceux qui ont de l’argent pour procéder à ces tests, de ceux qui n’en ont pas !

La droite au pouvoir révèle encore son immoralité et son inhumanité. Une telle dérive rappelle les heures les plus sombres de l’histoire de la France et de l’Europe. C’est insupportable et inacceptable.

Ce sont les femmes, les plus démunies, issues de pays où l’éducation leur est interdite et leurs droits élémentaires bafoués, qui vont être les premières victimes de cette loi. C’est inacceptable, indigne de la France. La demande de regroupement familial est une démarche légale d’étrangers en situation régulière qui se présentent aux autorités françaises afin de pouvoir vivre en famille. Le but de cette loi n’est donc pas de combattre les filières clandestines d’immigration. Il s’agit de rejeter des familles classées indésirables au profit d’une immigration choisie, voulue par Nicolas Sarkozy.

Dans un article paru dans des grands quotidiens européens, Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU, prévenait : « Les Européens auraient tort de fermer leur porte. Non seulement cela nuirait, à long terme, à leur situation économique et sociale, mais cela amènerait de plus en plus de gens à essayer de pénétrer sur leur territoire par des moyens détournés… » Durcir les conditions du regroupement familial va donc encourager les filières clandestines, les exploiteurs et le travail illégal. Au fond, cette loi est cohérente avec la politique du gouvernement voulue par le Nicolas Sarkozy : servile avec les plus riches, dur avec les plus faibles.

Alors le président de la République s’exclame : « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ! » En usant de ce prétendu bon sens, il montre son profond mépris de l’État français pour les plus pauvres. Il favorise le mensonge et l’ignorance sur la réalité de l’immigration.

Arrêtons d’utiliser ces formules émotionnelles pour justifier l’injustifiable. Si on ne veut pas accueillir la misère du monde, alors agissons vraiment pour l’éradiquer de la planète !

L’immigration pose des problèmes aux sociétés développées et à la société française. Pour autant, les plus hauts murs, les formalités administratives les plus complexes arrêteront-elles ces gens qui, au péril de leur vie, traversent la Méditerranée sur des barques surchargées ou traversent l’Europe entassés dans des camions ? Et quid du quart des migrants arrivant sur le territoire français originaires d’un pays membre de l’Union européenne ?

En 2002, à l’échelle du monde, les travailleurs immigrés ont expédié 88 milliards de dollars dans les pays en développement. C’est 54 % de plus que le montant de l’aide au développement, qui n’a atteint que 57 milliards de dollars. Voilà le caractère inhumain et destructeur de l’actuelle mondialisation capitaliste. C’est à l’échelle de l’Europe et du monde qu’il nous faut chercher des solutions humaines, solidaires et pacifiques au sous-développement et aux conflits qui poussent des populations à fuir leur pays dans l’espoir de vivre enfin.

C’est un grand combat solidaire et fondateur d’un nouvel internationalisme pour répondre aux défis de notre temps.

La France a les moyens de prendre la tête d’une mobilisation sans précédent des institutions européennes et internationales pour l’annulation de la dette, pour le développement de réelles coopérations, pour la création d’un fonds d’aide au développement efficace contre la faim, la malnutrition, les maladies, la pauvreté. Sans attendre, la France peut annuler la dette contractée à son égard par les pays du Sud et abonder un fond de coopération et d’aide au développement à hauteur de 1 % de son produit intérieur brut.

À l’ère de la mobilité, doit émerger une nouvelle citoyenneté « mondiale » ouvrant des droits sociaux et démocratiques à chaque être humain où qu’il soit sur la planète. Ces droits à l’emploi, au logement, à l’éducation, à la santé, à la mobilité et à l’environnement, partagés par tous, permettraient de nouveaux progrès humains et de civilisation.

Parmi ces droits, figure celui du droit de vote pour toutes et tous. C’est le sens de la proposition de loi pour le droit de vote des étrangers extra-communautaires que les sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen déposent depuis des années sur le bureau du Sénat. C’est le même combat que mènent les maires communistes de Seine-Saint-Denis lorsqu’ils organisent des référendums locaux pour le droit de vote et d’éligibilité des étrangers. Je tiens à les saluer, eux qui aujourd’hui, à l’instar de Michel Beaumale, maire de Stains, font l’objet d’une enquête pour avoir organisé ces consultations démocratiques. Ces procédures engagées par l’Etat sont scandaleuses. Elles s’ajoutent aux menaces judiciaires qui pèsent sur les élus qui parrainent des personnes sans papiers. La tentative de les faire taire doit échouer. Au-delà du soutien qui doit leur être apporté, elle appelle la prise d’initiatives pour faire valoir le droit à la citoyenneté pour toutes et tous dans notre pays.

J’ai été particulièrement touchée par les paroles d’Aminata Traoré dans l’Humanité du 31 août dernier.

Alors je formule cette proposition : en même temps que l’opération « Migrances 2007 » qu’elle organise en décembre prochain à Bamako, multiplions partout où cela est possible, notamment à l’aide des nouvelles technologies de communications, des initiatives en « duplex » pour affirmer, depuis la France, aux participants africains de cette belle initiative notre volonté d’inventer ensemble, avec les travailleurs et les progressistes des pays sources de migration, les solutions pour faire reculer la misère, les guerres, le sous-développement, la faim et la maladie. Pour construire une mondialisation partagée, de justice, de solidarité et de paix.



LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
19 septembre 2007 - 22h35 - Posté par

Très bonne tribune qui corrobore exactement les propos d’Eliane Assassi hier, qui fait bien le point sur la question et illustre le combat de nombreux élu-e-s locaux communistes, comme ceux qui ont signé le courrier "nous ne sommes pas à vos ordres".

Ces personnes nous "montrent la bonne voie" sur la question. Il faut les suivre et le PCF (le parti comme corps constitué) doit soutenir ces élu-e-s, les militant-e-s qui les accompagnent, "mordicus".

Oui la question de l’immigration légale, et également, celle des sans papiers, sont des questions fondamentales pour un parti communiste.

Pas pour faire "joli" mais parce que ces problématiques sont directement articulées avec les thématiques communistes de l’exploitation de l’Homme, de sa dignité et de son émancipation, du capitalisme et de la lutte des classes.

Parce que, en tant que communistes, nous devons et nous pouvons avoir un discours spécifique, qui traduise une réflexion originale, sur ce sujet.

Non,la réflexion "sociétale" et un peu "béni oui-oui" du PS n’est pas substituable à l’analyse marxiste que nous devons faire et aux solutions que nous nous pouvons proposer.

La preuve !

Bravo.

Elodie TUAILLON


LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
19 septembre 2007 - 22h16

Chers camarades,êtes-vous vraiment sérieux quand vous dites que LO tenait le micro et le refusait aux camarades élues ? Faut arrêter ce genre de fausses dénonciations qui finalement fait du tort à tout le monde.
Vous avez réussi un beau coup quoi qu’on en dise alors,svp, ne foutez pas tout en l’air par des âneries.
Moi je pourrais dire que les caméras de Bellaciao fonctionnent bien sur les élues et sur les manifestants de la CGT mais beaucoup moins sur ceux de LCR,LO....hein ? Et cela nous conduirait où ? Nulle part qu’à des discussions stériles qui n’ont pas lieu d’être face aux graves problèmes du moment.

Certes il est regrettable que la direction du PCF ait rater une manif avec un thème aussi important .C’ est,de mon point de vue,très grave. Cela dit il faut continuer la lutte qui est,grâce à vous, commencée.Alors comment la continuer ?
---en créant des comités de liaison avec toutes les organisations présentes a cette manif,au niveau national ?
---des discutions sur ce sujet dans toutes les sections ?

Bref une logistique qui reste à établir,mais qui ne devrait pas être impossible à mettre en place.

Encore bravo pour cette manif qui ne restera pas sans suite.

Fraternellment à tous et toutes.

François Pellarin.



LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
19 septembre 2007 - 22h45 - Posté par

Salut François !!

Désolée mais sur ce coup là précis, le truc du micro c’est pas une blague. Maintenant y’a pas mort d’homme non plus mais c’est vrai. Nous y étions on l’a constaté. Point. Donc on le dit aussi, parce qu’il faut être unis dans les luttes, mais de "A à Z".

Pour le reste, je me permets de te signaler que les photos et les commentaires sont plus que clairs sur la présence, que nous saluons, de LO de SUd, et de la LCR sur le site de la manif et la mobilisation de leurs militant-e-s. Donc pas d’intoxs ’il te plait (tu m’as habituée à mieux hein ;-)) Si on avait voulu casser du "trots" on s’y serait pris autrement non ?!!

Le corps de l’article ne porte pas, d’ailleurs, sur ce type de controverse mais sur un problème de fond grave, comme tu l’as bien compris.

Oui François, on doit être unis dans les luttes, on est bien d’accord et ça veut dire aussi mettre nos moyens en commun, de toutes parts , pour faciliter la communication , la mobilisation et la coordination des acteurs de la lutte. Ce serait bien que le collectif de Riposte se penche sur le sujet pour les prochaines occasions mais je pense que ça va être le cas.

Maintenant, comme a dit Olivier Besancenot lui-même, être unis dans les luttes est fondamental, mais ça n’empêche pas les critiques par ailleurs (et à ce que je sahe LO et LCR ne se privent pas ;-)) !

On doit s’organiser et lutter.

Etre "sur la brèche" tous les jours, par tous moyens. Le pouvoir capitaliste en face est SANS PITIE.

Fraternellement à toi
Elodie


LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
20 septembre 2007 - 08h12 - Posté par

Elodie,23 députés dans l’hémicycle hier,le moins que l’on puisse dire c’est que la mobilisation n’est pas au top !

Je vais mettre mes grosses godasses à clous pour leur botter les fesses,mais je sais pas ou les trouver.

Jean Claude des Landes


LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
20 septembre 2007 - 12h49 - Posté par

Salut jean Calude : c’est bien pour cette raison qu’il faut soutenir assister seconder etc CELLES et CEUX qui prennent leur rôle d’élu-e-s au sérieux !!!


LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
19 septembre 2007 - 23h03 - Posté par

Chers camarades,êtes-vous vraiment sérieux quand vous dites que LO tenait le micro et le refusait aux camarades élues ?

A se demande si tu été présente à la manif... Je doute... même le sans papiers ont protestè pour cet "monopole"...

Faut arrêter ce genre de fausses dénonciations qui finalement fait du tort à tout le monde.

A oui fo se taire et faire comme ce rient c’est passe...

Vous avez réussi un beau coup quoi qu’on en dise alors,svp, ne foutez pas tout en l’air par des âneries.

Un beau coup ??? De qua tu parle ??? Tu pense que ont milite pour des "beau coup"...

Moi je pourrais dire que les caméras de Bellaciao fonctionnent bien sur les élues et sur les manifestants de la CGT mais beaucoup moins sur ceux de LCR,LO....hein ?

Et bien... donc on tourne la camera autrement... Serai plus cool ce presentè et dire que en réalité est plus important défendre aveuglément LO plus que les immigres et de s’oppose a cet loi liberticide que rappelle de sombres souvenirs des années 40...

Donc je remarque que ta principale observation c’est un minable problème de micro...

R.F.


LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
20 septembre 2007 - 10h35 - Posté par

Salut RF,tu devrais relire mon billet car tu l’interprètes mal.Je dis que l’histoire du micro est secondaire qu’il ne faut pas s’y arrêter même si malheureusement c’est vrai d’après Elodie dont je ne mets pas la parole en doute mais ça me semblait gros.

Par ailleurs NON je n’étais pas à la manif car j’habite à Dax.

Quand je dis que c’est un beau coup,je ne vois pas ce qui te choque ? Je dis que même si le PC (la direction)n’était pas présent ,qu’il y avait peu de monde c’est cependant une réussite et un très bon début.

Fraternellement. François.


LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
20 septembre 2007 - 17h13

A signaler également, dans l’Humanité de ce jour, un article sur la manifestation du 18 septembre dernier, complèmentaire de ce reportage.

E. TUAILLON



LOIS SUR L’IMMIGRATION : LOIS ANTISOCIALES. IL FAUT MOBILISER LES COMMUNISTES
20 septembre 2007 - 21h47

L’arc, le front des communistes, même encore maigrelet, montre la voie. Gageons, que un à un, une à une, jour à jour et semaine à semaine, cette rébellion, cette poussée prendra force.

C’est un besoin, c’est une nécessité pour donner profondeur et perspectives à des mobilisations d’abord défensives.

Les frontières servent d’abord à diviser les travailleurs et les populations, pas à ralentir et humaniser les flux de capitaux et de marchandises. Le communisme ne reconnait pas ces frontières, l’humanisme et la solidarité, la fraternité entre tous et toutes, est son moteur le plus profond.

L’abjection de cette loi, la dérive haineuse et tordue de la droite extrême , ont été supports naturels de ce premier coup de gong de riposte.

Il ne faut pas se leurrer.

La bataille la plus importante actuellement est la bataille sociale , la défense des conquêtes des travailleurs, l’organisation de la contre-offensive politique qui donne corps et coeur à l’ouvrage aux batailles sociales, le virage au pas de charge pour lever un mouvement fait des communistes (du PCF, de la LCR, de LO, des libertaires,...) et de tous ceux qui se reconnaissent dans ces valeurs, ...

Les municipales et autres échéances électorales ne sont que des terrains en appui et au service des mobilisations et de la reconstitution d’un espace de gauche réelle .

Ne pas se laisser diviser et ensabler par les municipales est important.

Bravo à tous, bravo à toutes.

Copas







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite