Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Qui joue avec le peuple joue avec le feu

de : Bernard
mardi 5 février 2008 - 07h03 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Cette semaine restera sans doute dans les livres d’histoire.

Dans quelques jours, jeudi exactement, les français apprendront peut-être que les parlementaires viennent de ratifier le traité de Lisbonne, frère jumeau du Traité établissant une constitution pour l’Europe.

Les français ont une opinion sur la question : les sondages publiés sur cette question depuis l’automne mettent en évidence une large majorité contre la ratification parlementaire. Le dernier en date - CSA-l’Humanité-Dimanche donne 59% pour un référendum et 33% contre. Fait significatif, les sans opinions sont moins de 10%.

Bref, si le gouvernement parvient à ses fins, il va lui falloir annoncer aux français que leurs parlementaires viennent de les désavouer et de faire rentrer par la fenêtre un texte dont ils ont rejeté le contenu il y a moins de trois ans.

En effet, si la question du mode de ratification a été systématiquement occultée ou traité a minima dans la presse ces dernières semaines, le choc n’en sera que plus brutal après-coup : il sera impossible de ne pas annoncer la ratification.

Il est probable que le président de la République joue là un coup de poker : il s’attend à des réactions vives mais dispersées, puis effet bling-bling aidant à ce que les français passent à autre chose. Au final, il récolterait les bénéfices du découragement, voire du dégoût de la politique qui ne manquera pas d’envahir un grand nombre de nos concitoyens qui n’iraient plus voter.

Personnellement je pense que c’est un mauvais calcul. En effet, il est parfois dangereux de prendre les gens pour des imbéciles. Les réactions peuvent être imprévisibles.

Hypothèse optimiste : les citoyens écœurés mais conséquents manifestent leur désapprobation, y compris dans la rue, et obtiennent un nouveau référendum. Dans ce cas de figure, les parlementaires auraient bonne mine...

Hypothèse tragique : le coup de poignard dans le dos leur trouble la vue et ça peut partir dans tous les sens. Et nul ne sait dans ce cas, jusqu’où ça peut aller. L’antiparlementarisme s’il peut profiter un temps au président, est une catastrophe pour la démocratie.

Avec toutes celles et tous ceux qui aiment vraiment ce pays, j’espère que nous n’en arriverons pas là.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Qui joue avec le peuple joue avec le feu
5 février 2008 - 10h30

Faudrait juste m’expliquer en quoi des manifs peuvent changer quelque chose, regardezcomment on se fait entuber sur les régimes spéciaux, le CPE qui revient dans la modification du code du travail etc...

Désolé mais j’y crois plus à vos histoires de "mettre la pression sur le gouvernement " et tout ca.

Dans n’importe quelle négociation, même quand on discute avec son voisin par exemple, pour se faire respecter il faut montrer qu’on est prêt a faire quelque chose qui va concrétement emmerder l’autre pour obtenir ce qu’on veut sinon en face ils s’en fichent, ou font semblant d’écouter cinq minutes pour qu’on se calme.

Donc, tant que la gauche "socialiste" ou "communiste" ne pourra pas parler de prise de pouvoir par la classe ouvriére (au sens large : tout les salariés soit 90 pour cent de la population, quand même) je pense que les manifs les feront bien rigoler.

Au mieux ils créeront des commisions pour discuter de ci ou ca mais sur le long terme ca ne change rien.

Sinon, évidement, rien ne nous oblige à attendre le bon vouloir des partis officiels : ceux qqui ont séquestrés leur patron qui voulait délocaliser en douce récement l’ont bien fait.



Qui joue avec le peuple joue avec le feu
5 février 2008 - 12h34 - Posté par

Absolument !
Surtout que la plupart des manifestions sont annoncées... festives !

La fête comme réaction au pire...


Qui joue avec le peuple joue avec le feu
5 février 2008 - 13h19 - Posté par oeil de bison

et les commissions pour noyer le POISSONS


Qui joue avec le peuple joue avec le feu
5 février 2008 - 16h35 - Posté par marianne

eh bien reste les différentes élections : comme Sarkozy est resté le président de l’ump (il voulait intervenir lors des municipales, non ?), fichons à la porte sans ménagement tous les candidats ump !

Ca au moins, ça donnera à réfléchir ! Et je parie même que ça déclenchera une crise politique majeure au sein de l’ump qui volera en éclats, avec règlements de comptes à l’appui, destitutions, démissions ! Vous savez bien que ces gens-là sont très chatouilleux, voire hystériques, dès qu’il s’agit de toucher à leurs privilèges !

Alors, franchement, et si nous nous amusions un peu nous aussi ! Sarko a voulu la RUPTURE : donnons-lui un aperçu de notre propre rupture ! Qu’est-ce qu’on risque à présent ? Surtout quand vous entendez DUPON AIGNAN, ou FABIUS nous expliquer que ce traité européen va nous priver complètement d’une politique sociale ! Ce qui veut dire que tous les salariés, toutes les petites gens jusqu’aux classes moyennes fragilisées par le libéralisme, vont véritablement morfler, eux qui n’ont pas des milliards dans leur coffre-fort ! Nous sommes aussi nus que des vers, et n’avons plus rien pour nous protéger des coups durs de cette droite qui a voté en masse contre l’expression du peuple !

Alors, plus de scrupules, faisons le "casse du siècle", mettons le "feu"
aux municipales et préparons-nous, nous aussi, à sabrer le champagne dans un éclat de rire collectif qui fera trembler, non seulement les murs de l’Elysée, mais aussi les colonnes de l’Assemblée nationale, et pourquoi pas Bruxelles et toute l’Europe ! Au pays des droits de l’Homme, il faut montrer l’exemple !!!

Je veux voir Sarkozy, toute l’ump et Parisot trembler de la tête aux pieds, après avoir bien ris en sirotant du champagne avec des bulles pourries sur le dos des salariés, après avoir obtenu le démantèlement de notre Code du Travail, offert sur le plateau du libéralisme !






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite